Web Statistics

Internet - informatique

  • Le service de la Computer Crime Unit est en déroute.

    C’est écrit dans une note confidentielle. Le patron de la Computer Crime Unit annonce la déroute de son service. Il lui faudrait 44 policiers spécialisés. En septembre, ils ne seront plus que 13. Résultat ? Notre pays est fragilisé face à une cyberattaque de grande ampleur.

    Le gouvernement NV-A - MR détruit les services publics et les flamandise.

    Plus aucun francophone !

    Capture d’écran 2018-05-01 à 18.01.30.pngC’est le néerlandophone Walter Coenraets qui l’écrit. À partir du mois de septembre 2018, « il n’y aura plus aucun francophone au sein des équipes opérationnelles de la Computer Crime Unit fédérale ».

    L’impact de ce déséquilibre est noté noir sur blanc et on peine à le croire dans ce pays où la « minorité » francophone approche tout de même les 40 % : il sera« impossible » de traiter les dossiers introduits en français ! Reste à espérer que les virus informatiques inoculés sur notre réseau le soient en chinois, en anglais ou en néerlandais.

    PH.E. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril2018.

  • Le crowdfunding agricole tout près de chez nous

    La plateforme de financement participatif Miimosa propose au public de soutenir des projets agricoles et alimentaires locaux, durables et de qualité.

    L'un de ces projets s'appelle "La Crème des Malices" et il est présenté par Armel JEGHERS d'Aubin-Neufchâteau.

    Jusqu'au moment d'écrire ces quelques lignes, il a déjà trouvé 75 contributeurs qui ont apporté 5.000 euros.

  • La police des Fourons va tweeter

    DONNEES CDC ZP 5382 F.jpg

    Le corps de police des Fourons annonce sa professionnalisation et sa modernisation. Il veut se servir de l’internet et - pourquoi pas? -  des réseaux sociaux pour améliorer sa communication externe vers ses « clients », « partenaires » ou « fournisseurs » et contribuer à améliorer l’image du fonctionnement du corps (de police). Il faut savoir que le corps de police des Fourons est le plus petit du pays et qu’il est organisé de façon tellement efficiente sur base d’une « polyvalence spécialisée » qu’il peut atteindre un résultat maximal avec des moyens limités. Et il promet d’encore faire mieux.

    Le corps envisage la création d’un site web qui mettra en évidence sa liaison avec la commune des Fourons. On y tiendra compte des exigences linguistiques propres à une commune de la frontière linguistique. Ce site sera géré par une petite équipe dont le chef de corps prendra la présidence. L’objectif est de lancer ce site le 1er novembre prochain.

    En matière de réseaux sociaux, il semble que l’utilisation de Facebook ne soit pas accessible (ou opportune) en ce moment. L’utilisation de Twitter a cependant été jugée intéressane, que ce soit en combinaison ou non avec le site propre ou le site communal.

    Le compte Twitter a été créé le 20 juillet sous le nom de "Zone Voeren-Fourons" avec le nom d’utilisateur @polzone5382. Le démarrage effectif du compte Twitter est prévu pour le 1er août.

    Des informations peuvent y être attendues régulièrement concernant des actions menées (notamment en matière de circulation), des événements de toutes sortes, avec aussi une information générale propre au fonctionnement de la police locale. Les « suiveurs » (sur Twitter)  recevront régulièrement des informations intéressantes (« intra et extra muros » de la zone de police des Fourons). 

  • Protection excessive

    Malware_Bitdefender_425.jpg

    Nous prenons tous - je l'espère - des mesures de protection contre les virus.

    Parfois, ces mesures sont excessives et c'est ce qui m'est arrivé avec le nouveau logiciel Bitdefender en ce qui concerne mes sites. En tenant de les ouvrir, on tombait régulièrement sur la fenêtre ci-dessus.

    Aujourd'hui, le Support Team de Bitdefender m'a annoncé le déblocage de mes sites. Vous pouvez donc les consulter en toute sécurité:

    - Action fouronnaise

    - Respect Avenir Libertés

    - Rémersdael

    - Fourons (autre que le site officiel communal)

    - Site personnel de Jean-Louis Xhonneux

    - Salle Rimbiévaux