Fourons : l’Ecole francophone enfin rassurée sur son avenir

Ce lundi 18 février, le Centre Sportif et culturel des Fourons asbl, pouvoir organisateur de l’enseignement francophone maternel et primaire des Fourons, achètera les bâtiments scolaires de Fouron-Saint-Martin qui étaient jusqu’à ce jour propriété de la Commune de Fourons.

La réponse à une longue saga linguistique et communautaire locale qui a vu la nouvelle majorité flamande, dès 2000 et sans état d’âme, mettre en vente  tout son patrimoine immobilier, terrains, bois et bâtiments.

L’école francophone était un des derniers biens que la Commune de Fourons souhaitait valoriser tout en mettant ainsi sciemment en difficulté l’enseignement francophone à Fourons en entretenant notamment l’inquiétude de parents sur le devenir de l’établissement.

Par cette acquisition, l’enseignement francophone des Fourons s’émancipe de la tutelle communale et espère pouvoir enfin envisager son avenir à long terme.

Nous ne sommes toutefois pas dupes et avons conscience que bien d’autres difficultés de nature communautaire sont toujours susceptibles de porter préjudice à notre enseignement dans le futur.

Cet achat d’un montant avoisinant les 650.000 euros n’a été possible que grâce au soutien affirmé de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui garantit l’emprunt contracté par le pouvoir organisateur. Nous avons choisi de le fêter simplement, par un coupé symbolique de ruban, ce lundi 18 février, à 17 heures, à l’Ecole francophone des Fourons – rue Saint-Martin 20 à 3790 Fouron-Saint-Martin, avec le personnel enseignant, le Comité de parents, nos représentants politiques et le Ministre Jean-Claude Marcourt pour la Fédération Wallonie-Bruxelles qui n’a jamais fait l’économie de son énergie pour défendre les Fourons.

Grégory Happart, président du Pouvoir organisateur, serait très heureux de vous accueillir à cette occasion.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel