Web Statistics

Logement

  • Anciennes habitations de gendarmes à vendre

    Le C.P.A.S. des Fourons est actuellement locataire de 3 des 8 anciennes habitations de gendarmes à Fouron-Saint-Martin. La Régie des Bâtiments a proposé l'an dernier la vente des deux blocs de 4 habitations chacun à la commune ou au C.P.A.S., mais ni la commune ni le C.P.A.S. n'ont montré un intérêt pour cette proposition.

    La Régie a donc fait réaliser un mesurage de chacune des habitations pour pouvoir les vendre individuellement. Le conseil de l'aide sociale devait dire hier soir s'il était intéressé par l'achat de l'une ou l'autre de ces habitations. Et il semblerait que le C.P.A.S. pourrait se montrer intéressé par deux habitations qui resteraient des ILA (Initiatives Locales d'Accueil).

  • Boom immobilier rue Préixhe à Hermalle-sous-Argenteau-sous-Argenteau

    La commune d’Oupeye vient d'autoriser deux grands projets

    D'ici quelques années, la rue Préixhe aura complètement changé de visage. Les vastes terrains vierges qui s'y trouvent vont voir pousser de nombreux immeubles accueillant logements, bureaux et commerces.

    Le collège communal d'Oupeye vient de se prononcer favorablement sur les demandes de permis déposées par les sociétés Meuse View et Jean Wust. Toutes deux ont chacune la volonté de développer un important projet immobilier, rue Préixhe, à quelques pas de la clinique de Hermalle, mais surtout du Trilogiport. Car si le développement du Trilogiport pose question (voir La Meuse du 27 février), la plate-forme multimodale aura au moins eu le mérite d'attirer des investisseurs immobiliers.

    Lire la suite

  • Les Pléiades ont transformé la ville de Visé

    Dans la cité de l’Oie, un nouvel écoquartier de 150 unités a vu le jour il y a déjà quatre ans. Conçu en cinq phases, le projet porté par le groupe Horizon prévoit un total de 270 logements.

    Actif dans la grande région liégeoise, le groupe Horizon a le nez fin lorsqu’à partir de 2004, il achète, non loin du centre de Visé, des prés sur lesquels broutaient paisiblement des vaches bien wallonnes. L’achat s’effectue morceaux par morceaux, au CPAS de Visé d’abord, puis à une quinzaine de propriétaires terriens du coin.

    La première pierre de ce qui doit devenir un écoquartier baptisé « Les Pléiades » est posée six ans plus tard. Aujourd’hui, 150 unités de logements, à savoir des maisons et des appartements, sont occupées et quelques autres attendent toujours preneurs. Mais d’ici quelques années, lorsque les phases 3, 4 et 5 du projet seront achevées, c’est un ensemble de 270 logements qui aura pris place à 800 mètres à peine de la gare de Visé.

    Lire la suite

  • Les travaux avancent en face de la maison communale

    « Kleine Landeigendom » (ce qu'on appelle ailleurs "La Petite Propriété Terrienne") construit 5 maisons familiales en face de la maison communale à Fouron-le-Comte… et le chantier serait presque fini, selon le site internet communal. 
    Chaque maison dispose d'un living spacieux avec cuisine et buanderie, un jardin sur le toit du garage, trois chambres et une salle de bains.   
    Le prix de vente de ces maisons varie entre € 175.187 et € 187.910, prix du terrain et TVA inclus mais sans les frais de notaire (environ € 5.000). 
      
    Plus d’information ? 
    KLE-Tongeren 
    Pliniuswal 1 boîte 2, 3700 TONGRES
    012/23.68.68 (en principe, ce service régional doit être capable de vous répondre en français; c'est la LOI qui le dit).
    info@kleinelandeigendom.be

  • Une population de plus en plus vieille

    Le "Standaard" a publié avant-hier des chiffres du Service d'études du Gouvernement flamand.Capture d’écran 2016-08-10 à 11.54.49.png

    Selon cette étude, les Fourons comptaient 817 seniors sur une population de 4.075 habitants en 2015, soit 20 % de la population.

    Selon les prévisions, les seniors seraient au nombre 1.121 en 2030, alors que la population totale ne serait plus que de 3.570 habitants (le désert voulu par la Flandre), soit 31,99 %.