Fourons

  • Le chauffard fouronnais libéré

    Capture d’écran 2017-03-29 à 08.09.45.png

    La chambre du conseil a libéré Fabian S. (33 ans) sous conditions, annonce le journal "Het Belang van Limburg". L'homme était en prison depuis l'accident du 27 février à Mouland, dans lequel Xavier Rutten (50 ans) de Warsage a perdu la vie.

    Fabian S. s'est vu imposer quelques conditions à sa libération. En attendant son procès, il devra se faire accompagner. La chambre du conseil a tenu compte du fait que Fabian S. est indépendant et il peut donc recommencer à travailler rapidement.

  • Les Ambassadeurs» s’arrêtent à Visé

    Ce samedi 1 er avril à 13h35, « Les Ambassadeurs » mettront le cap sur la Cité de l’oie. Chaque semaine, l’émission de la RTBF, animée par Armelle, fait découvrir un de coins de notre belle Belgique, à travers les visites de deux ambassadeurs.

    Cette semaine, c’est donc à la découverte de Visé, la capitale de la Basse-Meuse, que Chanel et Amaury partiront. Les deux trentenaires, originaires de Charleroi, en apprendront plus sur quelques-uns des atouts de cette « Bonne Ville de la Principauté de Liège » où il fait bon vivre. Ils iront ainsi se promener sur le site naturel de la Montagne St-Pierre, découvriront les traditions bien présentes à travers trois Gildes étonnantes et en apprendront plus sur le Canal Albert et une des écluses les plus importantes d’Europe, l’occasion aussi pour eux de s’initier à la navigation fluviale.

    Et puis que serait la Cité de l’oie sans… ses oies. Un palmipède, l’emblème de la ville donc, qui inspirera le chef de l’émission Jean-Phi. Autant de choses intéressantes que vous ne vous lasserez pas de (re)découvrir ce samedi. 

     AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 mars 2017

  • «Je préfère donner de l’argent à mes proches»

    José Happart est en pleine forme, merci pour lui. Candidat à la prési- dence de la Fédération liégeoise du Parti Capture d’écran 2017-03-28 à 07.40.13.pngsocialiste, le « hérisson fou- ronnais » lâche ses coups. En ligne de mire : Elio Di Rupo, jugé res- ponsable de tous les maux actuels du PS, mais aussi Laurette Onke- linx, le Hainaut au sens large et même désormais ses trois rivaux au scrutin interne.

    Mais sur les ondes de Bel-Rtl ce lundi matin, celui qui est toujours vice-président du conseil d’administration de Liege Airport a aussi tenu une petite phrase qui a suscité pas mal de commentaires, notamment sur les réseaux sociaux. Interrogé en préambule de l’interview politique pour savoir s’il était plutôt du genre à épargner son argent ou à investir, l’intéressé a répondu : « Je n’ai pas assez d’argent pour l’épargner. Je le distribue. » Faisant évidemment grincer 

    3.500 EUROS PAR MOIS

    Contacté par nos soins pour préci- ser sa pensée, José Happart l’avoue : « Je préfère en effet donner mon argent à mes enfants et mes pe- tits-enfants. J’ai une retraite confortable, je ne le nie sûrement pas, mais pas non plus de quoi aller acheter sur la Côte d’Azur. » Et l’intéressé nous détaille : « J’ai 2.850€ comme ancien parlementaire, 250 comme agriculteur et 300 comme ancien bourgmestre et échevin des Fourons. Ce qui fait 3.500€ net par mois. Donc voilà, je préfère donner à mes proches s’ils en ont besoin que d’épargner, c’est clair… »

    Le Fouronnais souligne d’ailleurs que le mandat de président des socialistes liégeois est non-rémunéré. « À 70 ans, si je fais le choix de m’engager dans la course pour pas un rond et avec un défi colossal, c’est la preuve que je n’ai rien, abso- lument rien à gagner. » 

    GASPARD GROSJEAN dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 mars 2017

  • Conseil communal du 23 mars 2017

    Grégory Happart était exceptionnellement absent à cette séance du conseil communal qui devait débuter par trois questions posées par des conseillers. Et les deux premières reçurent immédiatement une réponse positive du bourgmestre.

