Les « Carrefour Market » de Visé et Oupeye travaillent avec 4 éleveurs de la région liégeoise

Belle initiative de Christophe Thiry, le gérant des magasins franchisés « Carrefour Market » de Visé et d’Oupeye : il a opté pour les produits locaux.

« Avant, je travaillais déjà avec des éleveurs de la région. Désormais, je vais un cran plus haut et je restreins le périmètre. Je travaille à présent uniquement avec quatre fermes trouvées par le chevilleur de notre magasin. Il fallait des fermes qui avaient la capacité de livrer nos deux magasins, environ 150 bêtes par an. C’est le cas pour Philippe Fastré de Soumagne, Charles Destexhe de Bolland, Vincent Dupuis de Glons et Michel Stommen de Warsage », explique Christophe Thiry.

Le « Carrefour Market » de Visé est installé Rempart des Arbalétriers depuis plus de 30 ans tandis que le « Carrefour Market » d’Oupeye est présent rue d’Erquy depuis 25 ans.

« Nous nous engageons pour notre clientèle à travailler en circuit court et à avoir une meilleure traçabilité de la viande. Nous nous engageons également à garantir une alimentation saine des animaux et à respecter leur bien-être.

Nous soutenons ainsi nos agriculteurs locaux et l’économie locale et nous proposons une qualité de viande identique, tendre et goûteuse toute l’année », indique encore Christophe Thiry.

« Il y avait aussi une demande de la clientèle. On travaillait déjà avec ces quatre éleveurs mais en partie seulement. À présent, on ne travaille donc plus qu’avec eux exclusivement. Nous avons une viande de qualité dans notre région, autant en profiter. On fait vivre les gens de nos villages et les clients sont contents. Bref, tout le monde est gagnant », se félicite Christophe Thiry.

Parmi les quatre éleveurs choisis par les « Carrefour Market », il y a Philippe Fastré d’Ayeneux-Soumagne.

« J’élève le blanc bleu belge depuis le début des années 90. J’ai actuellement environ 550 bêtes avec 150 vêlages en blanc bleu belge par an. J’ai repris la ferme familiale avec mes quatre frères. On travaille en association. Je suis à la limite des communes de Soumagne et de Fléron. Mon frère qui élève des taureaux et qui a reçu la visite des bouchers de « Carrefour

Market » est situé à 50m, sur Retinne. Je produis aussi du lait, des céréales et des betteraves. On produit tout nous-mêmes et on livre près de chez nous, c’est le mieux pour le circuit court et la diminution de la pollution. Nous proposons une qualité largement supérieure à celle des produits de l’Est qui subissent beaucoup moins de contrôles que nous et leur viande arrive parfois avariée ici », explique Philippe Fastré.

DES FRUITS LOCAUX AUSSI

Le gérant des magasins « Carrefour Market » de Visé et d’Oupeye, Christophe Thiry, rappelle aussi qu’il travaille également avec des producteurs de fruits locaux tels, notamment, la Ferme du Vieux Bure à Nefchâteau-Dalhem, la Ferme Morrier à Haccourt et plusieurs fermes des Fourons. De quoi déguster de bons produits. 

MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 février 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel