Auto

  • Le témoignage de Jean-Marie Happart à propos d'André Maes

    André Maes tire sa révérence, au circuit de Spa-Francorchamps. Il est pensionné depuis le 31 décembre. L’occasion de revenir sur le parcours d’un personnage-clé du plus beau circuit du monde, artisan du maintien et du retour de la F1, notamment grâce aux bonnes relations qu’il avait tissées avec Bernie Ecclestone.

    Capture d’écran 2019-01-07 à 07.54.33.png« Avec le départ d’André Maes, c’est une page de l’histoire du circuit qui se tourne. Il est probable que sans lui, on n’aurait pas récupéré la F1 Ses relations avec Bernie Ecclestone étaient importantes. Il a joué un rôle difficile et on lui a parfois fait des misères. Je l’ai toujours considéré comme un ami. Il est intelligent. Il sait ce qu’il veut et toucher qui il faut au bon moment. (...) De telles personnalités, il n’y en a pas des masses dans la région. C’était un organisateur d’événements. »

    D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 7 janvier 2019

     

  • De belles voitures qu'on ne pourra pas voir chez nous

    « Les 6 Heures de Visé » fêtent cette année leur 5e anniversaire. Une balade de véhicules anciens, à savourer aujourd’hui de Visé à Aubel. L’accès est gratuit. Plus d’infos sur le site.

    Dès 16 heures, Luc Marchant (Restaurant The Golden Horse à Fouron-le-Comte) attendra les concurrents à la salle de l'Alliance à Warsage pour leur offrir de la tarte aux pommes qu'il a préparée pour eux avec amour.

    Petit rappel historique: pourquoi les 6 heures des Visé doivent éviter les routes fouronnaises.

    tarte 22051183_907422679405193_4558460405897380024_o.jpg

    "Croustillantes et boostées, arômes et saveurs.
    On est bien au pays de la pomme...
    Me réjouis de rencontrer les concurrents...". (Luc Marchant)

  • Jean-Marie Happart va quitter le circuit: «Je n’ai rien caché, ni volé»

    C’est la Libre Belgique qui l’annonce : le poste sur mesure dont bénéficiait Jean-Marie Happart au circuit de Spa-Francorchamps va être supprimé. En effet, en décembre dernier, le Gouvernement wallon a fait modifier le décret relatif à la société du Circuit, en place depuis le 1er octobre 2011. Celui-ci prévoyait la possibilité de confier à un ou plusieurs membres une fonction spéciale rémunérée, contrairement à ce qui était prévu pour les simples administrateurs, dont l’activité était exercée à titre gratuit. Cette disposition avait permis à celui qui avait présidé à l’ancienne Intercommunale du circuit de Spa-Francorchamps (ISF), en charge des infrastructures, de conserver un salaire au circuit pour en «  assurer la valorisation économique  ». Soit un brut de l’ordre de 27.000 euros brut l’an («  un peu moins  », précise Jean-Marie Happart). Auxquels se sont ajoutés une voiture de fonction une carte d’essence, un bureau, un GSM… Un brut qu’il était possible de diminuer pour éviter qu’il ampute la pension de l’ancien sénateur PS.

    Tout cela lui aurait rapporté 6.000 euros net l’an, affirme le Fouronnais, pas plus. Plus une somme que Jean-Marie Happart évalue à 6.000 euros l’an en frais de représentation. «  J’avais droit à 500 euros par mois  », dit-il. Et il ajoute que cela ne couvrait pas ses frais réels. Il ajoute : «  Je n’ai rien caché, rien volé  ».

    Lire la suite

  • Une animation dont "de Heren van Voeren" ne veulent pas

    Pendant de très nombreuses années, la famille Jouanny a marqué de son empreinte le Rallye Monte-Carlo. Non pas par les participations d'Yves, le fils, à l'épreuve routière la plus connue du monde, mais surtout parce que cette famille de passionnés de rallye avait créé une tradition en offrant à tous les équipages participants un morceau de tarte au passage des voitures devant leur restaurant ardechois, "La Remise", à Antraigues.

    Si aujourd'hui Yves Jouanny a rangé son tablier de restaurateur, Luc Marchant s'est inspiré de cette halte légendaire pour la proposer aux organisateurs des 6 Heures de Visé. Lui aussi passionné de course automobile et lui aussi restaurateur (le réputé " Golden Horse "  à Fouron), il offrira un morceau de tarte aux pommes à chaque membres des équipages, dimanche après-midi. Il y ajoutera un verre de jus de pommes.

    Voilà qui permettra aux participants de se sentir, un peu, au Monte-Carlo lors des 6 Heures de Visé.

    Comme l'an dernier, il le fera à Warsage où les autorités communales sont plus accueillantes.