    Jean Levaux demandait pourquoi il fallait encore obliger les gens qui obtiennent à permis de bâtir à placer une fosse septique alors que celle-ci ne sera plus nécessaire quand l'égouttage aura été réalisé. Après avoir évoqué des aspects légaux, le bourgmestre concédait qu'Infra pourra donner son accord pour que la fosse septique ne soit plus obligatoire.

    Malgré son absence, Grégory Happart avait introduit une question concernant des marquages à réaliser sur les pistes cyclables afin d'indiquer les distances parcourues aux joggeurs. José Smeets est intervenu pour ajouter la piste cyclable vers Mheer à celle qu'on connaît entre Schophem et Fouron-Saint-Martin. Et étonnamment le bourgmestre s'est dit d'accord à 1000 % avec Grégory Happart et a annoncé que ce marquage sera réalisé par les services communaux.

    Alors que Roger Liebens s'apprêtait à lire sa question, il lui fut répondu que celle qu'il avait rédigée était adressée au collège des bourgmestre et échevins et qu'elle serait donc traitée par le collège.  Après différentes protestations, le président de séance donna la parole au conseiller VBL Rik Tomsin, qui, ô surprise, avait tout simplement recopié les questions de Roger Liebens et demandait donc au collège de l'éclairer sur la construction de la salle paroissiale de Fouron-le-Comte.

    Le bourgmestre a pris la parole, pendant 49 minutes, pour expliquer l'inexplicable: comment l'argent destiné à la rénovation de l'église de Fouron-le-Comte a été utilisé pour construire une salle. En fait, il n'a rien expliqué du tout, sauf que cela va faire un problème pour le financement d'autres projets communaux.

    Après cette longue prise de parole, comme pris d'un malaise, le bourgmestre est sorti (jusqu'au point n° 6) et n'a plus rien dit jusqu'à la fin de la séance.

    Le deuxième point prévu à l'ordre du jour était le financement du nouveau bureau de police. Ce point a été reporté. Et c'est par un tweet que nous comprenons que ce report a un rapport direct avec le point précédent:

    Capture d’écran 2017-03-27 à 16.04.30.png

    3. Le conseil communal a pris acte des décisions prises par le conseil de l'aide sociale le 24 janvier 2017.

    4. Le conseil a approuvé à l'unanimité la vente de différents lots de bois de chauffage.

    5. Le conseil a approuvé un nouveau code pour les travaux d'infrastructure et travaux d'utilité publique de long des routes communales.

    6. En ce qui concerne l'assemblée générale extraordinaire de Publifin du 30 mars 2017, les membres de la majorité VBL ont décidé de ne pas y aller. Répondant à une question, l'échevin Herens a néanmoins dit que Grégory Happart serait libre d'assister à cette assemblée générale.

    Refuser de participer à l'assemblée générale de rénovation de Publifin revient à approuver implicitement tout ce qui s'y est passé depuis l'adhésion des Fourons à TECTEO.

    7. Par 10 oui, 2 non et 2 abstention, le conseil communal décide de participer à l'assemblée générale d'Infrax le 24 avril 2017.

    8. Le conseil décide à l'unanimité d'acquérir un chargeur articulé téléscopique avec ses accessoires.

    9. Le budget 2017 de la zone de police des Fourons a été approuvé par le gouverneur le 26 janvier 2017.

    10. En séance à huis clos, le conseil communal a nommé un inspecteur aux services généraux de la zone de police des Fourons.

     

  • Deux assists pour Olivier Meyers

    « J’ai retrouvé mes jambes »

    Parti 6 semaines à Londres en novembre et décembre dernier, et après avoir manqué les entraînements en janvier pour ses examens d’ingénieur industriel, Olivier Meyers (21 ans) retrouve la forme et a été le grand bonhomme, avec Diouf bien sûr, de ce match ô combien important : « J’ai retrouvé mes jambes », signalait cet habitant de Teuven. « J’ai trouvé un arrangement avec Michel Remacle car avec mes études, ce n’est pas facile de les concilier avec le foot. Ainsi, je m’entraîne une fois avec le groupe et une autre fois en individuelle le vendredi soir. À part les 2 premiers matches de 2017 où j’étais sur le banc, je suis redevenu titulaire et je suis très heureux d’avoir pu délivrer 2 ballons décisifs à Diouf. Comme trop souvent, on se fait peur pour rien, mais l’important était de gagner. On croit au maintien. Il faudra gratter au moins 6 points sur les 4 derniers matches ».

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 27 mars 2017