Folklore

  • 2ème année pour Grégory Happart

    Hier soir, l'ancien Roy du Tir, Grégory Happart, a remis le collier au nouveau Roy du Tir, Grégory Happart! 

    Après seulement 216 coups l'oiseau est tombé et le président de la Société Royale de Tir Saint-Héribert a pu proclamer Grégory Happart, Roy du Tir 2018.

    20180727_008 - copie.jpeg

    Un peu plus tôt dans cette soirée qui ouvre les festivités de la kermesse de Rémersdael, le président François Heuts avait remis les médailles de meilleurs tireurs de l'année à Anne-Catherine Houbiers (carabine à air) et Lionel Vandenhove (flobert).

  • L’arbre à clous de Fouron-le-Comte a rendu l’âme.

    L'arbre à clous en 2007

    J’ai déjà évoqué la présence de cet arbre à clous dans un billet en 2007.

    En 2015, il avait été proposé parmi les candidats du concours "l'arbre européen de l'année". La commune l'avait fait soigner. Il faut croire que ce traitement lui a été fatal.

    Le bourgmestre annonce en effet aujourd'hui que le vénérable arbre s'est écroulé aujourd'hui.

  • Léa Hollands, Reine du Tir

    Le Tir au Roy de la Société Saint-Pierre de Teuven a eu lieu ce lundi de Pentecôte, avec l'animation de l'Harmonie Royale de Teuven.

    Fait remarquable, en cinq, c'est le troisième Hollands qui devient Roy, Reine en l'occurrence cette année puisque c'est Léa Hollands qui a obtenu le titre, après ses frères Léon et Thomas.

  • Prochain numéro de "D'r Koeënwoof"

    Le prochain numéro de l'annuaire de l'association "Heem en Natuur" sortira bientôt de presse.

    Les membres de l'association le recevront automatiquement. D'autres personnes intéressées par les sujet traités en néerlandais (voir ci-dessous), peuvent le commander en virant 10 € par exemplaire au compte BE10735352034004  de "Heem en Natuur" Fourons avec la communication "KW38".

    Lire la suite

  • Haccourt : la folie du Cramignon

    Smokings et robes longues aux couleurs vives, le Cramignon de Haccourt débutait ce lundi. Le cortège encadré par la fanfare s’est élancé dans les rues du village. Au programme, un défilé de plusieurs kilomètres en habits traditionnels entrecoupé de haltes chez les membres du comité. Le vainqueur de l’événement a été le groupe qui a réuni le plus de couples. Côté rouge, 68 couples ont pris part au défilé. Chez les bleus, on en en a compté 55.Une 117 e édition qui a débuté sous le soleil et qui a semblé ravir les participants, mais aussi les habitants.

    LA MEUSE BASSE-MEUSE consacre une page à cette tradition de la Basse-Meuse.