Web Statistics

Police

  • 2 nouveaux inspecteurs

    Deux nouveaux inspecteurs à la zone de police des Fourons: Wenny Duchateau (45) et Dirk Simons (32). Ils viennent du corps d'intervention de Bruxelles et de la police aéronautique de Zaventem.

  • Bientôt du neuf pour les amendes routières

    Les propositions de perception immédiate, les propositions de transaction, les injonctions à payer et tous les autres documents liés à une infraction au code de la route seront désormais expédiés de manière automatisée, ont annoncé lundi les ministres fédéraux Koen Geens (Justice), Jan Jambon (Intérieur) et François Bellot (Mobilité).

    Le système, baptisé «Crossborder», facilitera également la perception des amendes des contrevenants étrangers. « Ce projet libèrera 270 policiers qui pourront se consacrer à la constatation de davantage d’infractions», a indiqué Koen Geens. «Jusqu’à présent, pour un policer sur le terrain, il fallait en compter un et demi en « back office »», a renchéri Jan Jambon. «Ce projet permettra donc de décharger nos policiers de trop nombreuses tracasseries administratives.»

    La police, les parquets et les tribunaux de police pourront se concentrer sur leurs tâches fondamentales, à savoir les constatations et les poursuites. Le juge de police ne devra plus intervenir pour ces différents envois.

    Concrètement, un automobiliste belge ou étranger verbalisé recevra toujours ses documents par voie postale. Mais il sera dirigé vers un site internet (www.amendesroutieres.be) où le suivi de son dossier sera assuré. Autre nouveauté: il est possible depuis lundi de payer son amende en ligne par carte de crédit, à l’aide du numéro de procès-verbal et de la date de l’infraction.

    Pour les conducteurs étrangers provenant des pays francophones, néerlandophones et germanophones, un procès-verbal adapté leur sera envoyé [dans leur langue]*. Les sept pays concernés sont la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Luxembourg, l’Autriche, le Liechtenstein et Monaco. «Les étrangers auteurs d’infractions graves sur nos routes, eux non plus, n’échapperont pas à la sanction qui leur est infligée», a ajoute François Bellot.

    Enfin, afin d’inciter les contrevenants à accepter la proposition de perception immédiate, le montant des propositions de transaction sera augmenté de 33%. L’augmentation sera de 35% en cas d’envoi d’une injonction à payer.

    La Justice a investi 5,6 millions d’euros dans ce projet.

    * Le résident français qui sera flashé dans notre commune recevra donc un procès-verbal en français, ce qui est systématiquement refusé à l'indigène francophone.  

  • Un nouveau jackpot

    Après la Schietekamer qui permet à la police de faire de gros scores et beaucoup de photos, un nouvel endroit semble encore plus "rentable".

    La police a contrôlé la vitesse de 518 véhicules le 19 juin et 105 d'entr'eux (soit 20,3 %) ont été verbalisés pour excès de vitesse.

    Lors du contrôle à Veurserveld à Fouron-Saint-Martin, il s'est avéré que même 45,6% des véhicules contrôlés étaient en excès de vitesse! Cet endroit avait été choisi suite aux résultats de l'enquête auprès de la population. Le problème de la vitesse à cet endroit a malheureusement été confirmé!

    20170703_005 - copie.jpg

  • La zone de police Basse-Meuse vient de faire l’acquisition d'un super-radar

    Son vrai nom, c’est le « NK7 ». Mais dans le milieu, on parle de lui comme un « super-radar ». Il flashe sur 6 bandes, de dos, plusieurs autos en même temps... Bref, personne ne peut lui échapper. Celui de la police de Liège flashera dès la semaine prochaine. La zone de police de la Basse-Meuse, quant à elle, vient d’en faire l’acquisition.

    Lire la suite

  • La Zone de police des Fourons a participé aux actions du week-end

    Ce samedi 10 juin la police des Fourons (B) a participé à deux actions, à savoir: L'alcool / drogues dans la circulation (Action AT de 13h à 18h), et une action de contrôle pour lutter contre le tourisme de la drogue à la frontière néerlandaise (action de 18h à 22h30).

    L'action AT s'est déroulée à la Planck et à l'entrée de l'autoroute E25. Au total, 33 alcootests ont été prélevés à ces deux endroits. Ceux-ci étaient tous négatifs (Safe).

    Dans le dispositif à l'entrée de l'autoroute, la police a procédé au contrôle d'un véhicule dont le conducteur était porteur d'un permis provisoire non valable pour le transport de ses deux passagers, dont un mineur qui ne portait pas de ceinture de sécurité. Lors d'une fouille des trois occupants un montant en argent de 3 500 euro a été trouvé. Aucune explication plausible a pu être donnée. L'argent a été saisi à la demande du procureur de Roi du Limbourg et un procès-verbal a été établi pour le blanchiment d'argent. Le véhicule et ses occupants faisaient partie d'un campement de caravanes qui venaient d'atterrir à Mouland et qui sont déjà repartis un peu plus tard le soir.

    L'action DT a eu lieu près de la E25 à Mouland. Avec l’autorisation du parquet du Limbourg nous avons utilisé le système de la perception immédiate via terminal et / ou virement. Deux paiements de 75 euros ont été faits par le terminal bancaire pour possession de cannabis, un paiement de 300 euros par virement bancaire a été fait pour la possession d'amphétamines et un paiement de 150 euros a été fait par virement bancaire pour possession de cocaïne. Les stupéfiants ont été saisis et PV a été établi.

    De plus, un PV simplifié a été rédigé pour la possession d'une petite quantité de cannabis (dans la limite de tolérance), et une deuxième personne - signalée pour des mesures de probation, dont ne pas être en contact avec de la drogue - a également du remettre une petite quantité de cannabis. Lors de l'action une autre personne était également signalée à rechercher (pour des faits mineurs). En marge de l'action DT, 11 personnes ont été soumises à un test d'haleine. Ces tests se sont avérés négatifs (Safe).

    (Selon une information de la Zone de Police des Fourons sur Facebook)