Web Statistics

Economie

  • Colignon, Grafé et Happart reconduits comme administrateurs malgré la limite d'âge

    La société Liège Airport a tenu une assemblée générale, ce vendredi. Une réunion de routine, ou presque, puisque l'actionnaire majoritaire, c'est le groupe de participations Nethys Ethias Belfius, en abrégé NEB, filiale de filiale de filiale de l'intercommunale Publifin, et que les normes de transparence et de gouvernance sont désormais observées de près.  

    Plusieurs mandats d'aministrateurs, arrivés à échéance, ont été prolongés d'un an. C'est le cas des anciens ministres Robert Collignon, Jean-Pierre Grafé et José Happart. Le fait d'être techniquement désignés par une firme de droit privé, et non par un organisme public permet à ces trois hommes d'échapper à la règle de la limite d'âge, telle qu'elle est inscrite dans les décrets wallons.

    La présidente, la démocrate humaniste Marie-Doinique Simonet a également été reconduite à son poste, et dans les même conditions, par NEB, ce qui la place en dehors du champ d'application de l'interdiction de cumul entre un mandat exécutif et un siège de député régional.

    La femme d'affaires Michèle Lempereur, veuve de Guy Mathot et compagne de Willy Demeyer, qui a démisionné récemment de Liège Airport, aurait du être remplacée, mais la Sowaer, à qui revient ce siège au conseil d'administration, n'a proposé personne.

    (Une information de Michel Grétry, RTBF, largement commentée sur les réseaux sociaux).

  • Exagération ou fraude fiscale?

    Il y a une quinzaine de jours, le président de l'Office du Tourisme des Fourons affirmait qu'il y avait 21 cafés aux Fourons et 2.200 lits dans les hôtels, B&B's et logements de vacances.

    N'ayant pas l'intention de tester tous les cafés pour en faire l'inventaire, même si je me doute qu'il y en a beaucoup moins que les 21 comptés par Guy Born et son équipe, je me contenterai de constater qu'il avait aussi probablement exagéré en ce qui concerne le nombre de lits.

    Interrogé au conseil communal du 20 avril par le conseiller communal Benoît Houbiers, le bourgmestre a en effet donné les chiffres officiels. La commune compte officiellement 1857 lits en 2016.

    20170420_663 - copie.jpg

    Ces lits sont taxés par la commune et cette taxe a rapporté 48.330 euros.

    Je constate donc que le chiffre de 2.200 lits est une exagération de presque 20 % ou, autre possibilité réelle, 20 % des lits (connus par l'Office du Tourisme bien subventionné par la commune qui devrait donc communiquer toutes les informations aux services communaux) ne sont pas déclarés et alors il s'agit d'une fraude qui fait perdre environ 8.895 euros aux finances communales.

  • La sortie « Visé » va être fermée

    La semaine prochaine, la SOFICO va poursuivre le remplacement de l’éclairage de la sortie n° 2 « Visé », de l’autoroute E25, entamée au début du mois d’avril. La nouvelle phase de ces travaux sera réalisée ces lundi 24 avril, mardi 25 avril ainsi que jeudi 27 avril. Elle va nécessiter la fermeture de la sortie Visé en direction de Maastricht. Néanmoins, et afin de causer le moins possible d’embarras de circulation, ces travaux et cette fermeture se dérouleront, entre 9 et 15h, en dehors des heures de pointe. Les usagers circulant sur l’autoroute E25 en direction de Maastricht ne pourront donc pas emprunter la sortie n° 2 Visé. Une déviation sera mise en place. Ces travaux permettront d’achever, dans l’échangeur de Visé, un chantier de renouvellement de l’éclairage au sodium. Ce dernier sera ainsi remplacé par un dispositif LED, moins énergivore (-30 % de la consommation), demandant moins d’entretien et ayant une durée de vie plus longue. Offrant une meilleure visibilité, le dispositif LED a aussi l’avantage de pouvoir être modulé à distance. Son intensité peut ainsi changer suivant le trafic, l’heure ou les conditions climatiques. 

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 22 avril 2017

  • Un café pour 200 habitants aux Fourons ?

    Selon le journal "Het Laatste Nieuws", il y aurait 21 cafés aux Fourons pour 4.100 habitants, soit un pour moins de 200 habitants.

    Le même journal a aussi compté 2.200 lits dans les hôtels, B&B's et logements de vacances.

    Les affaires fouronnaises (cafés, restaurants) y trouveraient aussi facilement des repreneurs (souvent hollandais). Il y a, par exemple, trois mois Joke Van Breda en son ami portugais Joäo Caeiro  ont repris "The Kings Head Inn" à Teuven, un café avec hôtel et restaurant.

  • Il amplifie le son des smartphones

    DCBel, tel est le nom de cette mini-entreprise composée de 14 rhétoriciens du Collège-Saint-Hadelin à Visé. La semaine dernière, cette bande d’amis s’est rendue à la chocolaterie de Didier Smeets afin de présenter sa création : un amplificateur de son en bois pour smartphone. « Quand la douceur du chocolat rencontre la puissance acoustique du bois », avaient lancé ces étudiants pour donner l’eau à la bouche aux Dalhemois. Force est de constater que la tactique s’est avérée payante car plusieurs personnes se sont réunies dans les locaux berneautois. Les rhétoriciens ont ainsi expliqué leur projet aux curieux. « Nous avons décidé de nous lancer un défi afin de parfaire notre apprentissage. Nous souhaitions développer un projet économique, concret et écologique. Ce concept, unique en son genre, initié par l’ASBL ‘les Jeunes Entreprises’, est une expérience enrichissante qui nous a permis de nous Capture d’écran 2017-03-04 à 10.08.57.pngfamiliariser avec le monde du travail », narraient les étudiants avant d’en dire davantage sur leur création. « Notre amplificateur de son en bois pour smartphone a été conçu exclusivement en chêne massif labellisé. Il s’agit donc d’un produit 100 % naturel. En plus d’être unique, cet amplificateur, au design et à la forme originale, est pratique. En effet, il peut être transporté de manière très aisée. De surcroît, ce produit est 100 % liégeois. Il a été réalisé par une menuiserie aubeloise ».

    Mais le plus étonnant est, sans conteste, le fait qu’il ne soit composé que de bois. « C’est bien cela, il ne nécessite aucun composant électrique. Le son est amplifié naturellement. Sans oublier qu’il ne comporte pas de batterie. Bref, sa durée de vie est illimitée ».

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 4 mars 2017