Web Statistics

Nature

  • La maladie du carré dans la région

    Ressortie d'on ne sait où, la maladie de carré a été diagnostiquée sur beaucoup de renards morts dans la région liégeoise et autopsiés à la faculté de médecine vétérinaire.
    Il est donc fortement conseillé aux propriétaires de chiens de surveiller leur animal de compagnie car cette maladie très contagieuse peut être mortelle (surtout chez les chiots), et cause toujours de graves problèmes de santé que ce soit au niveau digestif , respiratoire et nerveux.
    Pratiquement, vous pouvez vérifier la date de la dernière vaccination et sa validité dans le passeport de votre chien.

    (Une photo et une information du dr. vétérinaire Serge Belleflamme de Dalhem).

    Par ailleurs, le journal "Het Belang van Limburg" signale qu'un renard au comportement bizarre a été abattu lundi à Rémersdael. Le cadavre a été envoyé au centre ad hoc pour examen.

  • Vous avez trouvé la cadavre d'un animal ?

    La Flandre souhaite situer les morts suspectes d'animaux sur une carte. Elle invite donc la population à contacter le Centre d'aide à la nature lorsque vous trouvez un cadavre.

    Le Centre d’aide à la nature (Natuurhulpcentrum) est un centre de revalidation pour la faune sauvage blessée. Les gens qui ont déjà entendu parler de nous nous connaissent d’ailleurs généralement suite à une de nos actions de sauvetage relatées dans les médias. Mais le Natuurhulpcentrum est bien plus que cela. Jour après jour, nous nous efforçons en effet non seulement d’aider des animaux sauvages mais également de sensibiliser les gens à l’environnement, par un travail d’éducation ou par des actions en faveur de la nature.

    Lire la suite

  • Chasse aux sangliers

    Le mardi 30 janvier 2018 de 9h à 13h, l'Agence du Gouvernement flamand pour la nature et la forêt organise une  chasse à courre de sangliers dans la partie nord de la réserve forestière Veursbos-Bois rouge-Vossenaarde.

    Les participants à cette lutte sont tous membres de l'Agence. Les chasseurs locaux sont invités à poster dans les zones de chasse adjacentes pour intercepter les sangliers en fuite.

    Bien que la zone concernée soit une réserve forestière et donc non accessible au public, des panneaux d'avertissement seront affichés sur tous les sentiers en bordure de forêt un jour à l'avance. Là où la N648 «Forêt Rouge» croise la forêt, des panneaux d'avertissement pour les automobilistes seront placés des deux côtés de la route. (Les directions de tir sont, cependant, détournées de la route, donc seulement le jeu traversant représente un risque possible.)

    Le bois de Veurs est interdit au public ce jour là.

    Cette chasse à courre fait partie de la politique générale de l'Agence visant à maîtriser la population de sangliers et à prévenir les dommages excessifs aux cultures et aux jardins.

    (Communiqué de la Police des Fourons)

  • Ils ont sauvé le rapace

    L’oiseau était bloqué dans les fils barbelés; une cavalière l’a découvert.Capture d’écran 2017-08-19 à 07.51.11.png

    C’est une belle histoire, qui se termine bien pour un rapace qui avait terminé sa course dans les fils barbelés au beau milieu d’un chemin de campagne entre les villages de Richelle et de Dalhem. Si Serge Belleflamme, docteur en médecine vétérinaire dalhemois, a pu sauver l’oiseau, c’est notamment grâce aux initiatives d’une cavalière puis d’une joggeuse.

    Un article de YANNICK GOEBBELS à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du samedi 19 août 2017