Handball

  • Visé affrontera Saint-Pétersbourg !

    e mardi au siège de l’E.H.F., à Vienne, a eu lieu le tirage au sort des 1/4 de finale de la Challenge Cup. Il a réservé au Visé BM, le HC Neva de Saint-Pétersbourg ! C’est la 3 e formation de la hiérarchie russe. Depuis 2010, elle s’est qualifiée pour l’EHF ou la Challenge Cup. Cette saison, ce club a éliminé au 3 e tour les Luxembourgeois de Dudelange (31-12 et 24-16), les 2 rencontres ayant eu lieu dans le port de la Baltique.

    Selon le tirage, les rencontres se dérouleront les week-ends des 23/24 mars, à Visé et des 30/31 mars sur les bords de la Néva.

    D'un article de Paul MONET à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 20 février 2019.

  • Un exploit historique

    Face à un adversaire très mobile et technique, les Mosans ont cette fois bien géré la 2 e manche en comptant jusqu’à 7 buts d’avance dans une partie à visières découvertes devant une salle comble.

    Un article de PAUL MONET à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 18 février 2019.

  • Les Mosans affrontent dimanche (à 15 h belges) le club de Masheka en 8 es de finale aller

    Après avoir remporté leur ticket pour le « Final Four » de la BENE-League, les Mosans souhaitent également briller sur la scène européenne et ne pas hypothéquer le retour de dimanche prochain en Basse-Meuse.

    D'une page de Paul MONET à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 février 2019.

  • Le HC Visé BM vise aussi le long terme

    Si les Mosans sont aujourd’hui le porte-drapeau du hand liégeois et francophone, son école de jeunes ne cesse de grandir dans l’espoir de voir un jour les plus doués frapper à la porte de l’élite.

    Un entretien de Paul Monet avec Luc Wouters, Coordinateur de l’école de jeunes, à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 23 août 2018.

  • Une reprise très « pro » au Visé BM

    Le club mosan innove : un duo néerlandophone à sa tête et un préparateur physique spécifique.

    Pour beaucoup de clubs, le début de cette semaine fut synonyme de reprise des entraînements. Ce fut l’occasion de découvrir les nouveaux éléments tant chez les joueurs qu’au niveau du staff des entraîneurs.

    Un article de PAUL MONET à lire dans LA MEUSE du 2 août 2018.