Web Statistics

  • L'Ambassadeur des USA visite la dernière commune de Belgique

    Peu après son arrivée en Belgique en août 2009 en tant qu’Ambassadeur nommé par le Président Obama, l’Ambassadeur Howard Gutman se lança le défi particulièrement ambitieux et inédit de visiter chacune des 589 villes, communes, et villages de Belgique.

    Gutman.jpg


    Cette initiative, baptisée ‘le Tour du Partenariat Belgo-Américain,’ débuta avec les visites de l’Ambassadeur à Charleroi et Malines en septembre 2009 et fut conçue dans le but de renforcer les relations belgo-américaines et de consolider les liens forts et anciens entre les Etats-Unis et la Belgique en rencontrant directement la population belge.

    Le 5 mai prochain, l’Ambassadeur Gutman bouclera son tour du pays en visitant sa 589ième commune, la commune de Fourons. Il devrait arriver à 11h45 à la maison communale où il serait accueilli par le bourgmestre et les échevins, puis il déposerait une couronne au monument à la route de Warsage avant de se rendre à la source du Fouron à Fouron-Saint-Pierre. Un déjeuner est ensuite prévu à Teuven.

    Et dans l’après-midi de ce dimanche 5 mai, l’Ambassadeur célèbrera l’événement en offrant une réception à sa résidence de fonction à laquelle 600 invités très spéciaux et représentant l’ensemble du pays seront conviés, à savoir 589 bourgmestres, 10 Gouverneurs de province, et le Premier Ministre.

    Lors de ce ‘Tour du Partenariat Belgo-Américain,’ l’Ambassadeur Gutman a pu découvrir les merveilles naturelles de la Belgique ainsi que sa riche histoire. Toutes les photos de ces visites sont visibles sur le site www.usembe.ning.com – que ce soit l’Ambassadeur jetant des noix depuis le balcon de l’hôtel de ville de Bastogne, aidant à porter le Meyboom à Bruxelles, ou posant, tout comme le Ministre de la Défense Pieter De Crem, sa tête sur un billot à Eeklo.

    Alors qu’il termine son mandat après pratiquement quatre années à Bruxelles et se prépare à quitter la Belgique cet été, l’Ambassadeur Gutman est particulièrement heureux de constater que la conjonction de l’importance que les Etats-Unis sous Barack Obama ont accordée à la coopération transatlantique d’une part et de l’esprit amical et accueillant des belges à travers tout le pays d’autre part a conduit à un partenariat belgo-américain encore plus solide.  

    Le Premier Ministre belge Elio Di Rupo se joint à l’Ambassadeur des Etats-Unis Howard Gutman pour célébrer le fait que l’Ambassadeur a bouclé sa visite de toutes les 589 communes belges et a donc terminé son ‘Tour du Partenariat Belgo-Américain.

  • La station d'épuration de Mouland

    Suivez de près l’épuration des eaux usées, le 31 mai 2013

     


    Aquafin.jpgUne fois la première demi-heure de la journée passée, la chance est grande que vous ayez pris une douche rafraîchissante, que vous vous soyez brossé les dents et que vous ayez tiré la chasse des toilettes. Autant d’habitudes quotidiennes auxquelles vous ne réfléchissez plus. Mais que se passe-t-il avec ces eaux usées ? Où vont-elles ? 

    L’entreprise flamande d’épuration des eaux usées Aquafin a construit une station d’épuration d’eau à Navagne à Mouland. Les eaux usées y arrivent par un réseau de canalisations souterraines et y sont ensuite traitées. Pour l’instant, les eaux usées des 810 habitants des rues suivantes : rue de la Maison Blanche, Maison Blanche, Winkel, route de Visé, Place de l'église, Elzen, rue du Village, rue de la Bise, rue de Battice  et une partie des rues de Fouron, de Mesch et de la Berwinne, y sont traitées. Au terme du développement complet du réseau d’égouts, les eaux usées de la Cattestraat et du reste des rue de Fouron, de Mesch et de la Berwinne seront également traitées à cette station. L’installation est prévue pour traiter les eaux usées de 880 habitants.

