La commune d'Eijsden-Margraten en a marre des nuisances de l'aéroport de Liège

Le bourgmestre d'Eijsden-Margraten, Dieudonné Akkermans, s’est rendu récemment à La Haye pour des consultations avec le ministère des Infrastructures et de la gestion de l'eau. Selon le compte-rendu de cette conversation, il continue de voir peu de progrès. Akkermans a le sentiment d'être ignoré par La Haye. Il a informé le ministère qu’il n’avait pas l’intention de revenir à La Haye à six reprises «sans perspective».

Selon la commune, l'espace aérien au-dessus d'Eijsden est de plus en plus occupé. En raison du nombre croissant de vols au départ et à destination de l’aéroport de Liège Bierset, les avions ne peuvent souvent pas atterrir immédiatement, de sorte qu’ils doivent faire un tour supplémentaire et ils tournent souvent au-dessus d’Eijsden.

Selon Akkermans, les Belges pourraient résoudre ce problème en prenant en charge plus tôt et en détournant les avions venant de l'ouest vers Liège. Les contrôleurs aériens néerlandais indiquent que cela est techniquement possible, selon le bourgmestre.

Paul van Gurp, chef de la Division de l’espace aérien et des aéroports régionaux du Ministère, reconnaît que la question n’a toujours pas été résolue. Selon lui, c'est parce que les problèmes entourant l'aéroport de Lelystad, qui doit prendre en charge une partie du trafic aérien en provenance et à destination de Schiphol, ont exigé beaucoup d'attention ces derniers mois.

Van Gurp nie catégoriquement que le ministère ne prenne pas au sérieux la municipalité d'Eijsden-Margraten. Selon lui, les autorités belges et néerlandaises parlent de ce problème. Le ministère néerlandais est prêt à organiser une réunion entre les responsables des communications néerlandais et belges.

(une information du journal "De Limburger" du 5 septembre 2018).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel