Web Statistics

Fourons - Page 2

  • Ntonga Monsempo mènera une campagne basée sur le respect mutuel et des droits à Vilvorde

    Ntonga Mbami Monsempo tirera pour la seconde fois la liste de l’Union des Francophones (UF) à Vilvorde. Le chef de file de DéFI au conseil communal aura la mission de tirer la liste qui rassemble les forces francophones dans cette commune sans facilité, de la périphérie. À Vilvorde, la question communautaire est encore un point de tension et les attaques anti-francophones persistent.

    Le conseiller communal d’opposition, Ntonga Mbami Monsempo mènera la liste de l’Union des Francophones (UF) dans la commune de Vilvorde en octobre prochain. Cette liste de rassemblement regroupe des candidats issus de DéFI, du MR, du PS, du cdH et des Indépendants.

    D’origine congolaise, Ntonga Monsempo a aussi été la cible d’attaques racistes notamment de nationalistes flamands.

    LES DROITS DES FRANCOPHONES

    Pour les Francophones de Vilvorde, la question communautaire redevient un point de tension important. « À cause de l’obligation de rappeler sans cesse aux gens de parler le Néerlandais », indique notre interlocuteur qui pointe Capture d’écran 2018-07-18 à 08.36.24.pngnotamment le bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte (sp.a) « C’est lui malheureusement qui revient toujours avec ce problème communautaire », assure Ntonga Monsempo. « Nous sommes obligés de leur rappeler l’article 30 de la constitution (Liberté du choix des langues NDLR) quand ça les dérange que des jeunes qui jouent au football dans un club subventionné par la commune, parlent français », nous cite-t-il en exemple.

    Le thème principal de la campagne pour UF sera le respect. « Nous voulons qu’à Vilvorde, quel que la soit la langue et l’origine, chacun ait ses droits fondamentaux respectés. Nous voulons une commune accueillante et respectueuse des minorités », nous énumère le candidat.

    J.C. dans "La Capitale" du 18 juillet 2018.

  • 43.000 euros pour le camping du Bois Rouge

    « Toerisme Vlaanderen » investit 310.000 euros dans 9 établissements touristiques de la province du Limbourg. Les subsides doivent être utilisés pour améliorer l’accessibilité  et l’accueil des enfants. Il y a aussi de l’argent pour les campings. Et c’est ainsi que le camping du Bois Rouge à Rémersdael bénéfice d’un coup de pouce de 43.000 euros.

    La télévision régionale TVL y consacre un reportage en néerlandais évidemment (qui inclut Aubel dans le paysage fouronnais!).

     

     

  • Et si l’électeur voulait Gil Simon?

    Frappé par le nouveau décret gouvernance, Gil Simon a renoncé à la tête de liste socialiste et n'est donc plus candidat bourgmestre. Si, pour lui, le choix est clair, un éventuel plébiscite de l’électeur pourrait néanmoins le pousser à la réflexion. Car le mayorat est dévolu à celui qui obtient le plus gros score personnel sur la liste qui a gagné les élections. L'électeur pourrait donc très bien envoyer un signal clair à Gil Simon. « Pour moi, cela ne se produira pas. J'ai clairement annoncé mes intentions pour ne pas tromper l'électeur et je soutiens à 100% Francis Theunissen. Néanmoins, c'est vrai, il y a cette possibilité. Et si jamais elle se produisait, je prendrais le temps de la réflexion en consultant ma famille et des amis proches ».

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 17 juillet 2018.

  • Décès de Madame Hubertine DEFAWES, veuve de Monsieur Albert HERENS

    La famille annonce le décès de Madame Hubertine DEFAWES, veuve de Monsieur Albert HERENS, née à Teuven le 1er mars 1926 et décédée le 16 juillet 2018 à Visé.

    La famille reçoit les visites, de 17 à 19 heures à partir du mercredi 18 juillet 2018 au funérarium Hauben-Nihant à Visé.

     

    Lire la suite