Web Statistics

Le papa d’Esteban répond à Troiano

Comme nous vous l’annoncions ce vendredi, Amédeo Troiano, condamné à la perpétuité pour l’assassinat du banquier Benoît Philippens et pour les meurtres de Carol Haid et du jeune Esteban Counet, a décidé d’introduire un recours devant la Cour européenne. Une annonce qui fait rugir le papa d’Esteban, Freddy Counet, qui a publié un message poignant.

Pour rappel, le 23 février dernier, Amédeo Troiano, 38 ans, était condamné à la perpétuité pour l’assassinat de Benoît Philippens et pour les meurtres de la compagne de ce dernier, Carol Haid, et d’Esteban Counet, 9 ans, le neveu de celle-ci.

Immédiatement après sa condamnation, Troiano, qui continue à nier les faits, avait introduit un pourvoi en cassation. Un pourvoi qui avait été rejeté. Mais, depuis cette semaine, c’est vers une autre juridiction qu’il compte se tourner pour se faire entendre : la Cour européenne. « Le recours est sur le point d’être introduit », nous expliquait son avocat Me Alexandre Wilmotte.

« ASSUMEZ ET PARLEZ ! »

Cette annonce, Freddy Counet, le père d’Esteban, l’avale logiquement de travers. Et il le fait savoir via ce message que nous publions in extenso :

« Je suis en colère, dégoûté. Oui, M. Troiano ! Comme si cette période de l’année n’était pas assez difficile à vivre, sale hypocrite… (je garde en tête le fond de ma pensée) Pour qui vous prenez-vous ? Dans quatre mois, cela fera quatre ans que vous avez détruit ma famille et beaucoup d’autres. Depuis, pour votre information, je n’ai pas réussi à reprendre le travail à temps plein, ce qui, financièrement, ne nous aide pas. Mais je me bats pour maintenir la tête hors de l’eau comme je peux. De quel droit et surtout avec quels moyens pouvez-vous faire appel puisque vous êtes tous insolvables ? Pour info, puisque votre mémoire vous fait défaut comme vous nous l’avez si bien démontré lors du procès par ces commentaires « désolé, je ne suis pas bien », « Je ne me souviens pas ou plus », « Je suis innocent (sans conviction) », vous protégez soi-disant votre famille… On vous a donné plus d’une fois l’opportunité de vous expliquer, de donner des détails mais vous n’avez aucun courage ! Assumez ! Nous vous ferons toujours face. Nous voudrions même venir vous voir en prison, que vous puissiez vous expliquer.

Ne vous faites aucune illusion, peu importe ce que vous direz, à nos yeux vous êtes, serez et resterez cou-

pable et responsable des actes commis le 18 avril 2014. Si vous voulez être entendu, faites une bonne action qui nous permettra à tous d’avancer dans la vie et ainsi votre famille ne risquera plus rien de la personne que soi-disant vous protégez. Avalez une bonne dose de courage, comme le jour des faits où vous avez pris les vies de Carol, Esteban, et Benoît. Finissez-en avec votre mutisme et assumez ou parlez mais cessez de nous dire que vous êtes innocent ! » 

Les commentaires sont fermés.