Web Statistics

Politique communale

  • La salle paroissiale de nouveau à l'ordre du jour du conseil communal du 26 octobre 2017

    Après une modification du budget communal, on reparlera de la salle paroissiale de Fouron-le-Comte pour laquelle la commune va s'engager dans un prêt hypothécaire... 

  • Conseil communal des Fourons du jeudi 28 septembre 2017

    Comme annoncé, le conseil communal fouronnais s'est réuni, au grand complet, ce jeudi 28 septembre, pendant une séance d'une quarantaine de minutes.

    Une modification du budget de la zone de police des Fourons a été adoptée par 10 oui, 2 contre et 3 abstentions. Après cette modification, le résultat budgétaire sera de 275.990 € (au lieu de 232.940 €) à l'ordinaire et de 25.456 € (au lieu de 22.640 €) pour le service extraordinaire.

    Ensuite, le conseil a pris connaissance 

    • d'une modification budgétaire du CPAS ;
    • de l'approbation du compte annuel du CPAS pour 2016;
    • de l'approbation de la modification budgétaire de la commune des Fourons;
    • des décisions prises par le conseil de l'aide sociale le 8 août 2017.

    Après avoir retiré 2 imprimantes et un fax de l'inventaire du patrimoine communal, les conseillers ont approuvé la vente, au prix de 11.900 €, d'une parcelle de terrain de 880 m2 située derrière les maisons de la rue de l'Arbre et accepté l'abandon au profit du domaine public communal de 21 m2 par la société "Kleine Landeigendom" en face de la maison communale.

    Ils ont été unanimes pour accepter l'échange d'une parcelle de 2180 m2 contre une autre de 2539 m2 qui permet un meilleur alignement de la propriété communale où la construction d'un nouveau hangar sera possible pour le service technique.

    Les modifications statutaires d'inter-Energa et d'Infrax Limbourg ont été votées par 10 voix pour contre 5.

    Par 13 oui et 1 contre (Madame Palmans ne pouvant pas voter puisque son mari était candidat), le conseil communal a accepté la composition du conseil fouronnais pour le patrimoine immobilier.  Y siégeront sans voix délibérative: le bourgmestre, l'architecte-urbaniste communal et deux représentantes de l'intercommunale pour le patrimoine immobilier. Y siégeront avec voix délibérative: Mmes Elza Vandenabeele, Hilda De Pauw et Shanti Huynen, et MM. Emmanuel Fafchamps, Eric Rochtus, Jean-Evrard Cabay et Rik Palmans. Au vu des propriétés négligées par certains propriétaires (voir photo d'une ferme à Obsinnich ci-dessus), ce conseil aura du pain sur la planche.

    Le conseil s'est achevé par l'approbation de la mission d'étude confiée par Aquafin à Tractebel-Engie concernant le collecteur du Fouron - phase 1. Selon les déclarations du bourgmestre, les travaux devraient début avant l'hiver du côté de la route vers Mesch. Il n'y aurait pas encore de décision de la VMM en ce qui concerne le quartier de Drees à Fouron-le-Comte et l'entrepreneur désigné serait celui qui a travaillé pour l'égouttage à Mouland.

  • Conseil communal des Fourons du jeudi 28 septembre 2017

    Le conseil communal des Fourons se réunira le jeudi 28 septembre à 20 h.30.

    Après avoir entendu les éventuelles questions des conseillers communaux (transmises préalablement par écrit et en néerlandais - tout ce qu'il faut pour décourager l'opposition), ils auront à:

    • approuver une modification budgétaire de la zone de police 
    • prendre connaissance d'une modification budgétaire du CPAS
    • prendre connaissance de l'approbation du compte annuel du CPAS pour 2016
    • prendre connaissance de l'approbation de la modification budgétaire de la commune des Fourons
    • prendre connaissance des décisions prises par le conseil de l'aide sociale le 8 août 2017 (dont l'acquisition de la maison n° 86 des anciens habitations de la gendarmerie - voir l'illustration ci-dessus).

    Ensuite, les conseillers communaux seront invités à:

    • retirer 2 imprimantes et un fax de l'inventaire du patrimoine communal
    • vendre une parcelle de terrain de la rue de l'Arbre à Fouron-le-Comte (une vente qui a déjà été votée en octobre 2016, mais à la suite d'une plainte du conseiller Benoît Houbiers, le gouverneur a suspendu la décision communale et tous les voisins ont été consultés).
    • accepter le don d'une parcelle de 21 m2 par la société "Kleine Landeigendom" en face de la maison communale
    • donner leur accord sur l'échange de parcelles à côté des services techniques communaux (au lieu-dit "Schietekamer")
    • approuver une modification statutaire d'inter-Energa et d'Infra Limbourg
    • approuver la composition du conseil du Patrimoine immobilier et lui donner l'appellation VOER (pour "Voerense Onroerende Erfgoed Raad")
    • approuver l'addendum de la mission d'étude confiée par Aquafin à Tractebel-Engie concernant le collecteur du Fouron - phase 1.
  • Comme Martine, Huub Broers a fait son cinéma

    Le conseil communal des Fourons s'est réuni le 17 août. Madame Palmans était absente.

    Le conseil a pris connaissance de la démission de Huub Broers comme premier échevin, mais il dit qu'il reste bourgmestre et il confirme bien, par son montage PowerPoint, qu'il n'est pas conseiller communal non plus.

    20170817_272 copie.JPG

    N'ayant pas été élu "conseiller communal" et ne voulant plus être "échevin", Huub Broers déclare donc qu'il reste "bourgmestre", mais il a été nommé en sa qualité de membre du conseil communal (échevin ou conseiller communal). S'il considère qu'il est maintenant bourgmestre nommé hors conseil, il manque au moins une pièce importante dans le dossier de nomination (avis conforme de la députation du conseil provincial sur la nomination d'un bourgmestre hors conseil) et il n'a plus que le droit de vote consultatif au conseil communal. De plus, la première suppléante de la liste Voerbelangen devrait prêter serment prochainement.

     

    Lire la suite

  • Démission de Huub Broers

    Dans la convocation au conseil communal du 17 août, le président Jean Duijsens annonce la démission de Huub IMG_2251.PNGBroers comme échevin. Encore une facétie sans doute de l'intéressé.


    Jamais aucun échevin tant en Flandre qu'en Wallonie n'a été bourgmestre et échevin simultanément.
    Il n'est plus échevin. Un point c'est tout.
    Selon un spécialiste en droit administratif que nous avons consulté, il voudrait par cette démission modifier l'ordre de préséance des autres échevins.
    En clair, cela doit viser le rang de José Smeets comme échevin, mais juridiquement, son accession au poste de bourgmestre lui a fait perdre ses fonctions scabinales, s'il a été momentanément élu échevin auparavant (car ces fonctions sont incompatibles avec celles de bourgmestre). Si donc il a été nommé ensuite bourgmestre, un nouvel échevin a été désigné et se retrouve automatiquement au dernier rang. Plus question de modifier l'ordre des échevins, sauf démission de tous ceux en place.

    Par ailleurs, le conseil communal votera aussi des modifications budgétaires pour la commune et pour la fabrique d'église de Rémersdael qui doit impérativement remplacer sa chaudière.