Web Statistics

Dans les environs

  • Grégory Happart et ses amis de la CAVE QUI COURT au Trail de Belfort

    Capture d’écran 2017-10-23 à 11.11.51.png

    L'équipe de LA CAVE QUI COURT a participé ce dimanche au Trail de Belfort. Deux distances étaient au programme: 56 km et 26 km.

    Capture d’écran 2017-10-23 à 11.08.22.png

    466 concurrents se sont classés.

    Grégory Happart a parcouru les 56 km en 8 h 42 m. Il se classe 208e et 75e dans sa catégorie.

    Son coéquipier Laurent Claes a mis 10 h 13, se classe 404e et 147e dans sa catégorie.

    Capture d’écran 2017-10-23 à 11.08.14.png

    10 membres de LA CAVE QUI COURT ont terminé les 26 km, parmi les 817 concurrents classés. Il s'agit de:

    Robert Pinckaers - 2 h 47 m - 149e au général et 12e dans sa catégorie

    Benoît Kedzierski - 2 h 52 m - 194e au général et 69e dans sa catégorie

    Claudine Fafchamps - 3 h 08 m - 351e et 9e

    Roland Hanssen - 3 h 08 - 352e et 40e

    Philippe Hertay - 3 h 14 - 419e et 50e

    Philippe Boulton - 3 h 27 - 536e et 156e

    Benoît Defauwes - 3 h 47 - 680e et 199e

    Pascale Belleflamme - 3 h 53 - 715e et 35e

    Sylvia Lippertz - 3 h 57 - 736e et 39e

    Christelle Meertens - 4 h 25 - 798e et 51e

    Isabelle Martin - 4 h 29 - 802e et 22e dans sa catégorie.

     

  • Tout est possible à Visé

    Quatre personnes sont candidates bourgmestre ! Capture d’écran 2017-10-23 à 07.57.35.png

    Suspense total pour la future majorité politique à Visé. Le PTB et Défi devraient venir redistribuer les cartes entre le MR et le PS (10 sièges chacun).

    Une page de Marc GERARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du lundi 23 octobre 2017.

  • La clinique de Hermalle a 60 ans

    Construite dès 1954, elle a été inaugurée en 1957. À l’époque, elle ne comptait qu’une polyclinique et deux services pour un total de 59 lits : chirurgie et maternité. Gérée à ses débuts par des religieuses, elle est ensuite reprise par les Mutualités chrétiennes avant de fusionner avec l’hôpital Saint-Joseph en 1996 et d’intégrer le groupe CHC en 2001.

    110 LITS

    Au fil des ans, la clinique connaît un succès grandissant à tel point que de nouveaux services voient le jour : médecine en 1979, gériatrie en 1986, soins intensifs en 1988, urgences en 1990, hôpital de jour médico-chirurgical en 1995, soins palliatifs en 1998, centre de jour en soins palliatifs en 2000, revalidation en 2006 et revalidation en oncologie en 2010.

    PORTES OUVERTES DIMANCHECapture d’écran 2017-10-21 à 08.02.14.png

    Et si la maternité a fermé ses portes en 2004, pour permettre à la clinique de se concentrer sur d’autres services, Notre-Dame de Hermalle compte aujourd’hui 110 lits et emploie plus de 400 personnes. Rénovée et agrandie à partir de 2004, la clinique accueille chaque année des milliers de patients.

    Des patients, mais aussi des curieux qui, ce dimanche, pourront découvrir l’envers du décor. A l’occasion de son 60e anniversaire, la clinique organise une journée portes ouvertes.

    Celle-ci se tiendra donc ce dimanche 22 octobre, de 10 à 17h. Le public pourra y visiter le bloc opératoire, les soins intensifs, la chambre prototype de la future clinique du MontLégia testée en conditions réelles dans une unité de soins, la pharmacie, le laboratoire ou encore une ambulance de réanimation. Un circuit instructif qui devrait durer près de 45 minutes. Des stands et autres animations seront également organisés. 

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 21 octobre 2017

    Capture d’écran 2017-10-21 à 08.03.56.png

  • L’emblématique mayeur de Bassenge Ghislain Hiance est décédé

    Ghislain Hiance est décédé soudainement, ce jeudi, à son domicile. Né le 24 juin 1934, il aura consacré une grande part de sa vie aux autres et à sa commune.

    Membre du CVP du temps où Wonck était une commune limbourgeoise, Ghislain Hiance est devenu conseiller PSC à Wonck dès 1965. Ce combat local, il ne le quittera jamais.

    Réélu après la fusion des communes, il parviendra même à renverser la majorité IC lors des élections de 1988, année où il deviendra également bourgmestre de Bassenge. Un mandat qu’il exercera à trois reprises, jusqu’en 2006. Parallèlement, Ghislain Hiance deviendra député fédéral de 78 à 81 et de 88 à 95 et aussi député régional de 95 à 2001. S’il se battait pour de grands dossiers, Ghislain Hiance n’en oubliait pas ses racines.

    Il était également très attentif au combat fouronnais et avait été impressionné par l'invasion du 9 mars 1980 et même scandalisé par l'attitude de la gendarmerie de l'époque.

  • L’équipe B de Visé survole la P3C.

    Dix matches, dix victoires ! Trente points sur trente. Visé B, coaché par Manu Valoir compte déjà dix points d’avance sur son plus proche poursuivant. Pour sa première expérience aux commandes d’une équipe première, l’entraîneurCapture d’écran 2017-10-19 à 08.24.34.png peut compter sur les « quatre fantastiques » que sont Olivier Vinamont, Antonio Caramazza, Romuald Averna et Murat Ozdemir.

    Ils sont quatre, comme les quatre mousquetaires. Olivier Vinamont, Romuald Averna, Murat Ozdemir et Antonio Caramazza sont comme des poissons dans l’eau à Visé. Ils ont chacun apporté leur pierre à l’édifice pour permettre à Lixhe de gravir les échelons et désormais évoluer en nationales. Cette nouvelle aventure, ils n’y prendront toutefois pas part. Ils évoluent dans l’équipe B, qui survole le championnat de P3C. « C’est un choix mûrement réfléchi », confie Olivier Vinamont qui a connu le grand bain de la division 1 avec l’AS Eupen.

    D'une page de J.B. à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 19 octobre 2017