Et si l’électeur voulait Gil Simon?

Frappé par le nouveau décret gouvernance, Gil Simon a renoncé à la tête de liste socialiste et n'est donc plus candidat bourgmestre. Si, pour lui, le choix est clair, un éventuel plébiscite de l’électeur pourrait néanmoins le pousser à la réflexion. Car le mayorat est dévolu à celui qui obtient le plus gros score personnel sur la liste qui a gagné les élections. L'électeur pourrait donc très bien envoyer un signal clair à Gil Simon. « Pour moi, cela ne se produira pas. J'ai clairement annoncé mes intentions pour ne pas tromper l'électeur et je soutiens à 100% Francis Theunissen. Néanmoins, c'est vrai, il y a cette possibilité. Et si jamais elle se produisait, je prendrais le temps de la réflexion en consultant ma famille et des amis proches ».

AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 17 juillet 2018.

Commentaires

  • C'est celui qui a généreusement accepté de descendre un de ses salaires sous la barre des 245.000 euros?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel