Web Statistics

Police

  • Deux arrestations

    Hier après-midi, la police de Fourons, en collaboration avec des collègues du corps d'intervention fédéral du Limbourg, a contrôlé une dizaine de véhicules dans le cadre d'une action de drogue organisée dans notre région frontalière.

    Deux conducteurs étaient en possession d'une plus grande quantité de cannabis et un homme avait une hache à sa portée. Les drogues et l'arme ont été saisies et des PV ont été rédigés.

    Lors du contrôle d'un VW Golf occupé par un couple de Namur, une grande quantité de 'speed' (200 grammes) et de plus petites quantités de cannabis ont été trouvées.

    Les deux personnes ont été arrêtées et les stupéfiants ont été saisies. Suite à la décision du parquet compétent l'homme a été transféré aux collègues de la zone de police «Entre Sambre et Meuse» pour poursuivre l'enquête.

  • La police communique

    Ce vendredi 26 janvier, la police de Fourons a effectué des contrôles de vitesse à quatre endroits sur son territoire. Sur les 472 véhicules contrôlés, 36 (7,62%) ont roulé plus vite que la vitesse maximale (50) + marge de correction. Sur les réseaux sociaux, c'est à la fois positif et négatif. En tout cas nous allons continuer les contrôles de vitesse pour le bénéfice de la sécurité de tous.

    Ce samedi 27/01, la police de Fourons a soumis 32 conducteurs à un test d'haleine. Ils étaient tous négatifs; félicitations! Nous continuerons également à faire des contrôles d'alcool régulièrement. Le contrôle d'autres drogues dans la circulation par des tests de salive sera également intensifié. Encore une fois en faveur de la sécurité de tous.

  • 35% des conducteurs en infraction à Teuven

    Aujourd'hui, ce 24/01 nous avons fait des contrôles de vitesse dans 5 des 6 villages de Fourons. Sur les 415 véhicules contrôlés, il y en avait 47 (11,33%) qui roulaient plus vite que la vitesse authorisée + marge de correction. A Fouron-le-Comte 4,11% des véhicules contrôlés ont été flashés, tandis qu'au poste de contrôle de Teuven, ce taux est monté jusqu'à 35%!

    Merci à ceux qui font attention à modérer la vitesse en faveur de la sécurité routière!

    Communiqué par la Police des Fourons

  • Son chien abattu pendant une promenade: «J'ai entendu deux coups de feu et mon chien gémir de douleur»

    Margriet Rennenberg se promenait vendredi midi dans les bois à Fouron-le-Comte (Hoogbos). Elle tenait un chien en laisse et tandis que l’autre, un berger allemand prénommé « Moos » circulait librement. Tout à coup, elle a entendu deux coups de feu, puis une voiture s’éloigner. Son chien, lui, n’est jamais revenu.

    Elle le faisait souvent », explique la dame. Alors que le chien s’était avancé plusieurs mètres plus loin, la propriétaire du chien entend un coup de feu, puis l’autre. Choquée, elle court vers le lieu du bruit assourdissant. Son chien a disparu, et elle aperçoit une voiture s’éloigner à toute vitesse. Elle a erré là dans les bois pendant des heures, afin de retrouver son chien, sans succès. « Je pense que quelqu’un a abattu mon chien et a emmené sa dépouille », déclare-t-elle à 1Limburg. « Il y a quelque temps, j’ai eu une altercation avec un chasseur, alors que je marchais dans la région pendant la saison de chasse », explique-t-elle.

    Margriet a contacté la police à ce sujet. « Oui je sais que je devais garder mon chien en laisse, mais cela ne veut pas dire que l’on peut abattre un chien comme cela. » « Je voudrais avertir les randonneurs afin qu’ils soient plus vigilants et que ce genre de drame n’arrive plus », conclut-elle.

    Lire la suite

  • Nouveau cambriolage à Nurop

    Un nouveau cambriolage a été constaté à Nurop. C'est la deuxième fois en un an chez la même victime.

    Et les gens s'énervent sur les réseaux sociaux en demandant ce que fait la police, que font les autorités? 

    Certaines affirmations lancées sur Facebook semblent tellement vraies!

    • La police arrêterait même les auteurs, ils seraient rapidement libérés car il n'y a pas de places dans les prisons.
    • Les policiers n'auraient-ils pas mieux à faire que de faire sonner le tiroir-caisse avec leurs radars?
    • Et si la drogue était vendue en pharmacie à un prix normal,  n'y aurait-il pas moins de cambriolages commis par des drogués à la recherche d'argent pour payer leurs doses à un prix prohibitif à la maffia des stups?
    • Où est le temps où vous pouviez laisser votre porte ouverte?