Web Statistics

Fouron-le-Comte

  • José Smeets a décidé de ne plus être candidat

    cc19820101_2-2.jpgLe 1er janvier 1983, Joseph Pinckaers, échevin sortant, installait le nouveau conseil communal, issu des élections d'octobre 1982. José Smeets avait obtenu 468 voix pour sa première participation aux élections communales. Il devra cependant attendre le 1er janvier 1984 pour pouvoir être installé comme échevin à la suite d'un accord politique au plus haut niveau qui retardait la nomination de José Happart au poste de bourgmestre d'un an, permettant ainsi à Jo Wiertz d'apprendre le français et de réussir l'examen de français en décembre 1983.

    Pendant les différents tours du carrousel fouronnais, Norbert Lang, Joseph Pinckaers et José Smeets ont démissionné chaque fois de leur poste d'échevin pour permettre à José Happart de reprendre les fonctions de bourgmestre en redevenant 1er échevin, Norbert Lang et Joseph Pinckaers étant réélus immédiatement 2ème et 3ème échevins, mais José Smeets redevenait conseiller communal.

    En 1988, José Smeets ne se présente pas aux élections communales, Nico Droeven devient bourgmestre et José Happart reste premier échevin. En vertu de la loi de pacification du 9 août 1988, l'opposition aura un échevin. 

    En 1994, José Smeets revient au combat électoral et recueille 735 voix et talonne José Happart qui a 777 voix. Après de longues négociations, José Smeets prête serment comme bourgmestre à Val Duchesse le 9 janvier 1995. 

    La majorité francophone comptait 8 élus et Voerbelangen en avait 7. En 1995, le journal "La Wallonie" écrivait "Le travail ne va pas manquer pour cette majorité francophone que la présence croissante (environ 14 % de la 20171008_232 - copie.jpgpopulation) de résidents néerlandais pourrait menacer dès les élections prochaines."

    Bien vu, puisque 6 ans plus, les résidents européens peuvent voter et les néerlandais dépassent les 20 % de la population. La majorité devient donc Voerbelangen et José Smeets devient échevin de l'opposition. Il est réélu en 2006 et 2012.

    Etre échevin de l'opposition est un rôle ingrat et difficile qu'il assume encore toujours. Quand il assumait cette fonction, Huub Broers avait des relais à la tutelle. Depuis la funeste régionalisation de la loi communale, l'échevin francophone de l'opposition est bien isolé.

    La photo de droite est en couleurs, mais l'échevin a des cheveux gris maintenant.

     

  • Enfin une mise au point par le bourgmestre

    Après de nombreux incidents (et même des accidents) et de multiples plaintes de riverains, le bourgmestre annonce enfin que des remarques vont être faites aux ouvriers terrassiers d'Aquafin et aux chauffeurs des tracteurs qui prennent le village de Fouron-le-Comte pour une piste de F1.

    Les gens dénonçaient la vitesse et les surchargements depuis longtemps, mais il a fallu un pare-brise explosé par une pierre tombant d'une remarque en surcharge pour qu'on intervienne enfin.

    Hier soir, le bourgmestre et le chef de la police disaient au conseil communal que ce sont bien souvent les gens qui demandent des contrôles des vitesse. Il faut croire qu'on réagit plus vite positivement à ces demandes du côté de la police. C'est sans doute plus facile de faire des photos que d'aller contrôler les remorques chargées de déblais.

  • Tour de la Basse-Meuse Cadets

    Pour sa première étape de ce samedi, le Tour de la Basse-Meuse passera à Mouland (km 20) vers 15h30 venant du Pont-Barrage de Visé et se dirigeant vers Berneau. Il arrivera vers 15h38 à Fouron-le-Comte (km 25) et se dirigera vers Warsage.

    L'arrivée sera jugée vers 16 h17 à la Caserne de Saive.

    Pour la deuxième étape de dimanche, les jeunes coureurs passeront encore à Mouland (km 36) vers 15h21 en venant de la rue d'Artagnan de Visé et en se dirigeant vers la route de Maastricht à Berneau. 

    L'arrivée sera jugée, après 3 tours d'un circuit local, à la rue du Roi Albert à Oupeye vers 16h10.

  • 9 ans requis contre l'ex-beau-fils

    Le 21 septembre 2015, deux habitants de Fouron-le-Comte avaient été garrottés et enfermés dans une chambre à coucher pendant plusieurs heures.

    L'instigateur était un hollandais, T. H. aujourd'hui âge de 57 ans, qui était l'ancien compagnon d'une des filles du couple. Il avait fait miroiter un gros butin à des albanais, mais ceux-ci s'étaient retournés contre lui et sa copine à Spa.

    Le journal "Het Belang van Limburg" annonce qu'une peine de prison effective de 9 ans serait requise contre T.H.

     

     

     

  • Qui a vu Evelyne Loxhay (37 ans) ?

    Ce lundi 9 avril vers 14h00, Evelyne Loxhay, une femme âgée de 37 ans, a quitté l’hôpital «Agora», situé Montagne Saint-Walburge à Liège. Depuis, elle ne s’est plus manifestée. Elle pourrait se déplacer à bord de son véhicule une Golf break de couleur noire immatriculée 1 RXN 129.

    Evelyne mesure entre 1m60 et 1m65 et est de corpulence mince. Elle a les cheveux courts et châtain clair. Elle pourrait être vêtue d’un pantalon et d’un T-shirt blanc.

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800/30.300 ou bien par mail à l’adresse: avisderecherche@ police.belgium.eu

    (Appel lancé par la Police fédérale, mais aussi sur Facebook par Carine Broers de Fouron-le-Comte).