Des assesseurs assidus

Une enquête menée par le journal "Het Belang van Limburg" nous apprend qu'un cinquième des assesseurs désignés ne siégeront pas dans la province du Limbourg. A Saint-Trond, les défections montent même à 28 %. En effet, pour 546 assesseurs convoqués dans cette ville, 148 ont déjà fourni une bonne excuse, mais 7 excuses ont été refusées.

Pour les Fourons, on a des chiffres tout différents. Sur les 44 assesseurs qui ont été sollicités, 2 seulement ont fourni une excuse (voyages à l'étranger, selon le bourgmestre) et ces excuses ont été acceptées. 

Comment sont désignés les présidents et assesseurs des bureaux de vote?

Les présidents des bureaux de vote sont désignés parmi les magistrats, les stagiaires judiciaires, les avocats, les notaires, les huissiers, les fonctionnaires et le personnel enseignant, électeurs dans la commune.

Aux Fourons, il n'y aura pas de bureaux de dépouillement puisque c'est le bureau principal, présidé par la juge de paix, qui proclamera les résultats du vote électronique.

Les présidents des bureaux de vote désignent personnellement leurs secrétaires.

Les autres assesseurs ne sont plus choisis parmi les électeurs d'une certaine catégorie d'âge. On a connu, dans le passé, la désignation automatique de toutes les personnes qui venaient d'avoir 30 ans, par exemple. Ce n'est plus le cas et le bourgmestre affirme même qu'il sait qui aime faire cela et ce sont donc ces noms qu'il transmet à la présidente du bureau électoral principal.

Alors, assiduité citoyenne ou militantisme ? On peut évidemment avoir des doutes.

Commentaires

  • Je voudrais tout de même vous rappeler que ce n'est pas à moi de désigner ces personnes.

  • Vos propos que le journal "Het Belang van Limburg" publie dans son édition du 5 octobre 2018 semblent dire le contraire.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel