• Les enfants des maternelles chez Didier

    ch.jpg.16.jpg

    Ce mardi 26 mai les enfants des maternelles de Fouron-le-Comte  et Fouron-Saint-Martin se sont rendus par les chemins de campagne chez le chocolatier « Didier Smeets » à Fouron-le-Comte.

    Après un rafraîchissement généreusement offert par Didier, les enfants ont pu assister,  participer à la fabrication de pralines et les déguster.

    Nous sommes repartis ravis, emportant un petit cadeau chocolaté qui a émoustillé nos papilles gustatives !

    Encore un grand merci à Didier pour son dévouement et son accueil !!!

    ch.jpg.36.jpg

    Mmes Martine, Marie-Noëlle et les petits élèves de maternelles.

  • Respirez votre bien-être

    Capture d’écran 2015-05-30 à 08.50.24.png

     Durant cet atelier, Claudine Carlens, notre aromatologue, nous parlera des 12 synergies d’huiles essentielles à respirer et nous verrons comment l’aromathérapie peut se mettre au service de notre équilibre émotionnel et vibratoire. 

    Ces synergies peuvent être utilisées par exemple pour aider à retrouver son calme, se sentir en sécurité, mettre en avant ses projets, retrouver la joie de vivre, développer la confiance en soi et la créativité,… 

    Ensuite, chaque participant réalisera son parfum subtil et personnalisé aux huiles essentielles. 

    La participation aux frais est de 15 € (produits et flaconnage compris). 

     N’oubliez pas de vous inscrire pour l’atelier, en téléphonant au 04/381.22.37 ou en nous envoyant un courriel à fourons@skynet.be. L’équipe du Centre sportif et culturel sera heureuse de vous accueillir. 

    Capture d’écran 2015-05-30 à 08.50.38.png

  • ENDURO AUX FOURONS LE DIMANCHE 7 JUIN

    Enduro presse m2015.JPG

    Le Moto Club des Fourons organisera le dimanche 7 juin son enduro annuel sur le circuit de Loë à Fouron-St-Pierre.

    Les pilotes s’élanceront à 11h30 pour une endurance de 4 heures sur un circuit de 4 km.  

    Pour plus d’informations rendez-vous sur le site www.mcfourons.be

    Entrée gratuite.

     

  • La procession de Fouron-Saint-Martin

    La procession de St-Martin a effectué dimanche dernier, par un temps magnifique, son trajet annuel. Elle ouvre la série des « Bronk » ou processions qui se succéderont les dimanches dans les paroisses du doyenné d'Aubel, jusqu’au mois d’août. Son parcours est considérable. Elle part de l’église à six heures du matin pour ne rentrer que vers midi. Malgré ce long trajet, la piété du grand nombre de personnes qui y prennent part a été de tout temps exemplaire. L'ordre est parfait. Pendant six heures consécutives, le chapelet est récité sans trêve ; c’est édifiant et touchant. La fête se passe digne et calme. Les bals eux ne sont pas à l'ordre du jour. C’est une vraie fête du St-Sacrement.

    Voici l'itinéraire que cette « Bronk » suivait il y a quelques années: Montagne de Norbeeck, Ulfend, Schilberg, Hagelstein, Strouvenbosch, Appelboom, Heihof, Maria Hof, Ottegrove et Dorp.

    Voilà ce que le correspondant du "Journal d'Aubel" écrivait dans le célèbre journal le 16 juin 1895, il y a 120 ans. Entre-temps, le temps des loisirs s'est allongé, mais les processions se sont raccourcies!

  • Les francophones de Flandre dénoncent une nouvelle mise au frigo de la question des minorités

    Suite à la question orale posée par Madame Caroline Persoons (FDF) à Monsieur Demotte (PS), en Commission des Relations internationales du Parlement de la Communauté française, à propos de l’Examen Périodique Universel (EPU), nous avons appris que le rapport national de la Belgique, dans le cadre de son EPU de 2016, se limitera aux seules recommandations acceptées en 2011. En d’autres termes, comme ce fût déjà le cas lors du premier EPU de la Belgique, le thème des minorités ne sera pas abordé dans le nouveau rapport que la Belgique doit remettre aux Nations Unies d’ici le 26 octobre 2015 et à l’occasion duquel la société civile doit être consultée le 12 juin prochain.

    L’Action Fouronnaise, l’Association de Promotion des Droits Humains et des Minorités (ADHUM), l'Association francophone de Leeuw-Saint-Pierre, l’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) et Citoyens de Zaventem constatent avec effarement qu'en limitant le rapport aux recommandations acceptées, la Belgique ne respecte pas les directives des Nations Unies. En effet, l’ONU dit clairement au point 6 de sa résolution A/HRC/RES/16/21 : « Le deuxième cycle d’examen et les cycles suivants de l’examen devraient être axés, entre autres, sur la mise en oeuvre des recommandations acceptées et l’évolution de la situation des droits de l’homme dans l’État examiné ». Il n’y a donc pas de raison pour que le rapport national se limite aux seules recommandations acceptées. Faire le point sur la question des minorités, n'est-ce pas analyser l’évolution de la situation des droits de l’homme dans notre pays, comme le préconise l’ONU ?

    Lire la suite