Web Statistics

Richelle est de retour au stade de Visé

Après l’Etoile Dalhem (P3) et l’Oc Nismes (P1), Richelle s’apprête à accueillir le Racing de Bambrugge, sociétaire de P2 anversoise, ce dimanche. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le tirage au sort de la Coupe de Belgique n’est guère défavorable aux Richellois : « C’est vrai que l’on peut s’estimer heureux », commente Benoît Waucomont, « pour être honnête, avant de disputer chacune de ces rencontres, je ne veux même pas savoir sur qui nous risquons de tomber et jusqu’à présent, cela se passe bien. Je suis heureux d’avoir évité un déplacement à Nismes ou à Bambrugge, le seul déplacement que je voulais bien faire, c’est à Dalhem (rires). Non, plus sérieusement, c’est assez sympa comme tirage.

Si les deux premières rencontres se sont disputées sur le terrain de Richelle, ce troisième tour se disputera au Stade de la Cité de l’oie. « Ce sera une découverte pour moi », ajoute le coach, « et j’en suis heureux car cela va me permettre, à moi, comme à certains joueurs, de prendre mes marques sur ce terrain. » Le week-end dernier, face au tombeur de Couvin-Mariembourg, Richelle a assuré le boulot : « pour l’occasion, j’ai essayé un nouveau système de jeu en fonction des joueurs dont je disposais. J’ai pu voir une belle circulation de balle mais nous ne nous sommes pas créé beaucoup d’occasions. En seconde période c’était un peu mieux et nous avons pu faire la différence. Il y a eu plus d’occasions mais il nous a chaque fois manqué un petit quelque chose. » S’il ne s’est évidemment pas intéressé plus que ça à son adversaire du jour, Benoît Waucomont a d’autres soucis : « Je ne dispose pas d’un gros noyau et aux entraînements, nous ne sommes souvent qu’une douzaine. Ce n’est donc pas l’idéal pour effectuer une préparation optimale mais il faut faire avec. Avec de plus en plus de joueurs qui partent en vacances à n’importe quel moment, ce n’est pas évident. Ceux qui sont là font le boulot mais il faut prier pour qu’il ne leur arrive rien et qu’ils ne se grillent pas avant le début du championnat à Habay. Ce qui me tracasse le plus, c’est la blessure de Weber. J’espère que ce ne sera pas trop grave. S’il s’avérait que les croisés sont touchés, il faudrait lui trouver un remplaçant... »

J.B. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 12 août 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel