Web Statistics

Fouron-le-Comte

  • Il était une fois Pom'One

    Laura.jpgLargement consommée, la pomme est le fruit du terroir par excellence. Dans la verdoyante région des Fourons, ce fruit se cultive depuis trois générations au sein de la famille Heggen. De père en fils, la passion du métier s'est aujourd'hui transmise à Laura, la petite-fille.

    Plongée depuis sa plus tendre enfance dans le monde de l'arboriculture, cette jeune femme de vingt ans a souhaité diversifier l'entreprise de son père.

    Il y a deux ans, afin d'éviter que l'excédent de pommes ne finisse au rebut, Laura a émis l'idée de les faire presser pour en récolter le jus. Très vite, celui-ci, de par ses qualités gustatives, a trouvé ses adeptes.

    Gagnée par l'enthousiasme et forte de nombreux encouragements, Laura a poursuivi son chemin en proposant un jus de pommes pétillant qui trouve bien sa place lors d’apéritifs.

    Tout en menant de front des études supérieures en commerce extérieur, cette jeune entrepreneuse nous garantit un produit 100 % naturel issu de pommes originaires des vergers de la famille.

    « Nous prenons le meilleur pour en faire le meilleur », voici donc une devise chère à son cœur.

    Dès lors, retenez bien ce nom : « Pom'One » qui fait référence à « Pomone », la déesse grecque des fruits.

  • Fouron entre dans la compétition

    ERGO CUP

    1ER TOUR (22/07)

    Pour son premier match en coupe de la Province, le Royal Avenir Fouron se déplacera à "Montagnarde" le 22 juillet prochain.

  • FOOTBALL PROVINCIAL - LES SÉRIES DÉFINITIVES

    Renaud Charpentier (Raspberrydesign) a créé un nouveau logo pour le club fouronnais.

    Les différents clubs de la PROVINCIALE 4D sont connus/

    Glons, Chênée, Elan Dalhem, Etoile Dalhem B, Fouron, Warsage B, Haccourt, Hermalle B, Jupille B, Oupeye B, Pontisse B, Queue-du-Bois B, Roclenge-Wonck B, Wandruzienne B, Vottem, Juprelle CS.

  • Une partie du don pour le Old Hickory Museum à Fouron-le-Comte?

    En 2002, Frank Keaton, un ancien soldat américain, a légué la somme de 10.000 euros à une association aubeloise dans le but de financer un projet en rapport avec la seconde guerre mondiale. Quinze ans plus tard, une bonne partie de l’argent est toujours là… et rien ne bouge. À la déception des amis du vétéran américain.

    "C’est dommage, car ce ne sont pas les projets qui manquent dans la région : le Remember Museum à Thimister-Clermont, le Old Hickory Museum à Fouron-le-Comte, etc. ». Et Jean-François Pasteger d’ajouter : « Je suis encore en contact avec la famille de Frank Keaton. Sa fille est triste de voir que le projet stagne. À vrai dire, je le suis aussi. »

    D'un article de J.-C.F. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 juin 2018.