Web Statistics

  • Tentative de vol avortée au Middelhof à Rémersdael

    Middelhof_20120626_004.jpg

    Le propriétaire hollandais qui transforme actuellement la ferme de Middelhof à Rémersdael a reçu un message d’alarme sur son GSM mercredi soir. Il s’est immédiatement rendu sur le chantier. Les deux voleurs l’ont vu arriver et ont pris la fuite, en entrant en collision avec la voiture du propriétaire. Il les a pris en chasse et les bandits se sont retrouvés dans une prairie après avoir raté un virage. Ils ont néanmoins pu s’échapper en quittant la prairie en question par un autre côté. Le propriétaire avait cependant pu noter le numéro d’immatriculation du véhicule hollandais.

    La voiture du propriétaire a été bien endommagée. Ce n’était pas le premier vol sur son chantier.

  • Huub Broers lance sa campagne électorale aux frais de la commune

    Huub.jpg

    Les Fouronnais ont reçu ce matin un beau tract bilingue de leur bourgmestre. Un tract pour ne rien leur apprendre de neuf. C'est donc simplement une propagande personnelle pour le bourgmestre ("responsable communal"?) aux frais de la commune.

  • Envie d'une balade à cheval?

    cavalerie.jpg

    L'ASBL la Cavalerie de la Commanderie organise une balade à cheval le dimanche 9 septembre 2012 à Fouron-Saint-Martin. Elle organise en effet une nouvelle fois une promenade fléchée à travers les Fourons. Sur un circuit de 20 à 25 kilomètres, les cavaliers participants pourront découvrir la région, sa campagne verdoyante, ses sous-bois...

     

    La balade est ouverte aux cavaliers mais aussi aux attelages; inscription de 8h00 à 13h00.


    Au retour, ils trouveront une petite restauration sur place (cornets de frites, pains-saucisses...) ainsi que la bonne humeur des organisateurs.


    Ces sympathiques organisateurs ont également invité le soleil en espérant qu'il sera au rendez-vous! En tout cas, ils attendent de nombreux visiteurs.


  • Conseil communal express du 28 août 2012

    Un conseil communal extrèmement rapide pour la fin des vacances: 13 points réglés en 23 minutes! Comme d'habitude, la présidente a empêché Grégory Happart de s'exprimer et de poser ses questions, passant systématiquement au vote. Votes pour lequels, en plus, elle annulait automatiquement les votes de Grégory, qui a le malheur de porter un nom honni par la présidente et les autres membres de la majorité flamande.

    Aubel pourra emprunter les isoloirs que les Fourons ne peuvent plus utiliser à cause des dimensions du nouveau matériel de vote informatique.

    Le conseil communal a aussi décidé d'acheter une parcelle de 855 m2 à Teuven pour en faire un parking.

    pt_5_20120828_012.jpg

    Solution pour le problème de stationnement à Teuven?

    Le bourgmestre a annoncé que les services communaux aménageraient le terrain. Je me permets d'en douter à cause de la dénivellation. Pour en faire un vrai parking, il faudra niveler et empierrer. C'est néanmoins un bon début et tout le monde (ou presque) y croit puisque la décision de payer 100.000 euros à M. J.C. Collings pour ce terrain a été prise par 13 voix pour et une abstention.

    Informations détaillées concernant ce conseil communal en cliquant ici.

  • Une Fouronnaise témoigne à Questions à la Une

    Valérie.jpg

    20:25 - Mercredi 05 Septembre

    Questions à la une (RTBF)

    Harcèlement : nouveau fléau des écoles? 
    Sans trop d'efforts, nous sommes tous capable de nous rappeler le nom de celui qui était la tête de turc de notre classe. Il s'agissait souvent d'un petit garçon roux ou d'une petite fille un peu ronde... Autant de défauts physiques qui les condamnaient aux moqueries et vexations incessantes. Depuis quelques années, le phénomène a pris une toute nouvelle ampleur. Facebook et les SMS sont passés par là. Le harcèlement se perpétue hors de l'école. Plus moyen d'y échapper, même à la maison. L'isolement, la tristesse puis la déprime apparaissent très vite. Dans certains cas, l'enfant ne voit plus qu'une solution : disparaître pour ne plus souffrir. Certaines victimes de harcèlement, souvent très jeunes, finissent par mettre fin à leurs jours. Si tous les cas ne finissent pas de façon dramatique, les séquelles sont, elles, souvent présentes lorsque le phénomène perdure des mois, voire des années. Tous les témoins interrogés par « Questions à la Une », expliquent qu'ils ont vécu l'enfer et qu'aujourd'hui encore ils en souffrent. Qu'ils aient, 4 ans, 8 ans, 12 ans ou 35 ans... Leur message est toujours clair : « non, ce ne sont pas des jeux d'enfants et non, il ne suffit pas de se rebiffer pour s'en sortir ». En Belgique, un enfant sur 5 en âge scolaire serait harcelé à l'école. Et pourtant la plupart des établissements scolaires restent sourds et aveugles à ce qu'ils vivent. Le pire pour eux, c'est qu'ils souffrent mais que personne ne les écoute, que personne ne les croit... 
    Un reportage de Gérald Vandenberghe et Guillaume Wollner.