Le motocross de Warsage annulé à cause de la sécheresse

Le motocross de Warsage rassemble chaque année plus de 300 pilotes sur un tracé apprécié de tous. Cette fois, ces sportifs vont rester sur le carreau. En effet, ils viennent d’apprendre l’annulation de l’événement. En cause, la sécheresse et l’interdiction d’arroser une partie du terrain située sur la commune de Fourons, dans le Limbourg.Capture d’écran 2018-08-02 à 09.10.41.png

La sécheresse malmène les plans des organisateurs. En Flandre, plusieurs motocross ont déjà dû être annulés. Cette fois, c’est en Wallonie qu’une décision radicale a été prise : le motocross de Warsage, prévu le week-end prochain, ne pourra pas avoir lieu !

« La situation est particulière », explique Arnaud Dewez, le bourgmestre de Dalhem. « Une partie du terrain appartient à la commune de Dalhem. Par contre, elle est située sur la commune de Fourons, soit en Flandre. Les organisateurs doivent donc respecter la réglementation locale » Cette dernière est d’ailleurs très claire : « Le Gouverneur faisant fonction, Michel Carlier, du Limbourg, a décidé qu’à partir du 27 juillet, il est interdit de pomper de l’eau dans les cours d’eau nonnavigables (Berwinne, Voer, Veurs, Gulp, Beek), exception faite pour le ravitaillement du bétail. En ce qui concerne le fait de pomper de l’eau dans la Meuse (cours d’eau navigable), il est nécessaire d’obtenir au préalable l’autorisation du ‘Vlaamse Waterweg’ », précise Huub Broers, le bourgmestre local.

Vu la situation, les organisateurs ont songé à une solution de rechange. « Nous étions au pied du mur et nous avons pensé à pomper de l’eau à Berneau », avoue André Corman, l’une des chevilles ouvrières de cet événement.

« Ce n’est pas aussi simple », reprend le plus jeune maïeur de Wallonie. « Pour pomper de l’eau dans un ruisseau, il faut une autorisation du gestionnaire du cours d’eau, à savoir la Région Wallonne. Une autorisation communale dalhemoise de puiser dans les cours d’eau serait sans valeur et surtout illégale. C’est le SPW qui délivre ces autorisations. En résumé, aucun arrêté d’interdiction n’a été pris à Dalhem concernant l’événement. L’annulation du motocross de Warsage est bien triste pour l’ensemble du travail fourni par les bénévoles ».

PLUS DE MOTOCROSS EN 2018

Les organisateurs font en tout cas grise mine. Il faut dire qu’au fil des années, cet événement avait acquis une reconnaissance certaine et que plusieurs pilotes commençaient à réellement apprécier les spécificités de ce tracé.

« Cette année, plus de 300 pilotes auraient encore dû nous rejoindre à Warsage tout au long de ce week-end. Cela aurait été une véritable fête du sport moteur. Ce motocross ne sera pas reporté. Nous n’en organiserons plus cette année, c’est certain.

C’est bien dommage, mais c’est comme ça », conclut André Corman. 

Un article de YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 2 août 2018.

Commentaires

  • très bizarre ce jeudi soir j'ai encore vu des fermier pomper l'eau dans la berwime il y a un probléme quelque part

  • très bizarre ce jeudi soir j'ai encore vu des fermier pomper l'eau dans la berwime il y a un probléme quelque part

  • très bizarre ce jeudi soir j'ai encore vu des fermier pomper l'eau dans la berwime il y a un probléme quelque part

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel