Web Statistics

Culture et loisirs

  • De Gaulle lorgne sur la Wallonie

    Un troisième roman pour le Directeur général de Visé Charles Havard

    Après « Les confluents posthumes » en 2006 et « Le Doigt de Charles IX » en 2011, voici un roman de fiction politique et sentimentale.

    Charles Havard aime l’écriture. Né en 1962 à Visé, il a déjà écrit quatre ou cinq romans qui n’ont pas été publiés alors qu’il était adolescent. Il a suivi des études de droit avant de devenir secrétaire communal de la Ville de Visé en 1987. Une fonction qu’il exerce toujours aujourd’hui mais son titre a changé et est devenu Directeur général.

    « Cela me plaît beaucoup d’écrire. J’écris avant tout pour moi mais je sais désormais que je touche aussi un autre lectorat », précise Charles Havard. Celui-ci a déjà écrit deux romans intitulés « Les Confluents Posthumes » en 2006 et « Le Doigt de Charles IX » en 2011. Il est également l’auteur du « Manuel pratique de droit communal en Wallonie » paru en 6 éditions. Charles Havard s’intéresse à l’histoire, à l’actualité et aux deux roues non motorisées sur les petites routes de France et de l’Ardenne. Il roule toujours à vélo aujourd’hui.

    Lire la suite

  • Dernière séance de CAP SUR LE MONDE de la saison

    Film HD réalisé et présenté par Jean-Claude Herman 

    Une balade à travers la Sardaigne sauvage, par ses routes qui mènent toutes à un village authentique haut perché, à une église romane, un étonnant nuraghe, une plage aux eaux limpides, un golfe entouré d’oliveraies, une baie enfouie dans le maquis ou une crique secrète. Elles mènent surtout vers les habitants, qui sont à l’image de leur île : des bergers dans l’âme, fidèles aux traditions. 

     

    Info : 04/381.22.37 -  Au Centre culturel, Vogelstang 7 à 3790 Fouron-St-Martin

    20160421_408.jpg

    20160422_423.jpg

    20160427_583.jpg

     

  • Jean-Pierre Lensen quitte le « Musée régional » de Visé

    Pour Jean-Pierre Lensen, le conservateur du Musée régional d’Archéologie et d’Histoire de Visé, l’heure de la retraite a sonné.

    Mais ce passionné d’histoire compte évidemment rester actif. Avide de savoir et de découvertes, il continuera à parcourir la Basse-Meuse. Notamment en organisant des visites de cimetières ou en mettant sur pied des animations historiques, des randonnées contées… Mais aussi pour les besoins de quelques livres qu’il doit terminer.

    C’est un long parcours qui arrive là à son terme.

    En 1976, Jean-Pierre Lensen obtient sa licence et son agrégation en Histoire de l’art et Archéologie. Son premier emploi l’amène à participer aux fouilles de la place Saint-Lambert à Liège.

    IL A ÉCRIT 160 OUVRAGES

    Puis, il travaille au Musée communal de Herstal avant de devenir chef de bureau à la ville de Visé où, au prix d’un travail acharné, il donne une tout autre dimension au Musée régional d’Archéologie et d’Histoire de Visé.

    En 1993, il en devient le conservateur suite au décès de son prédécesseur, Jean Massin. Jean-Pierre Lensen a su mettre en valeur le patrimoine existant tout en menant une politique d’acquisition raisonnée. « Je me suis donné pour mission de conserver et de transmettre la mémoire de la Cité de l’Oie, ses traditions, son histoire, ses artistes, ses rues, son savoir-faire, ses entreprises… Depuis des années, je photographie les tombes, les églises pour immortaliser le petit patrimoine. » Cet homme de terrain a écrit plus de 160 ouvrages tant scientifiques que de vulgarisation. Tous parlent de Visé et ses légendes, ses gildes, ses contes… Mais, surtout, de Visé, ville martyre durant la Grande Guerre. Jean-Pierre Lensen est aussi secrétaire « multitâche » de la Société royale Archéo-Historique de Visé. Cette ASBL riche de 500 membres est très active. Elle a organisé plus de 1.500 activités en une trentaine d’années.

    Un article de LEM dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 6 avril 2018.

    Jean-Pierre LENSEN est bien connu aux Fourons, notamment pour ses nombreuses réalisations avec feu Théo BROERS.

  • Exposition de peintures à Schophem

    Henry Lejeune nous annonce qu'il vous invite à sa première exposition peinture (portraits et paysages d'ici et d'ailleurs).

    Il a commencé la peinture à l'huile il y a 8 ans ; il est entièrement autodidacte et s'inspire des peintres impressionnistes du 19ième.

    Pas moins de 40 tableaux seront exposés et ceci directement dans son atelier et pièces adjacentes.

    Malheureusement l'exposition n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite étant donné qu'une partie de l'exposition se trouve à l'étage.

    Rendez-vous donc ce samedi 7 et dimanche 8 avril de 10 à 17h à Schophem 61 - Fouron-le-Comte

                                                                            

  • Antoine Colin dans The Voice ce mardi soir


    https://www.facebook.com/antoine.colin2/videos/10156417792228816/?t=7

    Un petit extrait présenté par Antoine Colin sur Facebook pour annoncer l'émission du premier live de la saison 7 de The Voice Belgique, ce mardi 20 mars à 20 heures 20 sur la RTBF 1.Capture d’écran 2018-03-20 à 07.41.01.png