Web Statistics

Prévention

  • Voeux de la police des Fourons

    Le 20/12/2017, nous avons effectué des contrôles de vitesse sur 5 sites dans quatre villages de Fourons.

    Sur les 382 véhicules contrôlés, 65 (17,27%) roulaient plus vite que la vitesse maximale autorisée + marge de correction.

    Remarquable:

    Sur Veurserveld (zone 50), 49% ont roulé trop vite. Un conducteur a roulé à 81 km / h.

    Dans la zone 70, 10 conducteurs roulaient à plus de 90 km / h, dont un conducteur même 122 km / h. Ce dernier a été sanctionné avec un retrait immédiat du permis de conduire.

    Nous ne disposons pas immédiatement d'une explication concluante pour ces constatations, mais nous supposons que le fait que la 'flacheuse' était plus cachée que d'habitude et donc moins vite répérée et signalée sur les médias sociaux est un explication possible.

    De telles vitesses sont certainement très risquées et très dangereuses dans les conditions météorologiques actuelles.

    Nous continuerons donc à travailler sur un changement de comportement à travers la sensibilisation, la prévention et la répression. Cela signifie également que nous changerons d'emplacement plus tôt à l'avenir et à partir de 2018, nous utiliserons également un appareil flash numérique qui peut être dissimulé séparément de la voiture. Plus tard plus à ce sujet ....

    Encore des bonnes fêtes en toute sécurité!

  • BE-Alert : encore un petit effort à faire

    La commune des Fourons y participe et le site de BE-ALERT enregistre votre choix linguistique. Bravo.

    Un petit effort reste à faire cependant: lorsque vous enregistrez le code postal, le site s'entête et corrige "FOURONS" en "VOEREN", même lorsque vous utilisez la version française. 

    Lire la suite

  • 13 détenteurs de drogues

    (Depuis le hold-up de la Fabrique d'église de Fouron-le-Comte sur les finances communales, il faudrait évidemment multiplier les points d'interrogation sur cette photo-montage du futur commissariat de police fouronnais dont le financement est clairement mis en doute)

    La police des Fourons, assistée par deux équipes de la police fédérale de Hasselt, a procédé à des contrôles ce samedi de 18 à 24 heures à la frontière belge-néerlandaise.

    13 personnes ont été surprises en possession de drogues et en plus un homme détenait une arme.

  • Un homme / une femme prévenu(e) en vaut deux !

    (Photo de la  ZP des Fourons:  projet de commissariat à la Schietekamer)

    Lors des contrôles de vitesse faits à cinq endroits ce 16 février aux Fourons, on a de nouveau dénombré un taux de 19,64% des véhicules en excès de vitesse. Ceci malgré les chicanes, les contrôles de vitesse précédents et les campagnes de sensibilisation. Sur l'un des cinq sites le taux était même à 35% ! Le véhicule le plus rapide a été flashé à 81 km/h (après correction) au lieu de 50 km / h, ce qui est en réalité encore plus de 90 km/h sur le compteur de vitesse !

    Juste pour votre information / rappel : une collision non freinée à 50 km/h équivaut à une chute de 10 mètres de hauteur, tandis qu'une collision non freinée à 90km/h équivaut à une chute de 32 mètres de hauteur ! Une vitesse supérieure de quelques km/h augmente considérablement la distance de freinage et réduit proportionnellement la chance de survie des usagers faibles impliqués dans une collision.

    Les experts confirment l'importance des contrôles de vitesse dans l'intérêt de la sécurité routière, et l'enquête récente auprès de la population a montré une forte demande pour en organiser plus. Bientôt, les policiers fouronnais vont également commencer par l'utilisation de 'flasheuses' (voitures moins repérables) d'autres zones de police.

  • Une conférence et un débat sur l’e-cigarette jeudi à Visé

    L’e-cigarette a le vent en poupe. De nouvelles enseignes commerciales se développent et proposent ce produit au Capture d’écran 2017-01-07 à 08.03.01.png
    public. Souvent présentée comme efficace et sans danger, les effets de la cigarette électronique sur la santé n’ont pourtant pas encore été évalués.

    Pour faire le point sur ce sujet qui fait débat, une conférence-débat intitulée « Le point sur la cigarette électronique – La vape en Belgique » sera proposée le jeudi 12 janvier 2017, à 19h30 à l’Institut du Sacré-Cœur de Visé (rue de la Trairie, 27 à 4600 Visé). Cet événement aura lieu en présence du Professeur Pierre BARTSCH, spécialiste en Tabacologie, Pneumologie, Allergologie – Physiologie du travail à l’ULg.

    L’entrée est gratuite mais la réservation souhaitée au 04/237.94.84 ou par e-mail à l’adresse iproms@provincedeliege.be.