Web Statistics

Fouron-Saint-Pierre

  • Auto-cross des Fourons

    VENDREDI 30 JUIN : ouverture du parc pilotes à 16h00

    • 19h00 à 21h00: inscriptions et contrôle technique 

    SAMEDI 1 JUILLET - AUTO-CROSS - ENDURANCES

    • 7h15 à 8h45 : Inscriptions – contrôle documents – contrôle technique (6 heures)
    • 8h30 à 9h00 : Essais libres (course 6 heures)
    • 9h15 : Installation sur la grille de départ et briefing
    • 9h30 : Départ des 6 heures d’endurance
    • 14h00 à 16h00 : Inscriptions – contrôle documents – contrôle technique (course amateurs – 2 heures)
    • 15h30 : Arrivée des 6 heures
    • 16h00 : Installation sur la grille de départ (course amateurs) et briefing
    • 16h30 : Départ des 2 heures amateurs

    - Entrée / Sortie de véhicules impossible -

    • 17h00 : Affichage des classements (6 heures) + remise des prix – remboursement des cautions « propreté »
    • 18h30 : Arrivée course amateurs 
    • 20h00 : Affichage des classements (amateurs) + remise des prix – remboursement des cautions « propreté »

    Capture d’écran 2017-06-27 à 17.21.46.png

  • José Happart avait prévenu Jean-Claude Marcourt

    Nous sommes le lundi 15 mai dernier. Il est très précisément 11h22. José Happart prend son GSM et décide d’envoyer un SMS à Jean-Claude Marcourt. Un SMS resté sans réponse de la part du très probable futur ex-ministre de l’Économie en Wallonie, mais qui se révèle aujourd’hui carrément prémonitoire. En substance, voici ce que le hérisson fouronnais envoyait au socialiste liégeois : « Je crois que les attaques en ligne du cdH contre le PS préparent la mise de côté du PS par le cdH ».

    « LUTGEN VA FOIRER »

    À peine un mois plus tard, soit le 19 juin sur le coup de 13h30, Benoît Lutgen annonce qu’il ne veut plus être au pouvoir avec le PS dans aucun gouvernement, que ce soit en Wallonie, à Bruxelles, en Communauté française. José Happart jette un regard très critique sur le geste posé par le président des centristes. « Lutgen va foirer son coup et est aussi mort que Di Rupo […]. Il a tué son parti. » Le Fouronnais poursuit : « Là, cela ne peut plus faire de doute, Di Rupo doit quitter la présidence du Parti socialiste. Et Jean-Claude Marcourt doit négocier directement avec Olivier Chastel. »

    Celui qui occupe désormais la présidence ff de Liege Airport suite à la démission de Marie-Dominique Simonet de ce poste déplore également le climat actuel de surenchère au sein de certaines familles politiques. « C’est à celui qui ira le plus loin possible. S’il faut être député pour 2.000 € par mois sans perspective d’évolution salariale, qui voudra encore s’engager ? Aujourd’hui, il faudrait que tout travail politique soit gratuit. Mais où va-t-on ? » Et de rappeler, à destination de son propre parti, que « dans les années 80, Jean-Maurice Dehousse avait déjà fixé comme limite pour le cumul la barre des 50.000 habitants. » L’intéressé n’apprécie pas non plus l’exigence d’Olivier Main-gain qui veut la tête de Joëlle Milquet avant toute discussion. « Etsi M me Milquet devait être acquittée, que fait-on ? On prévoit une indemnité ? », conclut José Happart. -

    GASPARD GROSJEAN dans LA MEUSE du 22 juin 2017

  • Le retour de José Happart à la présidence

    Marie-Dominique Simonet (cdH) a annoncé ce week-end qu’elle allait démissionner de son poste de présidente du conseil d’administration de Liege Airport. La députée wallonne, désignée par l’actionnaire privé et majoritaire NEB (Nethys-Ethias-Belfius) a déclaré ne pas vouloir perdre du temps à justifier son mandat. Du coup, c’est le 1er vice-président qui reprend le poste temporairement, à savoir un certain José Happart.

    La prolongation de cinq administrateurs de Liege Airport a fait du bruit ces derniers jours en bord de Meuse. Et s’est soldée par l’annonce de Marie-Dominique Si-monet (cdH), déclarant qu’elle allait quitter la présidence de l’outil économique liégeoise, lassée de devoir justifier ce mandat. Rappelons en effet que l’intéressée, mais également Maurice Mottard, José Happart, Jean-Pierre Grafé et Robert Collignon ont tous été prolongés pour un an par l’actionnaire privé et majoritaire NEB (Nethys-Ethias-Bel-fius). Des postes qu’aucun ne pourrait occuper s’ils étaient désignés par l’actionnaire public qu’est la Région, via la SOWAER, car ils seraient victimes d’incompatibilités. Entre la fonction de député et un poste exécutif dans une structure comme Liege Airport pour Simonet et Mottard, tandis que Grafé, Happart et Collignon avaient atteint la limite d’âge maximale de 70 ans au moment de leur désignation.

    Lire la suite

  • C’était bien la seule décision à prendre

    Capture d’écran 2017-05-15 à 07.28.41.pngLes révélations de Michel Grétry du 8 mai 2017 sur le fait que Marie-Dominique Simonet et quatre autres administrateurs aient rempilé au sein du CA de Liege Airport sur quota NEB ont eu leur effet. Malgré la totale légalité de la démarche. Mais cette façon de passer outre les exigences de la population en matière d’éthique politique et de bonne gouvernance ne pouvait plus être tolérée. Marie-Dominique Simonet l’a bien compris et a pris la seule décision qui s’imposait. On verra si les autres auront autant de courage ou de bon sens. En attendant, à Ans, Stéphane Moreau doit avoir le sourire aux lèvres. Car il ne faut pas être dupe : c’est bien auprès de lui que les cadors des partis venaient quémander des mandats privés quand les publics écartaient de facto ceux qui étaient trop âgés ou bien visés par une incompatibilité.

    Lire la suite

  • Succès de l'auto-cross

    L'auto-cross des Fourons, organisé ces samedi et dimanche à Fourons-Saint-Pierre, a connu le succès tant au niveau du nombre de participants qu'au niveau de l'enthousiasme du public.

    20170506_1007 - copie.jpeg