    Vous êtes curieux(se) de savoir comment les eaux usées sont purifiées ? Venez jeter un œil le 31 mai à la station d’épuration située à Navagne. Des visites guidées sont prévues à  17 h, 17 h 30, 18 h, 18 h 30, 19 h et 19 h 30. Ensuite, nous boirons un verre ensemble. 

    Le bourgmestre des Fourons et Danny Baeten, directeur Marketing et ICT de la S.A. Aquafin prendront brièvement la parole à 17 h pour vous souhaiter la bienvenue.

    Si vous êtes intéressé(e), merci de vous inscrire au plus tard le 27 mai (avec mention de votre heure de préférence) en envoyant un e-mail à l’adresse mireille.pluskin@devoor.be ou en téléphonant au 04 381 99 43.

  • Battice se rapproche de la 3e Provinciale

    PAS DE CADEAU DES HERVIENS

    Sur la défaite contre Herve, Ronan Le Bohec ne cherchait pas d’excuse à ses hommes. « J’avais demandé à mes gars d’être attentifs dès le début, et nous encaissons après 4 minutes. Ensuite, nous loupons une belle opportunité, et Herve nous tue sur le contre dès la 10e! Je ne vois pas comment mon équipe peut se réveiller, et je suis assez pessimiste quant à notre maintien en P2B, car mes leaders ne répondent pas à l’attente. » Ronan a reçu le soutien de son comité. 

    Cet article de "La Meuse Verviers" de ce mardi 30 avril peut donner un peu d'espoir de sauvetage au Royal Avenir Fouron.

  • Noyau complet sur le départ

    Mon billet d'hier (merci aux informateurs) a été confirmé par un article que publie "La Meuse Basse-Meuse" de ce mardi 30 avril:

    NOYAU COMPLET SUR LE DÉPART

    Dans le bas du classement, Chênée est donc désormais condamné tandis que Fouron tentera jusqu’au bout de ne pas se craquer face au retour de Battice.

    « Nos deux points d’avance sont insuffisants pour commencer à calculer », regrette Marc Ansion. « Je sais aussi que mon équipe n’est plus trop motivée. Je vais tout faire pour réaliser au moins un 4 sur 9 et partir avec un sauvetage en poche. »

    Une tâche compliquée vu la situation précaire du club. Fraîchement nommé en vue de la saison prochaine, Alexis Carens sait déjà que la totalité du noyau sera à remplacer. A l’heure actuelle, près de dix joueurs auraient donné leur accord alors qu’en coulisses, le direction ne parvient toujours pas à dénicher les bénévoles pour poursuivre l’aventure. Affaire à suivre...  

  • Les joueurs du Royal Avenir Fouron recasés

    Les joueurs de l'équipe actuelle de football du Royal Avenir Fouron (que j'avais appelés un peu rapidement "mercenaires" - déjà entre guillemets - dans un billet précédent) se recasent tous:

    Massart (Oupeye)
    Radanovic (Emmels)
    Orban (Blégny)
    Heinen (Vottem)
    Belleflamme (Eysden)
    Pogoselsrki (Warsage)
    Collins ( Andrimont)
    Vankerkhoven ( Hermée)
    Nathan Rikir (Elsaute)
    Benjamin Rikir (E. Dalhem)
    Gillet (Elsaute)
    Hermans (Milanello)
    Janssen (Richelle en P3?)
    Jeanne (Trooz ou retour à Haccourt))
    Heusschen (arrêt)
    Damiani (Vottem)

    De son côté, le président François Heuts annonce qu'il a signé des contrats avec de nouveaux joueurs. Ce sera donc une équipe nouvelle qui défendra les couleurs fouronnaises à la prochaine saison, mais on ne sait pas encore dans quelle division provinciale.

    Je pense cependant que l'ami François doit être un peu magicien pour équilibrer ses comptes. Lorsque l'équipe gagne un match, il paie au moins 1.350 euros d' "indemnités" aux joueurs, que le match aie lieu à domicile ou à l'extérieur. A domicile, il peut compter sur la recette des entrées (jamais plus que 100 et bien souvent aux environs de 60 entrées payantes) et de la buvette. A l'extérieur, la recette est évidemment nulle.  S'il réussit à équilibrer ses comptes, François devrait revendiquer la place de ministres du budget.