Politique

  • Un candidat inattendu

    Surprise à Herstappe. 

    Dans cette commune qui ne compte que 72 électeurs, il y aura deux listes. Une incomplète, celle du bourgmestre sortant avec 4 candidats et celle du clan Lowet. D'après le journal "Het Belang van Limburg", ce n'est que vers 23 h,30 vendredi soir que le bourgmestre Prosmans a trouvé son quatrième candidat, alors que L. Lowet présente pour "Gemeentebelangen" une liste complète de 7 candidats et parmi ceux-ci il y Dragan Markovic, l'ancien secrétaire communal des Fourons, mais aussi de Herstappe, où il était davantage connu comme un opposant au clan Lowet.

    La lutte sera serrée puisque les deux listes pronostiquent un score de 3-4 ou 4-3.

  • Quatre listes déposées pour les élections aux Fourons

    Ce matin, 4 listes ont été déposées au bureau électoral principal des Fourons à l'école provinciale.

    Huub Broers, Joris Gaens et Rik Tomsin ont déposé les listes VOERBELANGEN pour la commune et le CPAS.

    Michaël Henen et Jean Levaux (photo) ont déposé les listes RAL (Respect - Avenir - Libertés) également pour la commune et le CPAS.

    Toutes ces listes ont été validées électroniquement.

  • En Basse-Meuse, le cdH a plusieurs cartes à jouer

    À Visé, la scission du MR en deux (MR et OUI Visé) a redistribué les cartes. Le PS, devenu majoritaire, est très courtisé. Le cdH, Écolo devenu Visons Demain et le nouveau venu, le PTB, discutent avec les autres mais pas d’accord pré-électoral.

    Informations à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 14 septembre 2018.

  • Renouveau veut quitter l’opposition pour la majorité

    Auteur du meilleur score collectif et individuel avec Serge Belleflamme lors des dernières élections communales, le groupe Renouveau souhaite rééditer cette formidable performance au mois d’octobre afin d’espérer figurer, cette fois, dans la majorité plutôt que dans l’opposition.

    Renouveau est sorti du bois. À sa manière, évidemment. Pas de publicité à outrance, pas de long discours… Juste une simple présentation de chaque candidat. Des déclarations rationnelles empreintes de détermination. « Nous espérons à présent avoir des choses à décider pour le bien de la commune », lance France Hotterbeex, la présidente.

    « Nous refusons tout accord préélectoral. Nous sommes un mouvement citoyen, le seul à avoir conservé son nom. Nos candidats sont tous d’ouverture, personne n’est affilié à un parti. Chez nous, vous ne trouverez aucune personne voulant faire carrière en politique, mais bien des citoyens qui ont simplement accepté de consacrer une partie de leur temps pour améliorer notre cadre de vie ».

    On connaît à présent le nom de tous les candidats rénovateurs. À l’exception d’Aurore Gryson, plébiscitée comme tête de liste lors de l’assemblée générale du mois de janvier, tous les autres numéros ont été tirés au sort. Il faut dire que l’ordre importe peu cette année…

    La surprise, c’est le fait que France Hotterbeex ne se présente pas. « J’ai été conseillère communale durant presque 12 ans et j’ai décidé de laisser la place à d’autres pour mieux me consacrer à mon rôle de présidente et aussi pour que les nouvelles personnes amènent des idées novatrices », affirme-t-elle.

    D'un article de YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 22 août 2018.

  • Les candidats R@L pour les élections communales

    Jean Levaux, tête de liste, présente sa liste de candidats au service de tous les citoyens fouronnais.

    Le 14 octobre prochain, les Fouronnais voteront pour élire durant les 6 prochaines années leurs représentants  communaux  et du CPAS.  Leur choix sera par conséquent d’une importance capitale pour leur avenir.

    Issus de toutes  tendances politiques démocratiques,  des candidats d’ouverture qui ne pourront que séduire l’électeur alliant l’expérience des anciens et la vigueur des  nouveaux.

    Le dynamisme, mais aussi la tolérance et l’esprit démocratique, caractérisent ces listes. Les listes "R.@.L "  se présentent comme la seule alternative pour l'avenir de la gestion communale et de l’aide sociale.

    « Osez le changement en votant pour les candidats ‘R.@.L’ », c'est le symbole unique d’une réalité de vivre en communauté dans le respect des droits de tous.

    1. Jean Levaux
    2. Clotilde Mailleu
    3. Benoît Houbiers
    4. Chantal Lebeau
    5. Michaël Henen
    6. Maria Deswysen-Pelsser
    7. Cédric Rosewick
    8. Fabienne Bruno
    9. Frédéric Grétry
    10. Sophie Renkens
    11. Renaud Wynants
    12. MarieLou Kerff
    13. Gaël Rinck
    14. Noémie Hanssen
    15. Grégory Happart