Web Statistics

Mobilité

  • Un sentier international passe chez nous

    Le GR 128 Wissant (Côte d'Opale) - Aix-la-Chapelle passe chez nous. L'hôtel recommandé sur son parcours se trouve même à Teuven.

    20170822_301 - copie.jpg

    Au sommet d'une côte sévère qui monte de Sinnich vers Driesschen (à Teuven en direction d'Epen), on rencontre ce panneau qui confirme bien qu'on se trouve sur le GR 128.

    20170822_299 - copie.jpg

    Il est vraiment dommage que les beaux sentiers publics de Teuven soient parsemés de ce genre de tourniquets qui, comme me le faisait remarquer une personne rencontrée, empêchent toute promenade avec une poussette, par exemple.

  • Visé : remplacement du pont ferroviaire sur RTC

     

    Infrabel est en plein chantier à Visé pour remplacer le viaduc qui avait été construit sur la Meuse, par les Allemands, durant la première guerre mondiale.

    Les ouvriers placent une nouvelle structure métallique qui va enjamber le fleuve. Ils utilisent des barges qui vont transporter la structure métallique au niveau des piles du pont. Ces dernières ont été consolidées pour recevoir cette pièce métallique de 250 mètres de long et qui pèse 1.600 tonnes.

    Pour le moment, on peut observer les deux ponts, l'ancien et le nouveau, parallèles l'un à l'autre.

    Le chantier sera terminé en septembre 2018. 

  • Le pont des Allemands va être complètement rénové

    On va soulever 240 m de pont à Visé ce W-E

    Infrabel est en train de rénover complètement le pont des Allemands, qui passe au-dessus de la Meuse à Visé. Tout ce week-end, la nouvelle structure va être glissée au-dessus de la Meuse. Spectacle garanti !

    Situé sur la ligne 34 qui relie Anvers à la frontière allemande, ce pont fait 530 m de long, soit l’un des plus grands ouvrages du genre en Belgique. Il est uniquement utilisé par des trains de marchandise, une soixantaine par jour. Mais après plus d’un siècle d’utilisation le pont des Allemands est aujourd’hui devenu trop vétuste, d’où la nécessité de complètement le rénover.

    En réalité, à part les piliers qui ont néanmoins été renforcés, toute la structure du pont va être remplacée. Un travail titanesque qui a démarré voici plusieurs mois maintenant.

    Depuis avril, la structure métallique du tablier principal du pont, soit 240 m de long, a ainsi été entièrement assemblée au pied du pont.

    Durant tout ce week-end, elle va être glissée au-dessus de la Meuse et placée juste à côté du tablier existant. Une manœuvre impressionnante qui devrait valoir le coup d’œil.

    D'un article d'AURÉLIE DRION à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 22 juillet 2017.

     

  • La route de la mort élaguée à Dalhem

    Plusieurs arbres situés à quelques centimètres de la N608 entre Berneau et Warsage vont être abattus. Contacté par nos soins, Arnaud Dewez a confirmé cette information. « Les travaux vont commencer. Onze peupliers vont être abattus dans les prochains jours », ajoute le bourgmestre de Dalhem. Il faut dire que cette route a été le théâtre de nombreux violents accidents de la circulation. Le dernier en date, c’était il y a un peu plus d’un mois : deux Capture d’écran 2017-07-05 à 08.05.34.pngpersonnes avaient perdu la vie suite à la chute d’un arbre sur leur véhicule. Le conducteur était décédé sur place. Quant à la passagère, elle avait été emmenée à l’hôpital de la Citadelle à Liège où elle avait succombé de ses blessures. Il s’agissait d’un couple d’Aubel qui rentrait à son domicile. Quelques jours plus tôt, un autre conducteur avait soudain été ébloui par le soleil avant de s’encastrer dans un arbre. Les dégâts matériels étaient considérables.

    Durant une dizaine de jours l’entreprise Frenay, désignée par le SPW, va ainsi s’atteler à déraciner ces peupliers afin qu’ils fassent partie de la (triste) histoire ancienne de la commune de Dalhem. Ce qui signifie que la N608 sera également fermée à la circulation durant cette période de coupe. « À la mi-juin, trois branches de grande dimension sont tombées sur la voirie, malgré l’élagage préventif réalisé et la météo clémente. Mais la réunion pour valider le projet était fixée bien avant la chute de ces branches. Cela n’a fait qu’accélérer le processus d’abattage. L’accord date en fait du 23 juin. Il s’agit d’un accord global pour le projet de réaménagement de la N608 entre Berneau et Warsage comprenant notamment l’abattage de onze peupliers existants mais également la plantation d’un nouvel alignement d’essences plus résistantes en compensation », précise encore Arnaud Dewez.

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 5 juillet 2017

  • Un nouveau jackpot

    Après la Schietekamer qui permet à la police de faire de gros scores et beaucoup de photos, un nouvel endroit semble encore plus "rentable".

    La police a contrôlé la vitesse de 518 véhicules le 19 juin et 105 d'entr'eux (soit 20,3 %) ont été verbalisés pour excès de vitesse.

    Lors du contrôle à Veurserveld à Fouron-Saint-Martin, il s'est avéré que même 45,6% des véhicules contrôlés étaient en excès de vitesse! Cet endroit avait été choisi suite aux résultats de l'enquête auprès de la population. Le problème de la vitesse à cet endroit a malheureusement été confirmé!

    20170703_005 - copie.jpg