Web Statistics

Gil Simon va revenir s’expliquer

Commission d’enquête Publifin

Pourquoi avoir demandé en personne au bourgmestre des Fourons de rejoindre ce qui s’appelait alors Tecteo ? Ou si Capture d’écran 2017-06-09 à 08.26.20.pngvous préférez : pour quel motif, si ce n’est celui d’échapper à la tutelle régionale et faire son petit commerce dans son coin ? Cette question, les députés brûlent de la poser à Gil Simon, secrétaire général de Nethys clairement pointé du doigt ce jeudi par Huub Broers comme ayant été à la manœuvre. Ils ont donc décidé de le convoquer pour la deuxième fois, jeudi prochain. Serait-il plus que le simple exécutant qu’il avait assuré être lors de sa première comparution ? Ou a-t-il agi sur ordre et alors de qui ? Il aura l’occasion de le préciser.

Il côtoiera Diego Aquilina, administrateur indépendant de Nethys qui a notamment créé la société AGM, qui payait discrètement les salaires des cadres de Nethys. Pourquoi ? Sur quelle base ? À quel prix ? Et cela n’entachait-il pas de facto son indépendance ? Autant d’éclaircissements qu’il sera, lui aussi, amené à fournir.

Pour le reste, la journée de ce jeudi n’aura guère livré trop de nouveautés. Sauf une : c’est le ministre Paul Furlan qui, confronté à deux avis juridiques contradictoires, a opté pour celui laissant Tecteo sortir de la tutelle de la Région wallonne.

« Une décision politique » a dit Sylvie Marique, patronne de l’administration de l’époque… 

CH. C. dans LA MEUSE du 9 juin 2017

Commentaires

  • Je n'ai pas pointé du doigt Gil Simon. J'ai dit qu'on s'était rencontré pour se parler du dossier. Rien d'autre. Ce que M. Furlan a fait ne me concerne pas. En 2014 (8 mai) les régions ont fait une ordonnance sur les intercommunales birégionales pour règler le système entre les régions. Résultat: Tecteo tombe suis la tutelle de la Région Wallone. C'est donc le cas maintenant.

Les commentaires sont fermés.