Web Statistics

Environnement

  • La maladie du carré dans la région

    Ressortie d'on ne sait où, la maladie de carré a été diagnostiquée sur beaucoup de renards morts dans la région liégeoise et autopsiés à la faculté de médecine vétérinaire.
    Il est donc fortement conseillé aux propriétaires de chiens de surveiller leur animal de compagnie car cette maladie très contagieuse peut être mortelle (surtout chez les chiots), et cause toujours de graves problèmes de santé que ce soit au niveau digestif , respiratoire et nerveux.
    Pratiquement, vous pouvez vérifier la date de la dernière vaccination et sa validité dans le passeport de votre chien.

    (Une photo et une information du dr. vétérinaire Serge Belleflamme de Dalhem).

    Par ailleurs, le journal "Het Belang van Limburg" signale qu'un renard au comportement bizarre a été abattu lundi à Rémersdael. Le cadavre a été envoyé au centre ad hoc pour examen.

  • Retour des bulles TERRE pour la collecte de vieux vêtements

    A la suite de la décision du conseil communal des Fourons du 25 janvier 2018 votée par 8 membres de la majorité flamande, l'a.s.b.l. TERRE a dû retirer ses bulles qui étaient placées sur le domaine public.

    Aucun règlement n'interdit cependant la collecte de vieux vêtements dans des bulles placées sur des terrains privés.

    Des bulles ont été replacées hier à différents endroits. Il semble en effet important de poursuivre la collaboration avec l'a.s.b.l. TERRE dont le siège se situe à Herstal, alors que la majorité communale privilégie la collecte des vieux vêtements par une société basée à plus de 130 km.

    Faire confiance à Terre asbl pour la collecte de textile, c'est opter pour:

    L'emploi local

    La collecte, le tri et la vente de vêtements fournissent un emploi stable à 200 personnes en Wallonie et principalement en Basse-Meuse.

    L'insertion

    La récupération de vêtements offre une insertion sociale à des personnes éloignées des circuits traditionnels de l'emploi.

    La solidarité

    Les résultats de Terre asbl sont réinvestis dans des projets de développement durable ici et dans les pays du Sud.

    L'environnement

    La collecte sélective de textile donne une seconde vie aux vêtements et réduit le volume de déchets (à condition de ne pas faire des centaines de kilomètres pour les transporter à Boechout).

     Les bulles TERRE se trouvent maintenant aux emplacements suivants:

    • devant la salle LES AMIS REUNIS à Mouland
    • sur le parking de la salle FURONIS à Fouron-le-Comte
    • sur le parking du Centre sportif et culturel à Fouron-Saint-Martin
    • rue du Village 34 à Rémersdael

    Capture d’écran 2018-04-14 à 11.21.51.png

     

  • La clinique de Hermalle teste un nouveau type de station d’épuration

    Les études le démontrent, nos eaux sont polluées par les produits pharmaceutiques. Ceux-ci, qui se retrouvent dans les eaux usées, ne sont pas traités dans les stations d’épurations et sont donc rejetés dans nos cours d’eau. Et si les conséquences sur l’environnement sont mal connues, on constate déjà certains impacts sur les poissons. Mais à la Clinique Notre-Dame de Hermalle, le test d’un nouveau type de station d’épuration pourrait révolutionner le traitement de ces eaux usées.

    Un article d'AURÉLIE DRION à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 6 avril 2018

  • Une première (?) victime des travaux à Fouron-le-Comte

    Par les réseaux sociaux on apprend aujourd'hui qu'une dame se rendant à vélo chez son dentiste a fait une chute dans la boue sur la chaussée.

    Son amie a passé l'après-midi avec elle aux urgences et la victime en est sortie plâtrée. 

    Les commentaires sur les réseaux sociaux ne sont pas tendres pour les conducteurs des tracteurs, occupés à leurs GSM et méprisants pour les autres usagers. 

    Bizarre, quand un fermier local perd un peu de boue sur la route, on le trouve beaucoup plus vite pour lui demander de nettoyer. 

     

  • L’architecte Luc Spits s’explique

    Capture d’écran 2018-03-02 à 07.55.10.pngSuite à l’article « Luc Spits, un architecte un peu fantasque », paru le 16 février dernier dans LA MEUSE BASSE-MEUSE, ce dernier a transmis ce droit de réponse.

    – « Une tour design (SkyPeak) qui n’a évidemment séduit aucun promoteur. » Les investisseurs sont en attente de l’acquisition du terrain. Cette procédure peut prendre entre 1 et 5 ans.

    – « Il a d’ailleurs fait de même avec un autre projet de tour qu’il voulait placer à l’entrée de Visé (projet nommé Le Vitrail) et dont on ne parle plus aujourd’hui. » Ce projet est en cours, l’investisseur introduit la demande de permis en octobre 2018. Nota bene, pour ce projet trois investisseurs étaient intéressés par le projet.

    – « Mais parmi ses grands projets, il y en a un qui pourrait éventuellement aboutir » Ce projet est en cours. Le premier bâtiment des quatre sera livré fin 2018. Pour le deuxième bâtiment le terrassement est en cours. Les quatre bâtiments seront livrés d’ici 2021 au plus tard. Nous vous invitons à visiter les lieux. Par ailleurs, ce projet sollicite fortement l’intérêt et l’engouement de la population. – « Mais il reste que son activité principale est la construction de villas contemporaines et de commerces, essentiellement le long de la frontière hollandaise. » À ce jour nous avons plusieurs projets répartis sur la Belgique à notre actif.

    IMG_5549.jpg

    Luc Spits présent à l'expo "J'aurai 20 ans en 2030"