Web Statistics

Fourons - Page 6

  • Le retour d’un glacier au Pam-Pam de Visé

    Le commerce visétois se réjouit de l’arrivée d’un glacier artisanal avenue du Pont à Visé.
    Il s’agit de la Ferme de Gérard-Sart à Saint-André (Julémont) qui a loué le bâtiment emblématique à l’entrée de la cité de l’oie où sévissait le célèbre Pam-Pam.
    « Quand j’étais petit, je venais souvent ici au Pam-Pam avec mes parents pour manger de la glace», se souvient François Biémar qui nous reçoit dans « son » bâtiment qu’il loue aux trois nouveaux propriétaires visétois.
    UNE FERME FAMILIALE
    La Ferme de Gérard-Sart à Saint-André (Julémont) est une ferme familiale exploitée depuis 30 ans par Francis Biémar, agriculteur, et son épouse, Joëlle.
    « Suite à la crise du lait, mes parents ont décidé de se diversifier. C’est ainsi que, il y a environ dix ans, ma maman a fait des confitures avec les fruits de la ferme qui étaient vendues à la ferme. Aujourd’hui, la fabrication de confitures se poursuit et il y a aussi, depuis six ans, une glacerie. Nous fabriquons la glace avec le lait de la ferme. Une glace vendue au comptoir de la ferme par litre ou en cornet», précise François Biémar.
    Vu le succès, il y a quatre ans, la Ferme de Gérard-Sart a repris un commerce à Aubel place Albert 1er, le bar à glace « L’emporté » qui vend de la glace uniquement à emporter, d’où le nom du bar, sans pouvoir la déguster sur une table. Puis il y a eu la reprise du bar à glace « L’emporté 2 » à Welkenraedt rue de l’Ecole.
    « Deux personnes, parfois trois lors de fortes affluences, travaillent à Aubel et à Welkenraedt de début mars à fin septembre tandis que deux personnes travaillent aussi à la Ferme de Gérard-Sart avec mes parents pour la production de confitures et de glace. Nous produisons à la ferme 50.000 litres de glace par an », ajoute encore François Biémar.
    Et depuis six ans, il y a aussi une table d’hôtes à la ferme, ouverte toute l’année, uniquement sur réservation pour des groupes de 12 à 60 personnes pour des déjeuners, dîners et soupers avec la volaille que la Ferme de Gérard-Sart élève pour Val-Dieu.
    Un magasin à la ferme vous propose des produits du terroir du mercredi au vendredi après-midi et le samedi.
    Sans oublier le golf champêtre de dix trous sur une longueur de deux kilomètres où vous pouvez jouer avec des clubs en bois et une balle de handball au milieu de prairies vallonnées et des vaches ! « On a des groupes tous les jours dont 70 enfants ce vendredi», précise François Biemar.
    OUVERT TOUTE L’ANNÉE À VISÉ
    A Visé, à la place du Pam-Pam, il y aura un comptoir à glaces, à déguster sur place ou à emporter, ainsi qu’une Capture d’écran 2018-07-01 à 10.31.32.pngpetite restauration le midi et le soir (salades, croque-monsieur, pâtes,...).
    « On va remettre la terrasse à neuf, on va agrandir les sanitaires, on va changer le bar au rez-de-chaussée, repeindre et rénover les cuisines. On espère ouvrir en mars 2019. On sera ouvert toute l’année, y compris les week-ends mais au début, on fermera le lundi. On engagera quatre ou cinq personnes», annonce François Biémar.
    Il restera à trouver un nom à ce nouvel établissement visétois qui apportera une nouvelle clientèle.
    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 juin 2018.

  • Un motard dans un état critique suite à un accident

    C’est vers 21 h 15 ce jeudi soir que les services de secours ont été appelés suite à un accident au carrefour de Hagelstein, à Aubel. Un carrefour très accidentogène entre deux routes régionales, la N608 et la N648, situé juste avant la frontière avec les Fourons.

    Selon nos informations, la collision s’est produite entre un véhicule de marque Peugeot, conduit par une Aubeloise et se dirigeant vers La Planck (Fourons), et une moto venant de Hombourg se dirigeant vraisemblablement vers Warsage sur la N608.

    Le choc a apparemment été violent, à tel point que le motard a été éjecté à plusieurs mètres de son engin. Une ambulance et un véhicule de balisage de la zone de secours 4 ont été dépêchés sur les lieux de l’accident.

    De la même manière, l’hélicoptère médicalisé de Bra-surLienne a été alterté. Il a transporté le blessé, dans un état critique vers l’hôpital de la Citadelle à Liège. Quant à la conductrice de la Peugeot, elle était légèrement blessée et en état de choc.

    La police est quant à elle restée sur les lieux de la collision jusqu’à 4 heures du matin pour procéder aux différents devoirs d’enquête. Un expert du parquet a été envoyé sur place.

    B.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 juin 2018

  • Prix des passeports : des différences entre les communes de la région

    La commune des Fourons ajoute une taxe communale de 5 euros au prix de base du passeport. Celui-ci coûte donc 70 euros au citoyen fouronnais.

    Le prix de base d’un passeport de 32 pages pour une personne majeure lors d’une procédure non urgente est de 65 euros. Sa confection coûte 35 euros aux quels s’ajoutent 30 euros de taxe fédérale. Cette dernière est intégralement versée au trésor. Mais… lorsque vous vous rendrez dans votre administration communale, les 65 euros de base vous seront rarement demandés.

    C'est la ville d'Eupen (85,50 €) qui est la plus chère dans la région, immédiatement suivie par Welkenraedt et Soumagne (85,00 €).

    Plombières affiche le même tarif que la ville de Liège (75 €).

    Aubel (69,25 €) est à peine plus chère que Bassenge et Dalhem qui sont les moins chères avec 69 €. 

    Deux pages à lire dans LA MEUSE du 29 juin 2018.

     

  • L’excursion de l’école francophone des Fourons du 22 juin 2018

    L’excitation était à son comble lorsque nos élèves ont vu arriver l’autocar à deux étages qui allait les emmener à Landgraaf aux Pays-Bas dans le parc de Mondo Verde

    Ce petit monde y est arrivé vers 9h et les classes ont pu découvrir les serres et le parc naturel de l’endroit en allant de découvertes en découvertes. Le contact avec les animaux fut très riche. Nous nous souviendrons des lémuriens nous sautant sur les épaules dès que nous leur offrions de la nourriture. Les rires étonnés et les cris de joie fusaient de toute part chez les petits et les grands. Nous avons pu observer beaucoup d’autres animaux qui nous ont appris un tas de choses  !

    A midi, des repas nous étaient offerts ainsi que des boissons. Nous avons aussi pu profiter des attractions autant que nous le désirions et personne ne s’est fait prier…La météo ne nous a pas trop fait faux bond et la pluie ne s’est pas invitée.

     Nous tenons à remercier toutes les accompagnantes et leur bonne humeur ainsi que ceux qui ont permis la réussite de cette très belle  journée !

    Les enseignantes

    Album photos

  • MR de Visé, plus divisé que jamais

    La campagne électorale pour le prochain scrutin communal du 14 octobre à Visé rebondit. Marcel Neven, après 30 ans de politique, pensait céder le flambeau à Viviane Dessart, désignée tête de liste MR le 3 février dernier lors de l’assemblée générale de la section visétoise du MR. Ce scénario a volé en éclats puisque, comme nous vous l’annoncions déjà dans nos éditions de vendredi dernier, six élus actuels du MR ont décidé de former une liste baptisée « OUI Visé ».

    Stéphane Kariger, actuel échevin MR des Finances, sera sans doute prochainement  appelé à mener cette liste.

    Lire la suite