• Réchauffement à la pisciculture

    Le Journal d'Aubel écrit en 1888 dans un article consacré à la pisciculture de Fouron-Saint-Pierre (-lez-Aubel -sic) écrit que la température de l'eau de la source est assez froide car elle ne dépasse guère 7° en été.

    Il écrit aussi que le débit de la source est de 125 litres par seconde.

    La carte postale reproduite ci-dessus indique un débit de 4000 litres par minute. Sensiblement moins donc que ce qui était indiqué en 1888.

    Et Vincent Baltus, l'exploitant actuel de la pisciculture, me disait ce matin que la température constante de l'eau est de 11°.

  • Cambriolages au Bois Rouge

    On signale un cambriolage au moins au Bois Rouge ce matin et une tentative de cambriolage quelques maisons plus loin.

    Un véhicule suspect (camionnette bleu clair) a été vu vers 4 h.30. A-t-on attendu le départ au travail de l'un ou l'autre habitant avant de tenter le vol? 

  • Décès de Monsieur Robert BROUWERS, époux de Madame Maria DEMOLLIN

    La famille annonce le décès de Monsieur Robert BROUWERS, époux de Madame Maria DEMOLLIN, né à Saint-Trond le 4 mars 1941 et décédé à Fouron-le-Comte le 26 juin 2016. Robert BROUWERS était artiste peintreCapture d’écran 2016-06-29 à 09.16.29.png

    Le défunt repose en son domicile où les visites sont attendues ce mercredi 29 juin de 18 à 20 heures.

    Une veillée d'adieu aura lieu le jeudi 30 juin à 19 heures en l'église Saint-Lambert de Fouron-le-Comte.

    Les obsèques, suivies de l'inhumation, seront célébrées le vendredi 1er juillet à 10 h.30 en la même église.

  • L’E25 Hermalle/Visé en rénovation

    Des travaux de réparation de nids-de-poule ont démarré hier sur l’E25 entre Hermalle-sous- Argenteau et Visé Nord, Capture d’écran 2016-06-29 à 08.03.10.pngen direction de Maastricht. Ces travaux doivent se terminer ce vendredi et nécessitent la fermeture d’une des deux bandes de circulation. La rénovation a démarré par la bande de droite qui est donc actuellement fermée. Dès qu’elle sera terminée, les ouvriers s’attaqueront à la bande de gauche. Durant ces travaux, la vitesse est limitée en 70 km/h. Dès la semaine prochaine, c’est un autre tronçon, toujours de l’E25, qui connaîtra ces mêmes travaux. Il s’agit du tronçon compris entre Cheratte et Hermalle, à nouveau en direction de Maastricht. Afin qu’il n’y ait pas d’impact sur le trafic, les ouvriers ne travailleront pas entre 15 et 19h, afin d’assurer la fluidité. L’entretien de cette portion d’autoroute, entre Cheratte et Visé Nord donc, permet de remettre la chaussée en état avant qu’elle n’accueille le trafic du chantier de réhabilitation de l’E25/A25 entre Visé et Cheratte, en direction de Liège cette fois. Cette partie d’autoroute est dans un état absolument déplorable. La rénovation a d’ailleurs été avancée vu l’importance des dégradations. Ce chantier devrait quant à lui démarrer à la mi-août pour une durée estimée à 60 jours. Durant ces travaux, la circulation ne se fera, dans les deux sens, que sur une seule bande. La bande en direction de Liège sera d’ailleurs basculée sur les voies en direction de Visé. La vitesse sera limitée à 50 km/h. La rénovation complète de ces 7,5 kilomètres est estimée à 4.850.000 euros HTVA.

    A.D. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 29 juin 2016

  • Meuse View, un méga projet immobilier

    Le projet imaginé par l’architecte Luc Spits à Hermalle-sous-Argentrau sollicite son permis

    À Hermalle, la vue le long de la Meuse devrait être transfigurée. L’architecte visétois Luc Spits ambitionne en effet d’y construire un méga projet immobilier alliant résidence services, logements, bureaux et commerces.

    Un méga projet immobilier es- timé à 20 millions d’euros de- vrait voir le jour, d’ici 2020, sur les bords de Meuse de Capture d’écran 2016-06-29 à 07.51.26.pngHermalle-sous-Argenteau. Un projet ambitieux, mais de qualité et à l’architecture osée qui doit être construit de part et d’autre de la rue Preixhe, juste après l’ancien hôtel Mosa. Imaginé par Luc Spits, Meuse View alliera une multitude de fonctions puisqu’on retrouvera une résidence services, des appartements, des bureaux et des commerces. Le tout réparti dans quatre bâtiments et entourés de verdure. Le premier, celui qui se trouvera à côté de l’ancien hôtel, accueillera la résidence services de 50 appartements réservés aux seniors ainsi que 29 garages et huit places de parking extérieures. Le second bâtiment sera composé de 14 appartements, 22 garages et cinq rez-de-chaussée commerciaux. Vingt et une places de parking sont prévues aux abords, notamment pour les clients. Le troisième bâtiment alliera également travail et logements puisqu’il y aura 1.200 m2 de bureaux, 34 appartements, 48 garages et 31 places de parking. Enfin, le dernier immeuble sera composé de 37 appartements, 43 garages et 20 places de parking. Au total, ce sont 142 garages, quatre plateaux de bureaux, 80 emplacements de parking et cinq commerces qui seront aménagés. Mais surtout, ce seront 85 appartements (d’une à trois chambres) qui seront construits. Et si on ajoute les 50 résidence services, ce sont donc entre 200 et 300 personnes qui devraient venir habiter dans un projet qui, il est vrai, est idéalement situé. Car si la proximité avec l’autoroute et les commerces est indéniable, Meuse View sera aussi à un jet de pierre du Trilogiport.

    Lire la suite