Web Statistics

Une route d’Artagnan passera par la Basse-Meuse

TOURISME - EN 2017 

Capture d’écran 2015-06-26 à 07.44.01.pngOn connaissait la route Napoléon ou encore le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Une nouvelle route devrait faire son apparition d’ici deux ans. Elle sera principalement destinée aux cavaliers et devrait devenir la première route équestre européenne. Dédiée à d’Artagnan et son histoire, elle reliera, dans un premier temps, Lupiac (France) à Maastricht, deux localités qui sont respectivement les lieux de naissance et de mort du célèbre mousquetaire. « Il y aura deux axes qui, à chaque fois, seront en rapport avec la vie de d’Artagnan », explique Alain Liberos, l’un des deux instigateurs de cette route. « Les tracés ne sont pas encore définitifs, mais nous veillerons à ce que les villes traversées aient bien accueilli le mousquetaire. En plus, ils emprunteront les chemins équestres qui existent déjà, mais pour être fidèle à l’histoire, des connexions vont devoir être créées. Un de ces axes passera par Paris et l’autre par la Bourgogne. Au total, ils feront près de 2.400 km ». Ces deux axes traverseront la Belgique soit par le sud soit par l’ouest pour rejoindre Spa et redescendre en Basse-Meuse. Et puisque l’objectif est que les cavaliers s’attardent pendant plusieurs jours sur cette route d’Artagnan, des hébergements et des haltes logistiques seront proposés. En Basse- Meuse, c’est la ferme d’Artagnan qui devrait permettre aux chevaux de se reposer une dernière fois avant Maastricht. Si la route Lupiac/Maastricht devrait voir le jour en 2017, Alain Liberos compte étendre sa route vers l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne et ainsi pouvoir être labellisée par l’Union européenne.

AURÉLIE DRION (dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 26 juin 2015).

Notons qu'il sera sans doute difficile d'ignorer Mouland et la ferme de Navagne sur cette route.

De plus, notre ami François Detry nous propose quelques photos du village natal de d'Artagnan

Les commentaires sont fermés.