Web Statistics

Statistiques

  • Seulement 18 RIS aux Fourons

    Le revenu d'intégration sociale est un revenu minimum destiné aux personnes qui ne disposent pas de ressources suffisantes, ne peuvent y prétendre par ailleurs, ni ne sont en mesure de se les procurer soit par leurs efforts personnels, soit par d'autres moyens. Le revenu d’intégration sociale est un revenu indexé qui doit permettre au bénéficiaire de mener une vie conforme à la dignité humaine.

    Pour l’obtenir vous devez être Belge ou (membre de la famille d’un) citoyen de l’Union européenne, réfugié́ politique reconnu, bénéficiaire de la protection subsidiaire, apatride ou étranger inscrit dans le registre de la population.

    Pour plus d'informations concernant les conditions permettant de bénéficier d'un revenu d'intégration sociale, veuillez consulter le site www.mi-is.be ou au C.P.A.S.

    Capture d’écran 2017-06-16 à 09.33.53.png

  • Evolution de la population des Fourons

    La Belgique comptait précisément 11.322.088 habitants au 1er janvier 2017, une population en augmentation de 0,48% sur un an, selon les chiffres officiels communiqués mardi soir par la Direction générale Statistique du SPF Economie.

    J'en ai extrait quelques chiffres pour notre région: 

    EVOLUTION DE LA POPULATION DE DROIT

     

    2014

    2015

    2016

    2017

    Aubel

    4178

    4216

    4229

    4243

    Plombières

    10034

    10158

    10279

    10342

    Fourons

    4120

    4080

    4099

    4129

    Dalhem

    7073

    7225

    7280

    7331

    Visé

    17627

    17572

    17748

    17759

     

    Capture d’écran 2017-06-14 à 13.12.51.png

     

  • Fourons: une population vieillissante et étrangère

    Taux de sénilité

    Vous connaissez le taux de Dalhem (0,88), la commune la plus "jeune" de l'arrondissement de Liège, et celui de Neupré (1,38) et Chaudfontaine (1,50), les communes les plus "vieilles" du même arrondissement.

    La commune des Fourons compte, au 1er janvier 2016, 814 habitants de moins de 20 ans et 1143 habitants de 60 ans et plus. Le taux de sénilité fouronnais est donc de 1,40 !

    Population étrangère

    Comme cela a déjà été annoncé, la tendance à la baisse du chiffre de population s'est inversée. En effet, la population totale est passée de 4.080 à 4.099 habitants, mais le nombre de belges a encore diminué. On peut suivre l'évolution de 1970 à 2016 sur ce tableau.

     

  • Chez nous, Dalhem est la commune la plus « jeune »

    Taux de sénilité

    Les projections du Bureau du Plan prévoient un vieillissement de la population dans nos commîmes.
    Mais que se passe-t-il à l’heure actuelle ?
    En allant consulter les statistiques officielles de la population pour l’année 2013, nous en avons tiré un tableau (voir ci-dessus) qui classe les 24 communes de l’arrondissement de Liège de la plus «jeune» à la plus « âgée ».
    Comment avons-nous procédé ? En calculant ce que l’on appelle le «taux de sénilité» de chacune des communes.
    Ce taux se mesure en calculant le nombre de personnes de 60 ans et plus par rapport au nombre de personnes de moins de 20 ans.Capture d’écran 2017-03-08 à 07.51.42.png
    Plus ce taux est bas, plus on peut se rendre compte que la commune compte davantage de jeunes que de personnes âgées.
    LIÈGE DANS LA MOYENNE
    Un exemple pour bien comprendre : en 2013, à Liège, la ville comptait 41.085 personnes de moins de 20 ans, et 44.202 habitants de plus de 60 ans. Ce qui donne un taux de 1,07, soit 1,07 personne âgée pour 1 jeune dans la Cité ardente.
    Dans notre arrondissement, c’est la commune rurale de Dalhem qui est ainsi la plus jeune avec un taux de 0,88 personne âgée pour un jeune.
    L’équilibre presque parfait entre jeunes et personnes âgées est atteint à Seraing, à Bassenge et à Beyne-Heusay.
    Du côté des communes les plus « âgées », c’est Chaudfontaine qui pointe en tête, avec un taux de 1,5 personne âgée pour 1 jeune.
    En chiffres absolus, cela donne à Chaudfontaine 6.400 personnes de 60 ans et davantage, et 4.262 jeunes de moins de 20 ans.
    Neupré vient juste après avec un taux de 1,38, et Fléron complète le podium des communes les plus âgées, avec un taux de 1,31.


    CHARLES LEDENT dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 mars 2017

  • La population augmente légèrement

    Contrairement à la blague qui fait dire au curé "malgré les efforts de Monsieur le Vicaire et de moi-même, le nombre de baptêmes n'a pas augmenté", notre bourgmestre peut se vanter d'une augmentation de la population de 38 unités, passant ainsi à 4.137 habitants selon les statistiques officielles.