Web Statistics

Solidarité

  • Des nouvelles du Centre de Santé Mère-Enfant à Adjoguidjikope – Zio - Togo

    Capture d’écran 2018-06-13 à 18.11.00.pngDurant mon dernier séjour au Togo, du 25/11/17 au 25/02/18, tous les travaux de finition ont été réalisés. Médicalement, le Centre est partiellement équipé. Le mobilier a été fourni. Le Centre était opérationnel le 15 février 2018.

    Après divers entretiens au Ministère de la Santé avec des dames médecins, le dossier de demande d'autorisation d'ouverture a atterri au Cabinet du Ministre de la Santé début janvier 2018 pour être une fois de plus mis à l'étude de conformité. Des visites techniques ont eu lieu et les rapports étaient positifs. La maternité répond aux exigences et les soins médicaux divers pourront être dispensés au Centre. Je ne pouvais engager ma responsabilité personnelle et ouvrir sans autorisation. A mon retour, fin février 18, le Centre n'avait pas encore ouvert ses portes. Mettons en cause la lenteur administrative togolaise.

    Vu l' engagement de l'ONG en faveur de la Santé de la population de Adjoguidjikope, « l'ONG Claudine » a reçu, fin mars 2018, un courrier du Ministre de la Santé, Monsieur Mijiyawa, stipulant que son Ministère mettra tout en œuvre pour rendre le Centre fonctionnel. Les frais de fonctionnement seront pris en charge par le Ministère. Il y aura pas mal de personnel : Docteur, infirmiers, sage-femme, pharmacien, caissier, comptable, personnel d'entretien et gardien.

    La gestion sera assurée par une Communauté religieuse.

    Entre-temps, une doctoresse du Ministère me soutenant dans ce projet sanitaire est devenue la Directrice de Cabinet du Ministre de la Santé. Madame Akakpo m'assure que le projet sera mené à terme. L'ONG Claudine et EDM seront, bien entendu, considérés comme les fondateurs du Centre et les sigles seront apposés sur le bâtiment.

    La grande bataille terminée, je continuerai à chercher quelques soutiens pour les malades devant subir des chirurgies, frais beaucoup trop coûteux pour les indigents.

    Dès nouvelle de l'ouverture du Centre par le Ministère de la Santé, je retournerai au Togo pour me réjouir de l'aboutissement. Dès à présent, je partage ma joie avec vous qui avez permis cette réalisation et vous remercie du fond du cœur.

    Le Togo traverse depuis plusieurs mois une grave crise politique. Espérons que ces troubles n'entraveront pas l'évolution de « notre » Centre de Santé Mère-Enfant. Notre structure sanitaire doit absolument devenir fonctionnelle car le taux de mortalité maternelle et infantile est trop élevé dans l'entité.

    Vous serez informés de la suite.
    Merci à tous et meilleur salut.

    Claudine Jacquemin.
    Responsable du projet.

  • Solidarité de la police des Fourons

    Hier, le 4 juin, nous avons fait nos adieux à Cyril Vangriecken (22 ans), le plus jeune victime de l'attentat terroriste mardi dernier à Liège.

    Aujourd'hui, nous faisons la même chose à nos collègues Lucile Garcia (53 ans) et Soraya Belcacemi (45 ans) qui ont également été tuées lors de cet acte terroriste.

    La police sera présente en grand nombre à la cérémonie d'adieu. La police de Fourons est également représentée.

    Aujourd'hui, les sirènes de police seront entendues dans tout le pays à 11 heures en hommage aux collègues disparus. Ce sera aussi le cas chez nous.

    Nous avons laissé nos drapeaux pendre en berne tout au long de la semaine. Demain matin ils seront hissés.

    Ensemble contre la terreur!

  • FASHION FOR CAUSE le samedi 16 juin à 20h

    Venez participer à notre prochain Gala : FASHION FOR CAUSE le samedi 16 juin à 20h.
    Grand défilé de de mode et diner de gala caritatif au bénéfice de Mina Foundation Guinée et ses œuvres humanitaires !
    Plus d'info: http://www.goldenhorse.be/fr/evenement-defile.php

  • Récolte de vêtements à l’école francophone des Fourons pour le centre de la croix rouge de Bierset

    Il est parfois de ces coïncidences qui arrivent au bon moment ! En mars 2018 dans le cadre « classes du monde UNICEF » pour les leçons d’éveil, nous avons parlé de la migration des enfants dans le monde en première et deuxième années. Peu de temps après, Catherine, la maman d’Alice, visitait, avec sa classe de 6èmesecondaire, le centre ouvert de la croix rouge de Bierset. Ce centre manquait cruellement de vêtements « hommes ». Notre classe s’est alors mobilisée, en collaboration avec les cours philosophiques, afin de récolter des habits pour ces personnes et l’appel fut entendu !

    Durant le congé de Pâques, cette maman s’est rendue au centre avec sa famille et avec … les vêtements tant attendus. De belles amitiés se sont créées. Quelle surprise et quel bonheur lorsque tous les sacs d’habits ont été donnés au centre ! Ces gens remercient du fond du cœur toutes les personnes bienveillantes qui ont donné tout simplement et qui se reconnaîtront. D’autre part, nos élèves ont pu bénéficier de leçons riches d’éveil, de solidarité et de vie… Encore merci à tous ceux qui ont été touchés par ce petit projet.

    La classe de Madame Geneviève

  • Récolte de vêtements à l’école francophone des Fourons pour le centre de la croix rouge de Bierset

    Il est parfois de ces coïncidences qui arrivent au bon moment ! En mars 2018 dans le cadre « classes du monde UNICEF » pour les leçons d’éveil, nous avons parlé de la migration des enfants dans le monde en première et deuxième années. Peu de temps après, Catherine, la maman d’Alice, visitait, avec sa classe de 6èmesecondaire, le centre ouvert de la croix rouge de Bierset. Ce centre manquait cruellement de vêtements « hommes ». Notre classe s’est alors mobilisée, en collaboration avec les cours philosophiques, afin de récolter des habits pour ces personnes et l’appel fut entendu !

    Durant le congé de Pâques, cette maman s’est rendue au centre avec sa famille et avec … les vêtements tant attendus. De belles amitiés se sont créées. Quelle surprise et quel bonheur lorsque tous les sacs d’habits ont été donnés au centre ! Ces gens remercient du fond du cœur toutes les personnes bienveillantes qui ont donné tout simplement et qui se reconnaîtront. D’autre part, nos élèves ont pu bénéficier de leçons riches d’éveil, de solidarité et de vie… Encore merci à tous ceux qui ont été touchés par ce petit projet.

    La classe de Madame Geneviève