L’appel de Klaor Loch aux autorités visétoises

L’association néerlandaise Klaor Loch (en Français Air Pur) se dit inquiète de la qualité de l’air de la commune de Visé. Président de l’organisme depuis 12 ans, Paul Rutten, se bat au quotidien pour améliorer la qualité de l’air dans la ville de Maastricht. C’est aussiCapture d’écran 2018-11-03 à 08.57.30.png un grand amoureux de la cité de l’oie : il y vient souvent et il aime y boire un verre aux terrasses. Il regrette qu’aucune mesure ne soit prise pour favoriser la mobilité douce et y limiter les véhicules à moteur : « Si la qualité de l’air près de l’avenue Albert 1er et la place Reine Astrid à Visé était mesurée, les relevés seraient mauvais », indique-t-il, « la faute au grand nombre de voitures qui passent par là mais aussi aux poids lourds et aux tracteurs. »

Son organisme milite pour qu’il y ait le moins de trafic possible dans les centres des villes afin de laisser le plus de place possible aux jardins publics et parcs pour enfants. « Il a été démontré scientifiquement que les particules fines provoquaient des cancers et de graves maladies respiratoires », plaide-t-il, « nous voulons une ville piétonne où, d’ici quelques années, seuls les véhicules avec un moteur électrique auront le droit de rouler ». Pour cette raison, Klaor Loch, demande à tous les partis politiques de favoriser le développement des transports en commun ou du vélo : « Nous sommes prêts à vous aider ».

LAURENT CAVENATI dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 3 novembre 2018.

Commentaires

  • Pour toutes ces raisons, nous retrouvons nombre de visétois aux Pays Bas ( 3 Km ).

  • Pour toutes ces raisons, nous retrouvons nombre de visétois aux Pays Bas ( 3 Km ).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel