Web Statistics

Jura - Vellerat

  • Des députés jurassiens à Sarajevo avec l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

    Le Parlement jurassien est bien représenté cette semaine du côté de Sarajevo. Quatre députés de la région participent du 23 au 26 octobre à la 30e assemblée régionale Europe de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF). Pierre-André Comte, président de la délégation, est accompagné d’Erica Hennequin, Géraldine Beuchat et Serge Caillet dans la capitale de la Bosnie-Herzégovine, pays « observateur » de l’association internationale.

    Pierre-André Comte y défend « les langues nationales avant l'anglais »

    La section jurassienne de l’APF participe cette semaine à des travaux avec pour thème « le français comme atout dans le monde du travail ». « Le président de la section jurassienne a ainsi eu l’occasion de souligner à quel point privilégier les langues nationales avant l’anglais en Suisse constitue un avantage, non seulement culturel, mais aussi économique, pour les locuteurs d’aujourd’hui et de demain », rapporte la délégation jurassienne via un communiqué.

    Le Parlement jurassien aura d’ailleurs l’occasion d’accueillir en 2019, année du 40e anniversaire de l’entrée en souveraineté, la 32e assemblée régionale Europe de l’APF.

    (Une information de RFJ).

  • Marc Beuchat est décédé

    De nombreux fouronnais connaissaient son restaurant "La Croix Blanche" à Courfaivre. Etape naturelle avant de rejoindre l'une ou l'autre manifestation jurassienne. Il était toujours heureux d'avoir de nos nouvelles et plongeait sur "Le Foron" pour le commenter. 

    Marc Beuchat s'en est allé aux derniers jours de l'été, avec en mémoire la victoire du 18 juin à Moutier, qui l'avait rendu particulièrement heureux malgré ses souffrances. Marianne, son épouse dévouée, nous a raconté sans doute peu avant le décès, que, alors que Marc ne pouvait plus parler, ce jour-là il a chanté la Rauracienne. 

    "Sa jovialité naturelle, son franc-parler et son rire légendaire lui permettaient d'aborder n'importe quelle "grosse nuque", pour reprendre le vocabulaire qui lui était familier, sans appréhension aucune. Se battre pour ses idées était dans les gênes de Marc Beuchat; c'est ce qui lui a valu la confiance des citoyennes et citoyens de Delémont qui l'ont élu, puis réélu député au Parlement jurassien" (extrait de l'hommage prononcé par Jean-Claude Prince à Soulce).

  • Moutier a suivi l'exemple de Vellerat

    C'était la joie ce dimanche à Moutier pour l'annonce des résultats de la votation. La majorité des citoyens de Moutier ont dit "oui" au transfert de la ville de Moutier au Canton du Jura. Moutier devient ainsi la deuxième ville du Jura.

    20170619_733.gif

    La petite délégation fouronnaise présente pour l'occasion a ainsi pu fêter cette victoire avec les amis jurassiens de Moutier, mais aussi d'autres communes du Sud encore à libérer et les amis du Canton du Jura.

    Une lecture utile et intéressante: un historique de la question jurassienne de 1947 à 2017.

  • Pierre Perret au Forum à Liège

    Le chanteur français invite à nouveau les enfants de l’école qui porte son nom à Ans à monter sur scène lors de son concert du 9 décembre au Forum de Liège. Quelque 50 élèves chanteront trois tubes avec lui. « C’est une très bonne nouvelle, se réjouit Nathalie Dubois, échevine de l’Instruction publique à Ans. Pierre Perret, via son épouse qui gère son agenda, vient de nous demander de remonter sur scène avec lui ! »

    En 2014, Pierre Perret (82 ans) avait déjà convié les enfants de l’école « Pierre Perret » à Ans à venir chanter lors de son concert « 80 balais, ça se fête, c’est ma tournée ».

    C.V. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 24 novembre 2016

    Photo: Beaucoup plus jeune, Pierre Perret avait dédicacé sa photo "Aux amis fouronnais" qui l'avaient applaudi à la Fête de la Jeunesse à Porrentruy.

  • Le drapeau de la Royale Harmonie Saint-Martin a 50 ans.

    C'est en 1966 que la Société Royale d’Harmonie «Saint-Martin» a procédé  à l’inauguration de son drapeau, l’ancien ayant été volé quelques mois plus tôt.

    Des festivités ont eu lieu à cette occasion: les sociétés participantes à la manifestation se sont réunies en la salle de l’Harmonie; à 14 h., remise du nouveau drapeau au président, M. Mullenders, par M. le bourgmestre Wynants; à 15 h., vin d’honneur et à 16 h. 30, promenade musicale à travers les rues du village, suivie du cramignon liégeois.

    Le nouveau drapeau, a été béni huit jours plus tard, en face du Monument du Sacré-Cœur par MM. les abbés Ernens et Korvorst.

    (La photo ci-dessus montre ce beau drapeau précédant l'Harmonie dans un cortège aux flambeaux de la Fête de la Jeunesse à Porrentruy en 1992).