Web Statistics

L’ancien pont des Allemands démonté

Le renouvellement du pont des Allemands se poursuit. Durant tout ce week-end, les ouvriers et ingénieurs seront occupés à démonter la vieille structure et à positionner correctement la nouvelle. Les trains de marchandises devraient remprunter dès mercredi.
Ce vendredi, durant toute la journée, une manœuvre impressionnante s’est déroulée au-dessus de la Meuse. L’ancien tablier du pont des Allemands, du moins dans sa partie qui enjambe la Meuse, a été complètement démonté. En réalité, ces 250 m d’acier ont été coupés en trois tronçons.
Jeudi, c’est la partie centrale qui a été enlevée. Une manœuvre assez périlleuse qui a nécessité l’utilisation d’une technique peu répandue chez nous. « Au départ, nous voulions soutenir la partie centrale à l’aide de grues positionnées sur un bateau et ensuite ramener la structure le long du quai», précise Jean-Michel Hody, chef de projet chez Infrabel. « Mais le poids était tel, bien au-dessus des estimations, qu’on a dû revoir nos plans. On a dès lors utilisé une technique néerlandaise. On a empilé plusieurs conteneurs sur la barge de sorte qu’ils forment deux piliers. Il faut ensuite positionner ces deux piliers sous la structure et quand c’est fait, on vide les ballasts. Ça fait remonter le bateau et ainsi soulever le tablier qu’on peut ensuite évacuer». Ce vendredi, ce sont donc les deux portions latérales qui ont ainsi été enlevées. Une procédure très lente, notamment en raison de la largeur disponible entre le quai et les piliers du pont.
MOINS DE BRUIT DÈS MERCREDICapture d’écran 2017-09-16 à 09.57.07.png
L’ancienne structure étant maintenant enlevée, une autre opération importante va être réalisée ce dimanche. En juillet, le nouveau tablier avait en effet été déposé juste à côté du pont existant. Celui-ci étant maintenant démonté, la nouvelle structure va pouvoir être glissée et positionnée à son emplacement définitif. Ça se fera dimanche. « Évidemment, en raison de ces opérations, le trafic ferroviaire a dû être interrompu. Il devrait pouvoir reprendre ce mercredi».
En milieu de semaine prochaine, les riverains devraient donc entendre une nette différence entre l’ancien et le nouveau pont « L’ancien était uniquement métallique. Quand un train passait, ça faisait énormément de bruit. La nouvelle structure comporte, elle, un tablier en béton ainsi que de ballasts, ce qui va nettement réduire le bruit».
Et si la partie du pont qui enjambe la Meuse doit être terminée pour mercredi, notons que la dernière partie, celle entre la rue de l’Écluse et la Meuse et qui fait près de 273 m de long, sera remplacée au printemps prochain.


AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 16 septembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel