Web Statistics

Mobilité

  • La zone de police Basse-Meuse vient de faire l’acquisition d'un super-radar

    Son vrai nom, c’est le « NK7 ». Mais dans le milieu, on parle de lui comme un « super-radar ». Il flashe sur 6 bandes, de dos, plusieurs autos en même temps... Bref, personne ne peut lui échapper. Celui de la police de Liège flashera dès la semaine prochaine. La zone de police de la Basse-Meuse, quant à elle, vient d’en faire l’acquisition.

    Lire la suite

  • Les chiffres fous du chantier du viaduc de Cheratte

    • 650 m de long, 3 ouvrages d’art et 30 m de large, voici les caractéristiques principales du viaduc de Herstal.Capture d’écran 2017-06-15 à 07.23.59.png
    • 1.800 véhicules passent sur chaque bande de circulation par heure de pointe et, au total, ce sont plus de 100.000 véhicules qui empruntent le viaduc quotidiennement.
    • 21.000 m2 ont été réhabilités et 5.000 m2 de tabliers neuf ont été construits.
    • 35 millions d’euros auront été nécessaires pour réaliser ce chantier exceptionnel. A cette somme, on peut ajouter les 2 millions d’euros investis dans la réhabilitation de la zone d’approche dans l’échangeur, en direction de Bruxelles.
    • 3 ans, c’est la durée totale du chantier, soit 6 mois de plus que le timing initialement prévu.
    • 50 hommes y auront travaillé chaque jour, 24h/24, week-end compris.

  • Le chantier du viaduc de Cheratte terminé ce 18 juin

    Dès ce 18 juin en soirée, plus d’engins de chantier, plus de bandes rétrécies et une vitesse à nouveau autorisée jusqu’à 120 km/h : le viaduc de Cheratte sera totalement rendu aux automobilistes.

    Il existe néanmoins un risque minime pour que cette excellente nouvelle et donc la fin du chantier soient postposées de quelques jours. Il reste en effet une couche d’usure à mettre sur une partie du viaduc, ce qui sera fait ce jeudi, et ensuite, tout le marquage au sol devra être réalisé. « Le problème, c’est qu’il ne faut pas qu’il pleuve pour que le marquage puisse sécher, précise Abdu Aydogdu, directeur ff de la direction des routes de Liège (SPW). S’il pleut, il faudra attendre le retour d’un temps sec pour pouvoir faire ces marquages. Néanmoins, on annonce un très beau week-end, donc nous sommes confiants. En principe donc, ce dimanche en soirée, toutes les bandes du viaduc seront libérées. » Il faudra toutefois faire preuve d’encore un peu de patience pour pouvoir emprunter la nouvelle bretelle d’accès de Herstal en direction d’Aix-la-Chapelle.

    « Il faut également y réaliser des marquages et placer la signalisation. Ce sera fait dès la semaine prochaine, mais par prudence, nous préférons annoncer son ouverture pour la fin du mois de juin. » Ce retour à la normale sur le viaduc de Cheratte marque surtout la fin d’un chantier gigantesque qui a permis non seulement de réhabiliter l’ensemble, mais aussi d’élargir le viaduc. Un élargissement qui doit considérablement améliorer la mobilité à cet endroit.

    De trois bandes dans chaque sens il y a encore trois ans, le viaduc compte aujourd’hui, en plus, une bande d’arrêt d’urgence dans chaque sens. Une BAU qui va enfin permettre aux véhicules accidentés de s’y arrêter, libérant donc les voies de roulage. De plus, l’élargissement a également permis la création d’une bande de lancement dans le sens Bruxelles-Aix et qui va servir au nouvel accès Herstal. Une montée à l’autoroute qui va aussi permettre de soulager grandement le trafic dans Herstal. 

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE du 15 juin 2017

  • Des aménagements pour la sécurité

    Les différentes zones de police, en collaboration avec le SPW et les communes, travaillent régulièrement à la sécurisation des infrastructures routières. Plusieurs projets sont actuellement à l’étude dans toute la région ver-viétoise, comme à Aubel. « Avec le SPW on a travaillé sur le carrefour Hagelstein à Aubel qui sera revu dans son ensemble. On se dirige vers la réalisation d’un rond-point. On a eu déjà plusieurs réunions à propos de ça et on espère que ça va voir le jour le plus vite possible », explique le commissaire Maton.

    (D'un article de LA MEUSE VERVIERS du 13 juin 2017)

  • La sortie « Visé » va être fermée

    La semaine prochaine, la SOFICO va poursuivre le remplacement de l’éclairage de la sortie n° 2 « Visé », de l’autoroute E25, entamée au début du mois d’avril. La nouvelle phase de ces travaux sera réalisée ces lundi 24 avril, mardi 25 avril ainsi que jeudi 27 avril. Elle va nécessiter la fermeture de la sortie Visé en direction de Maastricht. Néanmoins, et afin de causer le moins possible d’embarras de circulation, ces travaux et cette fermeture se dérouleront, entre 9 et 15h, en dehors des heures de pointe. Les usagers circulant sur l’autoroute E25 en direction de Maastricht ne pourront donc pas emprunter la sortie n° 2 Visé. Une déviation sera mise en place. Ces travaux permettront d’achever, dans l’échangeur de Visé, un chantier de renouvellement de l’éclairage au sodium. Ce dernier sera ainsi remplacé par un dispositif LED, moins énergivore (-30 % de la consommation), demandant moins d’entretien et ayant une durée de vie plus longue. Offrant une meilleure visibilité, le dispositif LED a aussi l’avantage de pouvoir être modulé à distance. Son intensité peut ainsi changer suivant le trafic, l’heure ou les conditions climatiques. 

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 22 avril 2017