Web Statistics

Ecole

  • LA PAIX IMAGINEE PAR LES ENFANTS

    Les Dames du Lions Club Aubel Bocages ont répondu positivement au concours « Affiches pour la Paix » proposé par le Lions International aux enfants âgés de 11 à 13 ans, les encourageant à exprimer leur vision de la paix sur le thème « La paix commence par la  gentillesse » .

    C’est en étroite collaboration avec les enseignantes de l’école francophone des Fourons que ce concours a été organisé.

    Les affiches étaient exposées ce vendredi 20 avril au Centre Sportif et Culturel des Fourons et quatre d’entre elles ont été sélectionnées selon les critères d’évaluation qui étaient l’originalité, la qualité artistique et la représentation du thème. Elles poursuivront leur parcours au niveau de la Wallonie, de la Belgique et peut-être au niveau international.

    Le verre de l’amitié clôtura cette soirée qui récompensa les lauréats de même que l’école.

    Pierre  de Coubertin disait : « l’important, c’est de participer » et ce qui est encore plus important aujourd’hui, c’est que les enfants parlent de la Paix…. Telle était la conclusion de Mme Claudine Coune, Présidente du Lions Club Aubel Bocages.

    Album photos de la remise des prix.

  • « La paix commence par la gentillesse »

    Tel était le thème imposé cette année par Lions International pour ce concours que Lions Club d’Aubel Bocages a organisé en collaboration avec les classes de 5ème et 6ème année de l’école francophone des FOURONS.

    Toutes les affiches réalisées par ces élèves seront exposées le vendredi 20 avril dès 19 h 30 au Centre Sportif et Culturel des Fourons, Vogelstang, 7, 3780 Fouron-Saint-Martin.

    Les affiches lauréates seront récompensées lors d’un drink offert par les Dames du Lions Club Aubel Bocages en présence des enfants, leurs parents, la Directrice et le corps enseignant et seront transmises pour poursuivre le concours au niveau régional, national …..

    Bienvenue à tous ….. entrée gratuite

  • L’excursion culturelle de l’école francophone des Fourons à Liège

    Ce 29 mars les élèves de l’école se sont rendus à Liège pour une journée culturelle. Le matin, avec l’aide d’une guide, ils ont pu visiter l’aquarium qui leur a présenté une grande quantité d’espèces de poissons et de mammifères marins. Leur motivation a ravi la guide qui a répondu à leurs nombreuses questions. Un pique-nique bien mérité leur a permis de recharger les batteries afin de poursuivre leur journée au musée de la vie wallonne.  Pour s’y rendre, ils ont traversé le cœur de Liège en marchant et ont été récompensés par une distribution improvisée d’œufs de Pâques dans la rue. Au musée, ils ont appris la vie de leurs ancêtres avec un intérêt très vif. Nos enfants ont été mis en situation d’élèves du siècle passé à plusieurs reprises pour une leçon d’écriture à la plume et dans une cour de récréation équipée de jeux anciens. Ce fut un moment agréable au cœur de notre passé et de nos traditions wallonnes si savoureuses  que nous devons continuer à enseigner à nos élèves. Un vibrant merci à tous ceux qui ont permis de réaliser cette journée et spécialement au comité de parents pour le transport !

    Mesdames Pascale, Sandrine et Geneviève

    Autres photos de la journée.

  • Visite au manège d’Aubel

    Ce lundi 26 mars 2018, les élèves de 6ème année de l’école francophone des Fourons se sont rendus au manège de la ferme des Coudriers à Aubel.

    Ce jour, Marine L. présentait son chef-d’œuvre sur la voltige et a donc pu l’illustrer au mieux en nous faisant découvrir sa passion. C’est une discipline aussi sportive qu’artistique et surtout peu connue.

    Ce sport se pratique individuellement ou en équipe et consiste à faire des figures acrobatiques sur un cheval au galop.

    Bravo à Marine, pour sa magnifique prestation ! 

    Liliane Herens

    Autres photos

  • Animations : « Pays pas propre » et « Module d'Initiation au Recyclage».

    Notre consommation et notre mode de vie entraînent, souvent, même sans que nous nous en rendions compte, une pollution qui devient un problème récurrent et mondial.

    Ce problème nous concerne tous, mais le monde est toujours entre les mains des enfants. L'apprentissage et l'éducation que nous leur donnons aujourd'hui seront les bases sur lesquelles ils construiront leur vie, leur univers et ce qui les entoure.

    C'est dans ce cadre-là que nous avons décidé d'organiser, ce mardi 20 février, par l'intermédiaire du cours de citoyenneté, deux animations basées sur le thème des déchets et du tri de ceux-ci.

    Madame Martine et madame Marie-Noëlle se sont jointes au groupe avec beaucoup d'enthousiasme pour le plus grand plaisir de leurs élèves.

    Ainsi donc, la matinée fut partagée entre les enfants de 1ère et 2ème années, et les élèves de madame Marie-Noëlle et madame Martine.

    Grâce au conte  « Pays pas propre », tous ont pris conscience que l'être humain peut détériorer et nuire à son environnement.

    Ils ont réalisé aussi qu'ils pouvaient changer et améliorer tout ce qui les entoure et contribuer à la protection de leur milieu par des gestes simples et réalisables au quotidien.

    L'après-midi, quant à lui, était consacré aux enfants de 3ème, 4ème, 5ème et 6èmeannées. Le thème était le même, mais la méthode et l'approche étaient différentes et surtout la responsabilisation était plus grande et importante.

    L'impact de la pollution lié aux transports, l'incinération de nos déchets non-recyclables, les composants dangereux de nos GSM et autres,

    les déchets sauvages dans nos rues et nos chemins... Les réactions furent importantes et les questions très nombreuses. Nous aurions pu prolonger l'activité avec eux, ce qui prouve leur intérêt et leur réalisme face aux problèmes, et un engagement certain.

    La conclusion est rassurante et prometteuse : par leurs remarques très pertinentes, par leur implication de même que par leur sincérité, nous croyons sincèrement que nos élèves seront de futurs adultes responsables et respectueux.

    Merci les enfants, d'être si mûrs pour votre âge et merci également à notre animatrice, Céline Laguesse.

                                                                    Madame Sandrine

     

    Pierre Rhabhi : « Il nous faudra répondre à notre véritable vocation, qui n'est pas de produire et de consommer jusqu'à la fin de nos vies, mais d'aimer, d'admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes. »

    Album photos