• Décès de Madame Mariette SNOECK, veuve de Monsieur Martin SMETS

     

    La famille annonce le décès de Madame Mariette SNOECK, veuve de Monsieur Martin SMETS, née à Fouron-Saint-Pierre le 12 juin 1930 et décédée à Herve le 27 février 2015.

    La  défunte repose au funérarium de la rue des Martyrs 69 à Herve, où la famille recevra les visites lundi et mardi de 17 à 19 heures.

    La veillée de prières aura lieu au funérarium le mardi 3 mars à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’incinération, sera célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste à Herve le mercredi 4 mars 2015 à 10 h 30.

    L’inhumation de l’urne cinéraire aura lieu au cimetière de Herve dans l’intimité familiale. 

  • Conseil communal des Fourons du 26 février 2015

    Le conseil communal des Fourons s'est réuni jeudi soir pendant une trentaine de minutes. José Smeets, retenu pour raisons professionnelles au salon Batibouw était absent. Il était remplacé dans le rôle de porte-parole de l'opposition par Armel Wynants, en verve, comme d'habitude, suscitant l'énervement d'au moins deux membres de la majorité, Madame Bergenhuizen et Monsieur Herens, pour qui les séances du conseil communal durent sans doute toujours trop longtemps, surtout lorsque l'opposition ose s'exprimer. 

    Le conseil communal avait adopté en janvier (majorité contre opposition, évidemment) une nouvelle règle imposant aux membres de son personnel de rester à leur domicile pendant les 7 premiers jours d'un congé de maladie, même en ayant l'autorisation médicale de sortir. Après une rencontre avec les syndicats, le délai revient à une règle normale de 2 jours.

    Les zones d'intervention en matière d'incendie sont entrées en application le 1er janvier 2015, mais ce sont encore les communes qui doivent facturer les prestations et notamment les rapports concernant la prévention contre l'incendie. Un tel rapport coûtera 110 € dans le cadre d'une demande urbanistique et 25 € par heure de travail pour d'autres rapports. Les bâtiments communaux, scolaires et les infrastructures touristiques sociales reconnues seront dispensées de ces frais.

    A la suite de l'adoption des sacs bordeaux de 44 litres (au lieu des sacs gris de 60 litres), les gardiennes d'enfants, les incontinents et les patients ayant subi une stomatomie, recevront gratuitement et annuellement 2 rouleaux de 10 sacs bordeaux de 44 litres (au lieu d'un rouleau de 20 sacs de 60 litres).

    20140317-__012.gif

    Par majorité contre opposition, le conseil communal a adopté la déclaration d'engagement de "Leader Hesbaye 2014-2020" dont un but est de réduire l'opposition entre l'agriculture et le tourisme. On aurait sans doute pu aussi y ajouter que les propriétaires forestiers (privés et même publics) devraient aussi s'ouvrir davantage aux visiteurs.

    Le règlement d'attribution des habitations sociales de la société "Woonzo" a été modifié de sorte que la durée de résidence dans la commune prise pour bénéficier d'une priorité n'est plus de 18 ans, mais de 8 ans.

    A la suite d'une "procédure incroyablement ridicule", comme l'a qualifiée le bourgmestre, la candidature de l'unique candidat pour le poste de chef de corps de la police n'a pas pu être retenue. Son diplôme universitaire était bien sur la table 2 jours avant l'examen de la candidature, mais la loi "Exodus" (ce n'est pas un film, mais la loi du 26 avril 2002 sur le statut de la police) précise que le diplôme doit être joint à l'acte de candidature. 

    Pour terminer, le conseil communal déclare donc le poste de chef de corps de la police des Fourons vacant pour la troisième fois. En attendant, on ne sait pas encore qui fera les fonctions de chef de corps à partir du 1er avril prochain, un chef de corps d'une zone voisine ou un inspecteur faisant des fonctions supérieures par intérim.

  • Marche des Primevères à Bombaye

    Bombaye.jpeg

    Le départ de la marche a lieu à la salle "L'Accueil" à Bombaye, rue de l'église 41 entre 7 et 15 heures (pour les 42 km de 7 à 10 h. le samedi uniquement). Les arrivées ont lieu au même endroit jusqu'à 17 heures.

    Le droit d'inscription est de 0,75 €.

  • LE LIVRE SUR NOAH

    À peine six mois après le décès de Noah, le livre écrit par Frank De Schepper au sujet de son 

    Capture d’écran 2015-02-27 à 09.26.36.pngfils débarque dans les librairies du nord du pays. Dans celui-ci Frank De Schepper y raconte l’histoire de Noah. Son combat pour survivre, son quotidien relié à un cœur externe en attendant la greffe, son décès, etc. Il raconte les moments de joies, de doutes, de tristesse, d’espoir et surtout les sourires généreux de son « petit pirate ».

    Ce livre, dont le premier tirage est à 500 exemplaires, a été présenté hier soir par les parents de Noah à Tongres. Il est disponible à l’achat dès aujourd’hui mais uniquement en néerlandais.

    Des versions française et allemande devraient être prochainement disponibles mais Frank De Schepper cherche encore une maison d’édition francophone afin qu’il puisse être publié et accessible au plus grand nombre. Avec ce livre, qui a aidé le papa à faire son deuil, Frank et Anja De Schepper poursuivent le combat qui les anime depuis le décès de Noah : encourager le don d’organes et sensibiliser la population à cette problématique.  A cet effet, ils ont rencontré la Ministre Maggie de Block.

  • «Objectif : atteindre les 500.000 passagers»

    Pour José Happart, le président de l’aéroport liégeois, ouvrir celui-ci à davantage de passagers est important pour l’avenir de  Liege Airport.Capture d’écran 2015-02-26 à 07.01.38.png

    José Happart, un mois après l’annonce d’une ligne Liège-Munich par la compagnie britannique BMI, voici quatre nouvelles lignes de soleil par VLM. C’est important pour Liege Airport ?

    Très important. En effet, même si l’activité cargo est le fer de lance de Liege Airport, y développer le trafic passagers est

    fondamental. A l’heure actuelle, sur ce plan, Liege Airport est encore un peu juste avec 302.000 passagers. En effet, pour amortir la nouvelle aérogare, nous devrions accueillir au moins 500.000 passagers par an.

    A 500.000 passagers par an, Liege Airport réalise alors une opération blanche ?

    C’est cela. L’objectif est donc bien d’aller au-delà de ce chiffre.

    Avec les vols vers la Corse, les cinq nouvelles destinations annoncées le mois dernier et ce mercredi, ainsi que d’autres à venir bientôt, nous pensons que nous pourrons accueillir une centaine de milliers de passagers en plus. (NDLR : avec les quatre nouvelles destinations annoncées ce mercredi, l’estimation du nombre de passagers en plus pour cette année 2015 est d’environ 35.000). Mon objectif est donc bien d’accueillir 400.000 passagers en 2015, et 500.000 en 2016. J’aimerais aussi, dès l’année prochaine, pouvoir décrocher quelques longs-courriers pour Liege Airport.

    Si nous pouvions avoir un gros porteur par jour, ce serait très bien.

    En fait, l’activité cargo et l’activité passagers sont liées ?

    Oui. Si nous pouvons dégager du bénéfice avec l’activité passagers, cela nous permettra d’offrir de meilleures conditions aux compagnies cargo désireuses de venir s’implanter à Liège. La concurrence est rude avec d’autres aéroports. A l’avenir, si nous accueillons davantage de passagers, nous pourrons alors lutter avec de meilleures armes.

     

    Un entretien de José HAPPART avec CHARLES LEDENT dans LA MEUSE du 26 février 2015.