Carnaval

  • Le comité a décidé de mettre la clé sous le paillasson

    Après celui de Heure-leRomain voici maintenant trois ans, le cortège carnavalesque de Hermée, c’est terminé. Personne n’ayant souhaité reprendre le comité organisateur, c’est donc la fin de toutes les fêtes dans le village.

    Un article d'AURÉLIE DRION à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 janvier 2019.

  • Carnaval à l’école francophone des Fourons

    Il y avait une sacrée ambiance ce vendredi 9 février dans notre réfectoire transformé pour l’occasion en salle de bal…masqué bien sûr ! Les écoliers, des plus petits aux plus grands, s’étaient parés pour l’occasion des tenues les plus farfelues aux plus fantaisistes. Lors de cette petite fête, nous avons vu défiler en quelques heures toutes les époques, beaucoup de métiers et ce petit monde nous a offert plein de couleurs et de gaité ! Le personnel avait préparé un très beau décor, de bonnes crêpes, un programme de danses , des jeux et chansons pour les enfants. Merci à toutes pour la réussite de cette petite fête ! Pour clôturer la période, nos élèves sont rentrés chez eux avec en tête, les rythmes endiablés du carnaval 2018 !


    Les enseignantes

    Album photos

  • Le Mardi Gras à Fouron-le-Comte

    Ambiance carnavalesque l’après-midi et bal le soir. 

  • Troisième accident mortel à l'occasion du carnaval

    Le 12 mars 1975, Raymond Goffard (30 ans) de Fouron-le-Comte a été renversé près de chez lui alors qu'il rentrait de sa sortie du mardi gras.

    Le 20 février 2007, revenant du cortège de carnaval de Fouron-le-Comte, Dennis Kerkhof (17 ans) d'Oost-Maarland (Pays-Bas) tombait du timon de son char de carnaval et était écrasé par celui-ci. 

    L'accident du 27 février 2017 de Xavier Rutten (50 ans) de Warsage et ses circonstances sont évidemment encore frais dans nos mémoires.

  • Le chauffard de Mouland arrêté

    Les éléments au sujet du décès tragique de Xavier Rutten, lundi alors qu’il revenait du carnaval à Mouland se multiplient. F.S. a percuté violemment le Warsagien avec sa Volkswagen Tiguan noire avant de poursuivre sa route. Il a été arrêté vers 1h du matin.

    Xavier Rutten, ce Warsagien de 50 ans bien connu dans la Basse-Meuse, avait participé aux festivités locales du côté de Mouland.

    Il marchait en direction de son véhicule en début de soirée lorsqu’il a été percuté par une Volkswagen Tiguan noire.

    Au volant de cette dernière se trouvait F.S., un entrepreneur de 33 ans, père de deux enfants, et auteur d’un délit de fuite. Quant à l’ancien militaire, il est décédé sur place.

    « Suite à la violence du choc, son cou a très probablement été brisé. Notre seule certitude est le fait qu’il n’a pas souffert », commente Carol Rutten, la sœur de Xavier, dans le journal Het Belang Van Limburg.

    Pour bien comprendre ce qui s’est passé, il est nécessaire d’évoquer plus précisément le déroulement de cette soirée. Xavier a bel et bien participé aux festivités carnavalesques à Mouland. C’est sur le chemin du retour qu’il a été percuté. Un passant et un pompier ont retrouvé son corps une demi-heure après cet accident mortel. Il gisait sur le sol.

    UNE ROUTE TRÈS SOMBRE

    F.S. a également passé la soirée à Mouland, tant à la Koestal qu’au café ‘t Duvelke. Et d’’après plusieurs sources concordantes, c’est en se dirigeant vers son domicile au volant de sa Volkswagen Tiguan qu’il a percuté Xavier Rutten sur une route fort sombre, à savoir la rue de Fouron.

    Un peu plus tard, le jeune entrepreneur est revenu sur le lieu de l’accident avec une camionnette blanche. Et pour cause : il s’est rendu compte qu’il avait heurté quelqu’un au- paravant.

    Quant à la Volkswagen Tiguan noire, c’est bien sur la place de l’Eglise, à savoir à quelques mètres du bistrot ‘t Duvelke, qu’elle a été retrouvée par la police.

    F.S. a été arrêté à son domicile vers 1h du matin. Il a été menotté puis a subi un contrôle d’alcoolémie, visiblement positif. Mardi, l’homme qui réside à Fouron-le-Comte a été transféré à la prison de Hasselt.

    Pour la famille de Xavier Rutten, c’est une véritable tragédie. « Je ne sais pas précisément ce qui s’est passé, mais mon papa va énormément me manquer », énonce Alice Rutten, un des enfants de Xavier (il en avait trois). « F.S. est une bonne connaissance de la famille. C’est d’autant plus triste », ajoute Philippe Rutten, le plus jeune frère de Xavier, sur le site internet du Het Belang Van Limburg. Le corps de Xavier se trouve au funérarium Rion à Warsage. 

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 2 mars 2017 et sur son blog de Dalhem.