Web Statistics

  • Entre 81 et 82 ans, c'est l'espérance de vie des Fouronnais

    La Meuse publiait hier les chiffres pour toutes les communes de Wallonie. Nous savons ainsi ce qu'il en est à Aubel et à Plombières, par exemple.

    Capture d’écran 2015-07-31 à 09.55.09.png

  • Décès de Monsieur Bruno MARECHAL

    La famille annonce le décès de Monsieur Bruno MARECHAL, domicilié à Fouron-Saint-Pierre.

    Né à Tilff (4130) le samedi 23 mai 1959 

    Décédé à Hermalle-sous-Argenteau (4681) le mardi 28 juillet 2015 à l'âge de 56 ans

    Le défunt repose au Funérarium J. Rion, Rue Craesborn, 10 à 4608 Warsage, où la famille reçoit les visites de 17h30 à 19h30.

    Après l'incinération au Crématorium de Welkenraedt, l'inhumation de l'urne cinéraire dans le colombarium du cimetière de Warsage est prévue vers 13h15.

    Lire la suite

  • Même la pipistrelle commune connaît la géographie

    dwergvleermuis.jpg

    Guido Sweron, membre de "Heem en Natuur Voeren" m'a envoyé la photo d'une pipistrelle commune ("dwergvleermuis") qu'il a vue tomber (ou s'envoler) d'un volet mécanique hier. La petite chauve-souris a pu s'envoler après cet incident.

    Mais qu'est une pipistrelle?

    Lire la suite

  • Noces d'or de Monsieur et Madame Jean Fortemps-Toussaint

    20150728_256.gif

    M. et Mme Fortemps-Toussaint découvrent le diplôme de leurs noces d'or.

    C'est le 25 juillet 1965 que Jean Fortemps (né en 1943 à Saive) et Juliette Toussaint (née en 1939 à Clermont-sur-Berwinne) se sont mariés devant le bourgmestre Petit "sur la rue" à Clermont. 

    Après avoir habité successivement avec ses parents fermiers à Saive, Chêvremont et Mélen, Jean  s'est rapproché à mobylette des Fourons et du pays d'Aubel pour rencontrer Juliette. Tous les deux issus du milieu agricole, ils envisageaient de s'installer sur une ferme, mais l'agriculture connaissait déjà beaucoup de difficultés à l'époque et ils ont donc préféré acheter une fermette tout en exerçant une activité à l'extérieur. 

    La fermette, ils la trouvèrent au Bois Rouge où Juliette s'est occupée de porcs "à la commission" du père Wathelet pendant 7 ans, alors que Jean travaillait déjà sur des chantiers routiers. A l'époque, on construisait l'autoroute Roi Baudouin et il y avait donc du travail dans ce secteur. Et finalement, il y fit toute sa carrière.

     

    20150728_254.gif

    Benoît Houbiers et José Smeets représentaient la commune des Fourons (Grégory Happart étant excusé) pour remettre aux heureux jubilaires les cadeaux traditionnels et leur lire les voeux du Palais royal.

     

  • Des feux tricolores afin de sécuriser le carrefour de Berneau

    MOBILITÉ 

    Ils seront installés dans le centre du village d’ici trois mois 

    Capture d’écran 2015-07-28 à 07.04.36.png

     

    Le carrefour reliant les rues de Maastricht, du Viaduc (côté Visé) et de Fouron à Berneau est l’un des endroits les plus dangereux au sein de la commune de Dalhem. Mais cela sera bientôt de l’histoire ancienne ! En effet, des feux tricolores seront installés dans les prochains jours devant l’Église Saint-Servais ainsi qu’en face du restaurant « le Vercoquin ».

    Pour Josette Bolland-Botty, c’est un véritable soulagement. Voilà plusieurs mois que l’Échevine des travaux, des cimetières et de la sécurité routière à Dal- hem planche sur le dossier Capture d’écran 2015-07-28 à 07.04.46.pngconcernant ce fameux carrefour berneautois. C’est donc avec beaucoup de joie et énormément de satisfaction qu’elle nous a contactés afin de nous faire part des nouvelles toutes fraîches à ce sujet. « Des feux tricolores seront installés là-bas dans les prochains jours », énonce-t-elle avec le calme qu’on lui connaît. « Ce dossier s’est finalisé grâce au travail du Collège Communal, mais également grâce à l’aide très précieuse de Marie-Eve Dheur. Quant aux travaux, ils débuteront officiellement le 8 août prochain ».

    Dans quelques mois, des feux tricolores réguleront donc la circulation dans le centre du charmant village de Berneau. « Il est important de préciser que nous disposons de nonante jours ouvrables afin de réaliser ces travaux », reprend Josette Bolland- Botty. «La Région Wallonne va évidemment jouer un rôle primordial. Je peux aussi vous dire que la firme Jacobs d’Awans a été sollicitée pour ce chantier. Dès le début du mois d’août, des ouvriers prendront donc possession des lieux afin de sécuriser cet en- droit en y plaçant des feux tricolores ».

    Un article de YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 juillet 2015 

    Lire la suite