La question que Jean Levaux ne pourra pas poser

Après avoir dû les réclamer, les électeurs fouronnais reçoivent des convocations en français (si on peut appeler cela du français: "la vote", "locale de vote" "le directeur générale"?).

DSC Jean_0076.JPGMais pourquoi les électeurs fouronnais ne reçoivent-ils pas leurs convocations dans la langue qu'ils ont utilisée (comme le prescrit l'art.12 des lois linguistiques coordonnées)? Et qu'on ne leur fasse pas croire que le Registre national n'enregistre plus le code linguistique. Faites le test de vous faire flasher à l'étranger. Vous recevrez la lettre du service policier de l'étranger en français, même si vous êtes domicilié en Flandre, tout simplement parce que le service étranger a pu prendre connaissance de votre code linguistique.

Voilà la première question que Jean Levaux voulait poser ce jeudi soir. La deuxième question concernait ce paragraphe qui figurait en français sur la convocation établie en néerlandais en 2012. Ce paragraphe indiquait que vous pouviez demander la version française. En 2018, ce paragraphe a disparu.

Mais les questions de Jean Levaux seront reportées au conseil communal du 25 octobre, parce qu'on invoque le règlement.

La loi, on la foule aux pieds, mais le règlement, on l'impose!

Commentaires

  • Mesdames, messieurs,

    Quand on veut faire de la politique il faut

    a) connaître les adresses mail du personnel à qui s'adresser obligatoirement. C'est aussi la moindre des choses quand on veut être tête de liste…

    b) il faut connaître les délais dans lesquels on est obligé de le faire. Aussi comme tête de liste…

    Mais tout cela n'était pas connu par Monsieur Levaux, tête de liste de RAL au Conseil Communal. Et son point a donc été refusé légalement.

    "Sed lex, dura lex" n'est-ce pas? (tranduction sur demande chez Jean-Louis XHONNEUX).

  • Comme vous je constate ces fautes malheureuses. Les dossiers nous sont envoyés par une firme. Mais tout de même mes excuses. Quand vous avez raison, je le reconnais.

  • Comme vous je constate ces fautes malheureuses. Les dossiers nous sont envoyés par une firme. Mais tout de même mes excuses. Quand vous avez raison, je le reconnais.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel