Web Statistics

Warsage a mandaté un avocat et ne se laissera pas faire

FOOTBALL - PROVINCIALE 1 ET 2

Et c’est reparti pour un tour… ou plus

Club incontestablement le plus préjudicié dans cette saga qui fait énormément de bruit dans le football provincial, le FC Warsage cher à son président Mathieu London, en pleurs lorsque Didier Deguledre lui a fait part de la décision du comité provincial à l’égard de son club. « Le pauvre, il avait les larmes aux yeux quand je lui ai appris cette totale Capture d’écran 2017-07-13 à 07.09.36.pnginjustice qui a été pondue par le comité provincial à notre égard. Ce mercredi, nous avons mandaté un avocat qui va s’occuper de l’affaire et nous ne nous laisserons pas faire. Aussi, nous nous étonnons de ne pas avoir encore reçu la communication de la décision que vous avez exposée dans votre quotidien ».

Puis, le mentor du matricule 7826 ajoutait encore : « Je n’ai pas dormi de la nuit. On s’investit à fond pour son club. On met tout en place pour essayer d’être compétitif à ce niveau. On a obtenu le droit sportif de monter en P1 et nous sommes finalement les seuls à être le dindon de la farce ! Franchement, ce n’est pas normal ce qu’il se passe. Visé gagne le tour final et monte. Nous, on remporte le tour final et… on ne monte pas ? On annule notre tour final et pas celui de Visé. C’est exactement la même chose, non ? Lors de notre tour final, on affronte Ster qui n’a pas osé aligner Jimmy Fortemps par peur que nous allions contester sa qualification. Ster profite de la clémence de la série de 2C pour ne pas basculer en P3. Aubel, par deux fois, profite du tapis vert pour jouer en P1. Nous, on bat Ster pour aller en P1 et c’est Warsage qui doit rester en P2 ? Warsage n’a absolument rien à voir avec le problème de Minerois et de Milanello. Je ne vois pas d’autres issues maintenant que celle de mettre la P1 à 18 clubs avec nous dedans. Mais, les clubs de P1 ont fait un budget pour 30 matches et non 34… On ne se laissera pas faire, vous pouvez nous croire », concluait le mentor warsagien, déterminé comme jamais à faire valoir les droits de son club.

Un article de PAGO ET OLIVIER JOIE dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 13 juillet 2017.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel