Web Statistics

Information - service

  • Comment annoncer un décès sur ce blog?

    Je publie différentes informations sur les trois blogs communaux que j'anime pour "La Meuse": Fourons, Aubel et Plombières.

    On parle de développement communautaire, de cohésion sociale et parfois de choses encore plus mystérieuses ou plus "pseudo-sociologico-scientifiques", pour désigner tout simplement le fait de vivre ensemble dans nos villages. Avant, il y avait la messe où Monsieur le Curé annonçait les naissances, les mariages et les décès, en même temps que la bonne parole. Il y avait aussi le café et le magasin de village où on apprenait les nouvelles... Avant, il y avait aussi le Journal d'Aubel.

    Maintenant, on ne va plus (beaucoup) à la messe, il y a une loi sur la protection de la vie privée (qui protège en fait tous ceux qui ont quelque chose à cacher), les cafés et les magasins de villages n'existent plus. Et le Journal d'Aubel a été (très) partiellement remplacé par mes blogs.

    Avant, la Poste était un service public pas cher. Maintenant, c'est une S.A. qui doit faire des bénéfices. Un faire-part en toutes boîtes chez bPost coûte cher. Des services (Enaos, En Mémoire, ...) ont été créés, mais vu leur prix, les entrepreneurs de pompes funèbres ne les proposent pas toujours.

    Ce blog est ouvert pour publier les annonces de décès concernant Fourons. Il suffit de m'envoyer un courriel avec les renseignements utiles et, pourquoi pas, une belle photo du défunt. Mais pourquoi se limiter aux défunts? Les photos d'un bébé avec les trois générations précédentes de papas ou de mamans est toujours un beau souvenir à publier et vos voisins peuvent partager votre bonheur dans ce cas. Pourquoi se limiter aux mauvaises nouvelles, en effet?

  • Les promesses de VOO

    Capture d’écran 2015-06-27 à 17.51.41.png

    VOO a prévenu ses clients fouronnais du fait que des travaux au réseau auraient lieu du 25 mai au 30 juin 2015. Ces travaux devraient permettre à VOO de nous offrir de meilleurs services (et notamment plus de chaînes flamandes, semble-t-il). Pendant ces travaux, "de courtes interruptions de service pourraient se produire de manière sporadique. Rassurez-vous cela ne devrait durer que quelques minutes", écrivait VOO à ses abonnés fouronnais le 18 mai dernier.

    Depuis, nous avons subi des coupures de plusieurs heures, le vendredi 29 mai, le jeudi 4 juin, le vendredi 5 juin, le samedi 6 juin, le mercredi 10 juin, le lundi 15 juin, le mercredi 17 juin de 9 à 16 h., le jeudi 18 juin de 9 à 14 h., le vendredi 19 juin et le mardi 23 juin de 14h10 à 22h55.

    Et ma liste est certainement incomplète. Vous pouvez m'aider à la compléter en m'envoyant vos constatations.

    Le service commercial de VOO promet un geste ... commercial. Si vous voulez, je peux regrouper les réclamations ou, mieux, vous pouvez réclamer directement chez VOO (Service Clientèle de VOO, fax 04/242 85 88 ou par courrier: rue Jean Jaurès 46, 4430 ANS - curieusement VOO qui vous vend de l'internet ne donne pas une adresse électronique!).

    Si vous m'envoyez votre demande de réclamation (à l'adresse jlx@fourons.net), mentionnez dans votre courriel vos nom, prénom et adresse, votre numéro de client VOO et les services pour lesquels vous êtes client chez VOO: télédistribution, internet et/ou téléphonie fixée).

    Apparemment la téléphonie mobile de VOO n'a pas été concernée par les coupures récentes.

  • Le Liégeois David Charlier lance « DaarDaar », qui traduit en français des articles flamands

    LIÈGE – INÉDIT 

    Découvrir l’actu vue de Flandre 

    Capture d’écran 2015-05-27 à 07.43.57.png

    Un petit clic dare-dare sur le net pour lire en français des articles de presse traitant de l’actualité publiés dans les médias flamands, c’est désormais possible. Et ce grâce, entre autres, à un Liégeois de 26 ans, David Charlier. Ce dernier a lancé le site internet « DaarDaar », qui traduit des articles pour les proposer aux intéressés, histoire de dépasser la barrière de la langue. 

    Chaque jour, les Belges sont friands d’informations. Les supports sont multiples : le JT, la radio, internet et la presse écrite. Par contre, peu s’intéressent à ce qui figure dans les supports précités au nord du pays. Le problème n’est pas le manque d’intérêt. La barrière se trouve plutôt du côté de la langue.

    « DaarDaar » pourrait bien régler ce problème. Ce nouveau site internet se veut être une source d’information, rassemblant chaque jour les meilleurs articles et éditos de la presse flamande, traduits en français. À la base de ce site internet, on retrouve un politologue (Vincent Laborderie), une journaliste flamande (Joyce Azar) et... un jeune Liégeois, David Charlier.

    Ce dernier, âgé de 26 ans, a étu-dié à Liège avant d’enchaîner avec les Sciences politiques à l’ULB. Il est l’un des fondateurs de « DaarDaar ». David Charlier explique : « Nous voulons ratisser large, c’est-à-dire ne pas s’enfermer dans un thème spécifique, peu accessible. Mais nous avons toutefois un critère : l’originalité.

    Nous voulons proposer des traductions d’articles de la presse flamande que l’on ne peut voir ailleurs. » 

    Lire la suite

  • Vente publique de bois - 18/11/2014


    Capture d’écran 2014-11-02 à 10.59.20.png

    La commune organise une nouvelle vente de bois de 12 lots de bois de chauffage coupés. Les lots peuvent être vus sur rendez-vous. Les offres se déroulent cette fois-ci par inscriptions et doivent parvenir à la maison communale au plus tard le 18 novembre à 11 h. Les formulaires nécessaires et les conditions de vente sont disponibles au service des affaires territoriales de la commune ou vous pouvez les télécharger sur le site communal. L’ouverture des offres se déroulera le 18 novembre à 11 h. 

    Pour plus d’informations, les amateurs peuvent contacter le service environnement. 

  • Déjà 90 terrains balisés pour les hélicoptères des services de secours. Et chez nous?

    Capture-d’écran-2014-06-17-à-07.47.31.jpg

    Télévesdre annonçait hier que l’ASBL Centre Médical Héliporté est sur le point d’équiper son 90ème terrain de football du système de balisage automatique. Cette technologie de pointe permet au CMH de se poser de nuit en toute sécurité et d’effectuer des missions avec une efficacité équivalente aux interventions de jour. En moins de 5 ans, le CMH a réussi à développer un maillage géographique de terrains accessibles très rapidement de nuit pour des missions d’aide médicale urgente. Les terrains équipés du système de balisage automatique sont répartis essentiellement sur les provinces de Luxembourg et de Liège (avec notamment Aubel, Blegny et le SRI de Plombières), avec en outre une couverture sur l’ensemble de la Communauté Germanophone.

    Le conseil communal des Fourons avait évoqué ce projet le 28 mars 2013 (point n°5) . C'était donc l'occasion de se poser la question de savoir ce que le projet était devenu. Tant à la commune des Fourons qu'au Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne, il m'a été répondu que plusieurs terrains fouronnais devraient être équipés du système et que la commune des Fourons a veillé à quadriller son territoire.