Les meilleurs chocolatiers liégeois du Gault&Millau

Didier Smeets, 28 ans et récompensé

Cela fait 5 ans maintenant que Didier Smeets, 28 ans, s’est lancé dans le chocolat. Après des débuts à Fourons chez ses parents, où il ne faisait que des pralines, c’est en 2016 qu’il installe salle boutique à Berneau (Dalhem). On y trouve aussi une salle de dégustation d’une cinquantaine de places où sont aussi servies des pâtisseries et des glaces, un musée, une terrasse… « Nous sommes 14 aujourd’hui et je suis le plus âgé. Se retrouver dans ce guide est une belle récompense pour toute notre équipe. Franchement, c’est une très belle surprise », réagit-il.

Selon Didier Smeets, c’est sa philosophie de travail qui a notamment séduit lors des dégustations surprises. « Je ne travaille pas avec du chocolat industriel, je ne fais plus que de l’importation, en me rendant moi-même chez les producteurs, au Pérou, au Vietnam… Ils transforment déjà le chocolat sur place et cela évite l’accumulation d’intermédiaires. Les gens sont payés à leur juste valeur. Pour moi, cet aspect éthique est très important. Ces différents terroirs et différents pays vont chacun apporter leur particularité. Le chocolat, c’est un peu comme une sauce bolo : il peut y avoir les mêmes ingrédients, elle n’aura jamais le même goût d’un ménage à l’autre », sourit-il. Pour le chocolatier, sa présence dans le Gault&Millau est aussi une belle vitrine. « Nous ne sommes pas en ville. Il faut reconnaître aussi que notre présence dans le guide va permettre aussi aux personnes qui ne nous connaissent pas de se déplacer. »

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel