L'ancien Fouronnais Jordi Spierts (Aubel) comprend la situation

Blessé le 6 octobre dernier avec la P3, Jordi Spierts (24 ans) a été rassuré en cette fin de semaine car l’IRM n’a rien diagnostiqué de grave concernant son problème au genou. « Le Docteur Saroléa m’a rassuré. Il doit juste s’agir d’une inflammation au genou », disait-il ce vendredi matin. « Je vais encore observer un repos de 10 jours, mais tout va rentrer dans l’ordre ».

À ce niveau, serait-on tenté d’ajouter, car le 2 e meilleur buteur aubelois de la défunte saison (8 buts inscrits) vit des moments quelque peu compliqués au niveau de sa situation à Aubel.

Ce que l’on sait moins sur l’ancien Fouronnais, c’est que le médian aubelois a, à 18 ans, opté pour la nationalité belge ! « En effet, mes parents sont néerlandais et je suis né à Kerkrade, mais dès l’âge de 5 ans, je m’étais affilié à Aubel pour mieux apprendre le français car j’habitais Fourons. Ainsi, à part une saison où je suis allé découvrir la P1 limbourgeoise avec Mouland, j’ai toujours évolué chez les Herbagers et je m’y sens bien. J’habite Aubel, tout comme mes parents d’ailleurs. Je suis quadrilingue car je parle aussi l’allemand et l’anglais. » Assez rare que pour être souligné. 

D'un article de PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 20 octobre 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel