Personnalités

  • Deux "peures" fouronnaises

    L'invitation au 33e chapitre de la "Confrereye des Peures di Sint-R'Mey" nous apprend que deux Fouronnais y seront intronisés le samedi 24 novembre.

    Il s'agit de Grégory HAPPART, conseiller communal des Fourons, et Didier SMEETS, Artiste Chocolatier.

    Cela se déroulera au cours d'une belle soirée avec un menu de circonstance, de la musique et quelques sketches de "Jean-Michel de Beyne-Heusay" pour qui "I n'a todi une saqwè qui n'va nin!".

    Si vous voulez participer à cette soirée, il faut s'inscrire auprès de Guy VERCHEVAL, "Peûr qui scrît", par téléphone au 04 387 52 52 ou par courriel avant le 12 novembre.

  • LA PHYSIQUE D’ELODIE HERENS PERCE LES SECRETS DE MAGRITTE

    Têtes chercheuses

    Elodie Herens, jeune fouronnaise, est doctorante en physique à l’Université de Liège (ULiège). Elle travaille dans l’imagerie hyperspectrale en archéométrie, dans l’unité de recherches interfacultaire AAP (Art, Archéologie et Patrimoine) et le Centre Européen d’Archéométrie. C’est précisément ce mélange des genres qui lui a plu dès le départ.

    « Tous les jours, j’apprends des choses dans des domaines qui m’étaient inconnus » explique-t-elle. « Au moment de choisir mes études, je voulais faire de la physique mais surtout de la physique appliquée. Mon mémoire portait sur de la physique appliquée à la biologie, ce que je trouvais intéressant car je ne connaissais pas le sujet. Et puis j’ai rencontré David Strivay, j’ai découvert son travail sur les oeuvres d’art. Et j’ai trouvé cela passionnant! »

    On retrouve actuellement cette équipe de chercheurs au musée Magritte, deux semaines par mois en moyenne. « On y a analysé une quarantaine d’oeuvres de peintures à l’huile dans le but de récolter des informations sur leur composition : quels pigments ont été utilisés, l’état de conservation… Après quarante peintures, on est passé aux gouaches. »

    Lire la suite

  • José Happart toujours président intérimaire

    Bousetta se retire de la course à la présidence. Le socialiste liégeois va aussi quitter Liege Airport.

    Vctuel administrateur de Liege Airport et parmi les candidats au poste de président de l’aéroport liégeois, le socialiste liégeois Hassan Bousetta a finalement choisi de renoncer. Après son retrait de la vie politique active – il ne sera pas candidat aux communales à Liège –, c’est donc une autre page qu’il referme.

    Il avait déjà failli décrocher le Graal. Mais accords politiques y obligeant, c’est la cdH Marie-Dominique Simonet qui avait été désignée présidente de l’aéroport principautaire. Pourtant, le nom d’Hassan Bousetta revenait sur toutes les lèvres et était même « le » grand favori au poste. Celui qui est toujours conseiller communal PS en Cité ardente en rêvait même. En vain, donc.

    Lire la suite